Nettoyage des banques : vers un monde plus « éco-responsable »

Publié le - Auteur Par Danielle B
Nettoyage des banques : vers un monde plus « éco-responsable »

Malgré l’avancée de la régulation et la multiplication des réglementations auxquelles les banques sont soumises, elles sont encore nombreuses à financer les industries polluantes et les énergies fossiles en masse. Face à l’urgence de la situation, l’écobanque Helios invite les Français à réfléchir et agir en faveur de la planète et propose des marges de manœuvre.

L’Assemblée Générale des banques : une occasion pour initier des changements

 Les Assemblées Générales des banques ont eu lieu ou se déroulent en ce moment. Ces évènements réunissent annuellement les sociétaires, les dirigeants et les administrateurs des établissements bancaires. Ces rassemblements sont propices pour insuffler des changements et faire bouger les lignes dans un secteur longtemps pollué.

Une occasion pour les sociétaires d’être informés du bilan annuel de l’activité

 Au cours de ce rendez-vous annuel avec les actionnaires, plusieurs sujets fixés dans l’ordre du jour sont traités. Parmi eux :

  • Le rapport d’activités sur l’année passée,
  • Les résultats financiers,
  • Les développements futurs et les perspectives envisagées.
  • Les votes sur les différentes propositions,
  • Les questions diverses.

L’AG est l’occasion pour les actionnaires d’émettre leurs avis et de questionner sur les différentes résolutions présentées. Si cela n’a pas été fait, gardez en mémoire vos idées et faites les circuler. Parlez-en autour de vous et faites remonter au plus haut.

Une opportunité pour les sociétaires d’interpeller les dirigeants

 Les établissements bancaires multiplient depuis quelques années les engagements en faveur du climat. Ils ont promis de respecter l’Accord de Paris signé en 2015. Ils ont également renoncé à financer la filière charbon. L’an dernier, ils ont de nouveau affirmé leur objectif de parvenir à la neutralité carbone à l’horizon 2050.  Mais leurs actions sont jugées insuffisantes. Pire encore, elles sont trop lentes selon les associations écologistes.

Ce rassemblement annuel est une opportunité pour les actionnaires d’exercer leur pouvoir souverain en dénonçant le soutien des banques aux différents projets polluants, en interpellant les dirigeants et les administrateurs sur leurs engagements climatiques puis en prenant part aux décisions liées à la politique climat de la banque.

Helios invite les jeunes et moins jeunes à devenir leurs clients

 Durant les dix dernières années, les avancées sont conséquentes. Mais pour la Fintech à mission Helios, les effets sont encore trop limités. Sur la totalité des montants ayant été investis dans le monde, seul 1% se conformerait à l’Accord de Paris. Devant la crise environnementale et climatique, l’écobanque sollicite une action significative et immédiate.

La solution de Helios est une alternative

Aujourd’hui, l’argent que les foyers placent sur un compte courant, sur un livret d’épargne ou même sur une assurance vie finance à leur insu les industries polluantes et les énergies fossiles. Avec le compte courant durable de Helios, chacun peut déjà commencer à agir pour le climat. Les arguments de la Fintech green sont nombreux :

  • Pour changer les modes de consommation et les industries, l’épargne est le meilleur des leviers,
  • Avec son argent, chaque ménage a le pouvoir de façonner le monde et de décider des projets à financer,
  • Les fonds placés sur un compte durable ne financent en aucun cas les entreprises qui sont susceptibles d’aggraver le réchauffement climatique,
  • Les entreprises financées sont uniquement celles qui contribuent à la transition écologique.

Le compte de paiement Helios pour dépolluer la banque

En partenariat avec Solaris Bank, l’écobanque propose des comptes pour s’engager à 100% au quotidien :

  • Les utilisateurs ont le choix entre un compte courant, jeune, joint ou individuel. Ils ont aussi accès à une solution d’épargne, le Livret Avenir.
  • Ils soutiennent la protection du climat dès le premier euro versé,
  • La carte bancaire liée au compte durable est faite en bois,
  • A chaque achat, le détenteur de la carte décuple son impact,
  • En plus de simplifier la gestion de la carte et du compte, l’appli facilite le suivi des entreprises financées.
Par Danielle B

Rédactrice spécialisée sur les sujets : Argent, banque, budget.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire