Parent-enfant : Comment mieux gérer son argent de poche ?

Publié le - Auteur Par Danielle B
Parent-enfant : Comment mieux gérer son argent de poche ?

En vacances ou durant l’année scolaire, nos enfants ont tout le temps besoin d’argent. Argent de poche donné en liquide, carte bancaire prépayée, compte pour les jeunes …. aujourd’hui de nombreuses solutions existent et les néobanques se font un plaisir d’exercer leur créativité pour les plus jeunes.  Voici nos conseils pour mieux gérer leur argent de poche.

Des conseils pour les enfants

Avec leur argent de poche, les enfants apprennent d’ores déjà à être indépendants. Avec quelques astuces, ils peuvent également apprendre à le gérer.

Bien ranger son argent de poche

Souvent, les enfants veulent prendre la totalité de leur argent de poche avec eux. Pour éviter les vols et les pertes, il vaut mieux n’emporter que ce dont on a besoin et si possible éviter l’argent liquide s’il y a trop de billets ou de pièces.

Par ailleurs, il est conseillé de ranger le reste dans un endroit sécurisé où il est facile de le retrouver. Une tirelire en forme de cochon était l’image de la cagnotte d’antan. Elles ont aujourd’hui de multiples formes. Il est également possible de le confier aux parents.

Prévoir, limiter et noter les dépenses

Pour faire face aux dépenses vraiment utiles, il est préférable de faire un prévisionnel en début de chaque mois. Certaines dépenses peuvent être connues à l’avance. En les calculant et en les mettant de côté, il est possible de connaitre la somme restante pour les petits plaisirs.

Voici un document de base, offert par ComparateurBanque, qui permet de lister les entrées et sorties courantes afin de mieux planifier son budget : Tableau gestion de budget.

C’est en ayant un aperçu le plus précis possible de son budget que l’on peut agir dessus. Passer par la phase « réalisation d’un tableau de gestion de budget » est donc primordial. Son but est d’avoir conscience de là où part l’argent afin de limiter les dépenses inutiles et de pouvoir épargner pour réaliser des projets de plus grande envergure.

C’est pour cette raison, qu’il est important de :

  • limiter les dépenses hebdomadaires pour ne pas tout dépenser en même temps et se retrouver ensuite sans rien.
  • Il est également conseillé de noter chacune des dépenses effectuées pour avoir un aperçu de la manière dont l’argent est utilisé.

En se donnant des objectifs et en faisant attention aux sommes dépensées, on arrive facilement à faire des économies.

Mettre de côté régulièrement

Il y a plusieurs manières de mettre de côté une partie de l’argent de poche :

  • en mettant à l’abri une somme fixe à une date fixe pour se faire plaisir plus tard avec le montant récolté,
  • en utilisant une tirelire, l’enfant s’oblige à mettre de côté pour s’en servir plus tard pour un projet défini par exemple,
  • en ouvrant un compte bancaire avec l’aide de ses parents, l’enfant peut déjà commencer à avoir un suivi de ses dépenses de manière simplifiée depuis un téléphone ou un ordinateur.

Des conseils pour les jeunes et les parents

Plusieurs solutions sont aujourd’hui disponibles pour mieux gérer l’argent de poche des enfants, et ce, en fonction de leur âge.

Pour gérer l’argent des mineurs

Dès sa naissance, un compte courant et un Livret A peuvent être ouverts pour l’enfant. Les parents restent toutefois les garants des éventuels mouvements du compte.

Par ailleurs, certains établissements bancaires à l’instar de la néobanque Pixpay proposent un compte dès 10 ans. Avec un compte ouvert auprès de ces acteurs, il est possible pour les parents de :

  • suivre le compte en temps réel grâce à une application miroir,
  • contrôler l’utilisation des fonds déposés,
  • fixer les plafonds des retraits,
  • définir le type et le montant des dépenses,

Avec sa carte de paiement, le jeune mineur pourra faire des achats en boutique ou en ligne ou retirer du liquide en distributeur. Une application lui permet également de gérer facilement son argent.

La néobanque Xaalys fonctionne également de manière similaire et est accessible dès 12 ans.

Pour gérer l’argent des jeunes

Les jeunes de 18 à 30 ans ont plusieurs solutions à leur disposition. En effet, les établissements bancaires suivants proposent des offres adaptées à leurs besoins :

  • Vaultia, ex-Moneway, la noébanque française 100% gratuite et communautaire.
  • Max, la néobanque qui fait à la fois : agrégateur de comptes bancaires, solution de cashback et qui est sans frais à l’étranger.
  • Globe Trotter, une offre du Crédit Agricole, accessible uniquement aux clients majeurs de moins de 30 ans et qui est sans frais à l’étranger et coûte seulement 2€/mois.
  •  ou encore Vybe, la neobanque 100% gratuite, lancée par de jeunes pour les jeunes et qui permet de gagner de l’argent avec le cashback et le parrainage.

Pourquoi les jeunes de moins de 30 ans auraient des offres spécifiques ?

A chaque profil son besoin spécifique. La banque idéale pour TOUS n’existe pas. Heureusement, nous sommes tous différents, salaire, besoins, attentes … et donc les établissements se mettent à proposer des offres sur-mesure. En principe, les jeunes ont :

  • des revenus encore faibles. Ainsi, les établissements proposent des offres à prix réduits,
  • des risques de dépenses irréfléchies. C’est avec l’expérience que l’on devient organisé. Il est ainsi conseillé d’avoir un compte où les découverts et les crédits ne sont pas autorisés,
  • le compte et les opérations doivent être facilement et rapidement gérables via des solutions mobiles,

Il est aujourd’hui possible d’apprendre à gérer son argent dès son plus jeune âge. D’ailleurs, les différents acteurs du secteur bancaire rivalisent d’idées pour attirer les plus jeunes. Les néobanques Xaalys, Vybe et d’autres encore ont mis en place un système d’éducation financières. Cela passe pour Xaaylys, par exemple, par un système de jeu ou gamification et pour Vybe cela va passer par des messages sur les réseaux sociaux.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire