Secrets de fabrication d’une carte bancaire & innovations

Publié le - Auteur Par Hélène N.
Secrets de fabrication d’une carte bancaire & innovations

À première vue, la carte bancaire ressemble à un simple objet de forme rectangulaire, à la fois souple et rigide, avec quelques millimètres d’épaisseur. Par contre, ce que certains ignorent, c’est qu’il s’agit d’un assemblage de plusieurs couches. Sa conception nécessite plusieurs étapes dont la plupart demeurent encore secrètes. Si avant le PVC, le plastique et le métal étaient les principales matières de fabrication, aujourd’hui, certaines banques comme Helios ont changé cette tendance en lançant la carte bancaire en bois.

Le secret de la création d’une carte bancaire classique (en PVC et en plastique)

La carte bancaire est constituée de plusieurs séries de marquages faites à partir de PVC et de plastique.

Voici les 5 étapes indispensables :

  • La conception d’un support

Le support d’une CB classique est composé de deux couches recto-verso en PVC superposées d’une épaisseur de 800 µm. Chaque couche est assemblée avec un film de protection en plastique ou en PVC transparent appelé l’overlay. Au recto, le support ne nécessite que d’un simple overlay en PVC, tandis qu’au verso, une piste magnétique (ISO) est déposée avant l’application du film.

  • La pose des éléments sécuritaires

Une fois la première étape terminée, ces feuilles superposées sont coupées au format de la carte. Puis s’ajoutent les éléments sécuritaires tels que l’hologramme de surface et le panneau de signature.

L’hologramme est l’élément de sécurité le plus utilisé sur les CB depuis plus de 25 ans. Mesurant quelques centimètres, il est caractérisé par sa couleur argentée, laissant apparaître des couleurs arc-en-ciel selon l’éclairage et les motifs de la carte. Toutefois, sa fabrication est plutôt complexe.

En effet, il faut avoir recours à plusieurs techniques, à savoir :

  • la métallisation : elle offre l’aspect général de l’hologramme
  • la démétallisation : elle permet de créer les parties transparentes
  • l’impression : elle insère les petites lettres ou traits visibles ou non à l’œil nu

 

  • L’embossage

L’embossage est l’insertion des caractères tels que :

  • le numéro de compte,
  • le nom du client,
  • la date d’expiration de la carte, etc.

Pour ce faire, la partie à embosser est colorée à l’aide d’un ruban transfert à chaud doré ou blanc. Cette initiative renddifficile à réaliser le désestampage et le ré-estampage de numéro. Elle facilite la lecture des informations sur la carte.

  • La confection du module électronique

Sa fabrication commence par :

  • l’assemblage du circuit imprimé (un support permettant de relier les différents composants électroniques entre eux) et du circuit intégré ou puce électronique (un composant servant à reproduire les fonctions électroniques),
  • câblage des deux circuits à l’aide de fils d’or,
  • protection du module avec une résine.

 

  • L’assemblage final

Une fois le support et le module électronique terminés, il ne reste plus qu’à assembler ces deux éléments constituant la carte bancaire. Pour cela, le module doit être inclus dans le support.

Après, il ne reste plus qu’à personnaliser la carte selon les données des clients, la dénomination de la banque, etc.

 

L’innovation par  : le métal, le bois ou le recyclage

Outre la carte bancaire classique en PVC, il existe aussi d’autres modèles plus innovants.

La CB en métal sans contact

Dernièrement, les grandes enseignes telles que N26, bunq, Aumax pour moi ou encore Boursorama se sont intéressées à la carte métal sans contact.

Cette tendance a aussi déteint chez les néobanques pro avec Qonto.

Sa conception est la même que celle d’une carte bancaire classique. La différence réside dans sa matière en métal et dans l’insertion d’une couche en PVC supplémentaire sur laquelle sont déposées les antennes microscopiques pour le sans contact. Pour ce faire, les antennes sont directement reliées à une puce (ICC) de la carte via un mécanisme de collage.

Son poids est bien plus lourd qu’une carte classique : 18 grammes généralement. Son touché est froid, son look est imposant et haut de gamme. Elle est imposante et plutôt bling-bling. Elle est aussi plus solide et au final moins polluante.

La CB en bois

Les CB en bois, quant à elles, ont été lancées par les éco-banques comme Helios pour soutenir la cause environnementale. Sa conception est aussi similaire à celle d’une carte classique, sauf au niveau de sa matière principale. Elle est principalement constituée de bois. Treecard va également proposer une carte de paiement en bois.

Helios a choisi du bois de cerisier des forêts autrichiennes exploitées de manière durable. Mais, pour rester flexible et solide, elle contient encore un peu de plastique.

Une carte à 98% recyclée

La Caisse d’Epargne vient de proposer une belle initiative. Alors qu’habituellement les anciennes cartes sont détruites et donc réduites à devenir un simple déchet, l’Ecureuil surprend en offrant la possibilité de valoriser son ancienne carte expirée. Rien qu’en France, la quantité de cartes bancaires réduites au stade de déchets est estimée à 400 tonnes de plastique par an. Le plastic n’est pas le seul matériau puisqu’elles sont faites également de métaux précieux comme : l’or, le cuivre, le nickel qui sont les composants des puces.

Ces agences de la Caisse d’Epargne qui ont choisies d’adhérer à ce projet vertueux permettent donc à leur client de ramener les anciennes cartes et de les recycler en France. C’est une double belle action pour la nature et pour l’emploi en France.

La carte « verte » de Crédit Mutuel

Le Crédit Mutuel lance sa carte recyclé de son côté et cette ci sera blanche, elle n’a de vert que son intention écologiste. Elle sera en PVC recyclé et sans sur-coût.

100% recyclée pour la Mastercard de Starling Bank

La néobanque fait mieux que la banque française avec le lancement de la première Mastercard intégralement recyclée. Mastercard est à l’initiative de ce projet et il se peut que cela se développe de plus en plus.

La fabrication de ce petit rectangle demande au final de nombreuses étapes. Il est agréable de voir que l’innovation arrive également à dynamiser ce simple produit.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire