La pénurie d’automobiles d’occasion fait augmenter les prix

Publié le - Auteur Par Lucie
La pénurie d’automobiles d’occasion fait augmenter les prix

Depuis plus d’un an, l’offre et la demande en automobiles d’occasion présentent un grand déséquilibre. Les prix des voitures de seconde main se voient également flamber.

Auto d’occasion : les causes de la hausse de prix

Les causes de l’augmentation de prix des véhicules d’occasion sont diverses.

La pénurie de pièces détachées

Même plusieurs années après le Covid, la Chine adopte toujours la politique du « zéro Covid » et certaines usines ont fermé leurs portes. Étant un vrai berceau des pièces détachées, cette politique de la Chine entraîne le ralentissement de la production et la distribution des semi-conducteurs, notamment les composants électroniques. Cette instabilité impacte grandement les coûts des véhicules neufs et d’occasion, d’où la hausse du prix des voitures d’occasion de 10 à 30% depuis ces dernières années.

Une forte inflation

De nos jours, la zone euro rencontre également une forte inflation et les prix des véhicules de seconde main ne sont pas en reste. La plupart des gens qui souhaitent faire l’acquisition d’une voiture neuve se tournent vers une mouture d’occasion pour éviter les prix élevés. La demande s’accroît par rapport à l’offre de véhicules d’occasion qui ne s’agrandit pas.

Voiture neuve : où en est le marché ?

Les véhicules neufs sont également touchés par cette pénurie.

Le prix des voitures neuves en hausse

Depuis le mois de mai, les statistiques de l’Insee ont révélé que les voitures neuves affichent une nette augmentation de 7,9% sur une période d’une année. Le prix des automobiles neuves dépend essentiellement des modèles. Les best-sellers du marché français, notamment le Peugeot 208 et la Renault Clio, enregistrent une nette augmentation de 7,5 à 20% en un an. Par rapport à l’année dernière, la vente de véhicules neufs a affiché une hausse de 5,5%. Cependant, en 2020, le marché français a enregistré une vente de 168 291 unités contre 141 155 unités cette année, soit une baisse de 3,2 % en deux ans.

Les voitures électriques

Il n’y a pas que les voitures thermiques qui sont concernées par la hausse de prix. Les voitures électriques en sont également bouleversées. Elles sont généralement impactées par la guerre en Ukraine. Les voitures électriques de marque allemande sont les véhicules essentiellement concernés. Avec la Tesla Model 3, par exemple, les prix sont en hausse et les bonus en baisse.

Pour ce qui est de la vente de voitures électriques, les neuf premiers mois de l’année 2022 ont permis d’écouler 1 112 163 unités. Si l’on se réfère à la vente réalisée à la même période de l’année dernière, ces statistiques affichent une baisse de 11,8%. En quatre années, le marché de l’automobile électrique français a perdu jusqu’à 550 000 unités, voire plus.

Le marché global de l’automobile d’occasion

Le marché global des voitures d’occasion est en baisse.

Marché de l’occasion dans le rouge

Les sept premiers mois de l’année 2022 ont permis de vendre jusqu’à 3,1 millions de voitures d’occasion. Si l’on se réfère aux chiffres des véhicules de seconde main mis en vente au cours des sept premiers mois de l’année 2021, la vente de 2022 présente une baisse de 13,9%. La hausse de prix est la principale cause de cet abaissement.

Que disent les prévisions ?

Pour le moment, les prix ne vont pas baisser. De plus, la pénurie de semi-conducteurs risque de perdurer. Il existe des constructeurs qui se montrent optimistes et qui pensent que d’ici en fin d’année, le marché du véhicule neuf va rebondir et le marché de l’occasion va suivre le rythme en début 2023.

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire