La branche finance d’Apple se rapproche de plus en plus de la banque traditionnelle

Publié le - Auteur Par Sarah et Angèle
La branche finance d’Apple se rapproche de plus en plus de la banque traditionnelle

C’est un fait, le succès d’Apple est tellement fulgurant qu’il rejoint le rang des entreprises les plus influentes du monde. Après avoir forgé son ambition de devenir un leader historique, aujourd’hui, son leitmotiv est de satisfaire sa fidèle clientèle en quête de nouveautés. C’est alors qu’en compagnie de son allié Goldman Sachs, l’entreprise à la pomme ajoute une nouvelle corde à son arc. Les géants de la fintech affirment qu’elle est en train de faire un pas de plus vers la banque avec son idée de lancer une offre de compte épargne aux utilisateurs d’Apple Card. 

Encore et toujours du nouveau chez Apple

Cette société emblématique incarne à elle seule l’image d’une entreprise exemplaire.

Apple : C’est parti pour l’épargne !

C’est à l’abri des regards indiscrets que la marque à la pomme construit son écosystème bancaire. Après le lancement d’Apple Pay Later qui, rappelons-nous, n’a pas sollicité un partenaire d’investissement, la multinationale américaine a récemment annoncé son idée d’introduire un compte épargne rémunéré dans ses services. De quoi ravir les Américains qui aspirent à déposer rapidement et automatiquement leur argent sans avoir à payer de frais. 

« Les utilisateurs d’Apple Card pourront ouvrir un nouveau compte épargne à haut rendement et y faire déposer automatiquement leurs liquidités quotidiennes, sans frais, sans dépôt minimum et sans solde minimum requis », explique la firme dans un communiqué. 

Les cashbacks privilégiés

Par « liquidités », Apple entend les primes cashback que les détenteurs d’Apple Card reçoivent après avoir effectué un achat avec cette dernière. Le crédo est donc très simple : par tranche de 1%, 2% et 3%, des intérêts leur seront acquittés compte tenu de l’achat effectué logiquement à travers Apple Pay. Chez Apple comme chez des enseignes partenaires, les produits concernés sont ciblés. 

Le taux d’intérêt, quant à lui, est encore secret ; Apple et son partenaire de choix ne sont pas encore entrés dans les détails. Toutefois, il faut savoir que Goldman Sachs propose Marcus (son compte épargne propre à lui) avec un rendement annuel de 2,15%. Juste pour donner une idée à ces utilisateurs qui attendent impatiemment l’entrée en vigueur de cette nouveauté. 

Apple, bientôt une banque traditionnelle ?

Petit à petit, la pomme muscle son écosystème financier.

Il n’y a pas qu’Apple Card et Apple Pay Later

La nouveauté s’annonce fracassante, mais il ne faut pas oublier que derrière, Apple s’arme encore de Buy Now Pay Later qui a su convaincre bien des amateurs de shopping. Ultra efficace, le service s’avère une solution salutaire pour ceux qui ont fini par se lasser des lèche-vitrines et préfèrent procéder directement à l’achat. Tout est dans le nom : acheter un produit de son choix et payer plus tard.

En d’autres termes, il consiste à payer des articles à crédit. Annoncé vers le début du premier trimestre 2022, le service est opérationnel depuis septembre avec le lancement des derniers iPhones 14. Là encore, on sent qu’Apple fait un pas de plus vers la banque mutualiste.

La petite pomme poursuit sa lancée

Dotée d’une vision plus que stoïque, l’entreprise dessine pas à pas l’image d’une banque aux couleurs d’Apple. La bonne nouvelle, c’est que la fintech accueille un concurrent de plus, de quoi faire réfléchir ces néobanques qui frappent fort sur leurs taux d’intérêt. Ce qui est toutefois sûr, c’est que tôt ou tard, la firme finira par commercialiser des cartes de paiement à l’instar de MasterCard et Visa. Quoi qu’il advienne, les vraies questions qui se posent résident sur ces services : les offres qu’elle propose arriveront-elles un jour en France ?

Par Sarah et Angèle

Rédactrices en école de journalisme à Aix-en-Provence.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire