Facebook avance sur le marché des cryptos avec Novi

Publié le - Auteur Par Danielle B
Facebook avance sur le marché des cryptos avec Novi

Dans un billet publié sur Medium, le directeur de Facebook Financial David Marcus affirme que le wallet de Facebook baptisé Novi sera bientôt lancé pour accueillir le système de paiement Diem. Et pour ceux qui ont raté l’information, Diem, anciennement nomé Libra est la cryptomonnaie qui sera lancée par le géant de la Tech au grand F.

Facebook ambitionne de révolutionner les transferts d’argent

Le portefeuille numérique de Facebook vise à faciliter les transactions dans le monde et révolutionner les mouvements d’argent. Rien que ça, pensez-vous ! Regardons d’un peu plus près.

De Calibra à Novi

A ses débuts, le projet de monnaie numérique a été baptisé Libra. Elle pouvait alors être envoyée par le biais d’un portefeuille dénommé Calibra et entièrement intégrée au réseau social.

Aujourd’hui, Facebook a finalement décidé de changer les noms de son porte-monnaie numérique en Novi et de sa monnaie en Diem, et ce, pour diverses raisons :

  • De nombreux débats et confusions se sont produits avec la monnaie numérique Libra,
  • Libra fonctionne pourtant de manière indépendante du réseau social. D’ailleurs, ce dernier n’est qu’un membre parmi tant d’autres de l’association Libra.
  • Novi est cependant un projet à part entière de Facebook.
  • Le réseau social vise alors à se distinguer entièrement du projet Libra.

Mark Zuckerberg, à la direction de ce GAFA, est soumis à de fortes pressions des Etats qui redoutent de perdre leur souveraineté face à Diem. Le projet évolue donc très lentement contrairement aux autres actions entreprises par celui-ci.

 

Le transfert d’argent selon Facebook

Selon le directeur de Novi, le réseau social compte simplifier l’envoi d’argent à l’image de l’envoi d’un message.

Pour ce faire, il mise sur plusieurs spécificités :

  • Novi peut être utilisé depuis une application dédiée disponible sur Play Store ou sur App Store ou bien directement dans WhatsApp ou dans Messenger qui sont des applications issues du même Groupe (NDLR Facebook).
  • Les utilisateurs ont ensuite la possibilité d’ajouter des fonds sur leur portefeuille depuis la plateforme,
  • L’argent déposé fera l’objet d’une conversion dans la cryptomonnaie Diem,
  • Les utilisateurs pourront par la suite faire un transfert d’argent partout dans le monde en respectant les étapes instaurées sur la plateforme.
  • En très peu de temps, l’argent arrive dans le portefeuille Novi du bénéficiaire,
  • Ce dernier peut soit le récupérer dans sa devise locale soit le conserver dans son portefeuille,
  • Les utilisateurs ont également la possibilité de régler leurs transactions à partir des devises Diem détenues dans leur portefeuille,
  • Ces derniers doivent fournir une pièce d’identité officielle pour permettre à la plateforme de procéder à des vérifications,
  • Ils sont également les seuls à pouvoir accéder à l’historique de leurs transactions,
  • La plateforme numérique intègre de nombreux outils pour lutter contre les fraudes,
  • En cas de fraude, des remboursements sont prévus,
  • La plateforme s’engage aussi à ne cacher aucun frais.

Le projet Novi avance pas à pas

Après une longue attente, il semble que Novi soit aujourd’hui sur de bons rails. D’après David Marcus, il est même prêt à être lancé sur le commerce. Actuellement, le site web est lancé, il est même possible de s’inscrire à la newsletter pour suivre petit à petit l’avancée du projet.

 

Facebook continue de discuter avec les régulateurs

Le projet de Facebook se concrétise pas à pas. D’ailleurs, l’entreprise-mère multiplie les consultations auprès des décideurs et des régulateurs du monde entier. Le directeur de Facebook Financial a même profité de son annonce pour lancer un coup de pression à destination des différents régulateurs. En effet, il a affirmé qu’il n’est pas raisonnable que la livraison des avantages qui accompagnent des paiements numériques plus accessibles, interopérables et moins chers soit retardée.

Facebook compte déployer Novi progressivement

Novi s’engage à se conformer strictement aux réglementations locales. De ce fait, la plateforme sera lancée dans un premier temps uniquement dans les quelques pays où elle a reçu les licences appropriées. Elle sera par exemple déployée aux Etats-Unis notamment dans les Etats où elle a reçu une autorisation spécifique. Pour commencer, les échanges pourront être réalisés dans trois devises : l’USD, l’EUR et le GBP. En France, elle doit obtenir l’agrément PSAN et pour le moment rien n’est dit sur sa demande potentiel ou sa stratégie en France. Pour l’heure, Facebook n’a avancé aucune date de lancement. Cependant, les utilisateurs peuvent d’ores déjà s’inscrire sur la plateforme pour rester informés des mises à jour.

 

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire