Les sites de comparaison ont de plus en plus de succès

Publié le - Auteur Par Danielle B
Les sites de comparaison ont de plus en plus de succès

Apparus en France dans les années 2000, les sites de comparaison d’assurances tels que Comparadise sont devenus incontournables. Pourquoi rencontrent-ils un tel succès ?

De nombreux comparateurs sont présents sur la toile

dans l’Hexagone, plus d’une trentaine de comparateurs d’assurance sont aujourd’hui présents sur la toile.

Comment fonctionnent-ils ?

Ces comparateurs d’assurance fonctionnent à partir d’un modèle automatisé. Ils agissent comme des apporteurs d’affaires.

Les assureurs les rémunèrent de différentes façons :

  • au lead, c’est-à-dire en fonction du nombre de coordonnées d’internautes récupérées,
  • à l’affaire apportée,
  • au commissionnement ou au lead en fonction des produits.

En principe, ces comparateurs se sont spécialisés sur des segments précis :

  • Assurland qui enregistre plus de 6 millions de simulations chaque année s’est spécialisé dans l’assurance auto, l’assurance emprunteur individuelle et les produits d’assurances professionnelles,
  • Magnolia qui revendique 10 000 simulations en moyenne par mois s’est tourné vers l’assurance de prêts et l’assurance santé,
  • Empruntis sur le crédit immobilier et personnel,
  • Comparadise qui connait un grand succès et qui a été racheté il y a quelques mois par April développe son expertise sur l’ensemble des segments du marché de l’assurance des professionnels et du particulier.

ComparateurBanque travaille avec ces trois acteurs car ils permettent d’avoir l’offre la plus étendue et complète aujourd’hui.

Les comparateurs sont regroupés au sein d’une association professionnelle dénommée GCAB. Celle-ci est dirigée par Julien Fillaud, l’actuel président de Comparadise. Elle a pour rôle de rassembler les acteurs digitaux de la comparaison des produits bancaires, des placements, de crédit et d’assurance. Elle agit également comme un interlocuteur qui représente la profession à l’égard des pouvoirs publics et des différents acteurs du marché.

Comment font-ils pour générer du trafic ?

Selon une étude réalisée par l’institut Xerfi, les principaux sites de comparaison enregistrent une augmentation moyenne et annuelle de trafic  de 18,5 %.

Pour générer du trafic, les comparateurs d’assurance s’appuient sur plusieurs points notamment :

  • leur notoriété,
  • les leviers webmarketing,
  • l’affiliation à d’autres sites,
  • la conformité réglementaire,
  • la simplicité et la fluidité du parcours clients,
  • l’accompagnement du client.

Les comparateurs d’assurance de plus en plus prisés

20 ans après le lancement du premier site de comparaison en France, les Français semblent avoir adopté le concept. Actuellement, plus de 10 % des contrats souscrits sont acquis depuis ce canal. La tendance devrait encore augmenter. La crise n’aidant pas, les français veulent trouver rapidement l’offre qui correspond à leurs attentes. Généralement, les types de contrats les plus prisés sont :

  • Le prix le plus bas,
  • Le meilleur rapport qualité-prix : maintenant un certain niveau confortable de garanties pour un tarif défiant toute concurrence.

Quels profils ont recours aux comparateurs ?

Les consommateurs qui font appel aux services des sites de comparaison sont variés. En général, le profil type de l’internaute est fonction du segment d’assurance :

  • pour l’assurance habitation, la plupart ont moins de 40 ans et sont en majorité des locataires,
  • l’assurance auto intéresse plutôt les internautes de moins de 30 ans en raison des prix plus attractifs,
  • la complémentaire santé attire les clients de plus de 55 ans qui cherchent à diminuer le coût des primes des retraités,
  • l’assurance de prêt séduit plutôt les hommes vivant en couple, salarié, non-cadre, dont l’âge avoisine les 41 ans et qui souhaite souscrire un prêt de 201 000 € en moyenne.

Quelles sont les typologies d’assurance qui se vendent le mieux ?

Sur les sites de comparaison, les internautes ont une préférence pour les produits dits « LARD », autrement dit les assurances moto, auto et multirisque habitation. Les Français sont plus enclins à acheter ces produits en ligne puisque leur fonctionnement leur est facile à comprendre. Il en est de même pour l’assurance emprunteur qui constitue une couverture obligatoire.

A l’inverse, les internautes sont moins enthousiastes sur les produits complexes et non obligatoires tels que les garanties de prévoyance.

Les comparateurs d’assurance sont de plus en plus prisés grâce à la simplicité de leurs outils et le gain de temps apporté. La tendance à la hausse de leur utilisation pourrait encore être renforcée par le contexte actuel où bon nombre de Français cherchent à réduire leurs dépenses.

Notre avis :

Les exemples donnés ici présentent des acteurs de l’assurance mais il en est de même pour le crédit et le secteur bancaire. Les français utilisent de plus en plus ce type e service et ComparateurBanque est là pour les accompagner en ce sens.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire