N26 vise 100 millions de clients, sa stratégie pour y parvenir

Publié le - Auteur Par Danielle B
N26 vise 100 millions de clients, sa stratégie pour y parvenir

Créée en 2013, la néobanque allemande N26 a lancé son premier produit bancaire en 2015. Depuis, elle compte plus de 5 millions d’utilisateurs. Aujourd’hui, la banque mobile ambitionne de réunir à long terme 100 millions de clients autour de son modèle digital d’ici 2025.

Une accession fulgurante de la néobanque

Même si les néobanques telles que N26 ou Revolut sont relativement nouvelles, elles ont déjà accaparé une belle part du marché. Plusieurs facteurs expliquent cette évolution rapide.

N26 répond concrètement aux besoins des consommateurs

Depuis quelques années, le téléphone mobile fait partie des équipements utilisés au quotidien. Pour s’adapter aux besoins des consommateurs, les établissements tels que N26 ont saisi cette opportunité pour leur proposer une banque mobile.

Par ailleurs, la néobanque puise sa force dans la conception de son modèle pour ce type de support. Outre la question de l’ergonomie, tous les services qu’elle propose ont été conçus par rapport à ce dernier.

  • L’ouverture de compte,
  • la gestion des finances,
  • le changement de plafond d’une carte bancaire,
  • l’accès au service clientèle sont autant de fonctionnalités et de services accessibles depuis un smartphone.

En plus de la disponibilité permanente de ces services, les déplacements en agence et les paperasses ne sont plus requis.

Pour simplifier davantage le quotidien de ses utilisateurs, N26  a également opté pour des technologies des plus innovantes ainsi que des fonctionnalités et des outils adaptés à l’époque actuelle.  Les services qu’elle propose sont simples, sécurisés et surtout proposés à des prix compétitifs.

La tendance aux paiements électroniques joue en faveur du développement de N26

Les sociétés d’aujourd’hui tendent vers les paiements effectués de manière électronique en délaissant petit à petit la manipulation de l’argent liquide. N26 oriente ainsi son développement autour de cette tendance. De ce fait, face par exemple à l’accroissement du paiement sans contact, la néobanque a décidé d’inclure cette fonctionnalité dans toutes ses cartes.

Par ailleurs, elle fait partie des établissements pionniers à inclure les paiements mobiles Google Pay et Apple Pay dans leurs offres. Dernièrement, N26 a également lancé une toute nouvelle fonctionnalité. Désormais, les cartes bancaires peuvent être utilisées par les clients de la néobanque bien avant leur réception physique. Un argument supplémentaire pour les personnes pressées.

Des fonctionnalités annexes qui complètes l’offre d’une néobanque classique

La spécificité de N26 est que pour se développer elle a décidé de nouer de collaborations avec des acteurs leader ou spécialisé dans leur domaine. C’est ainsi qu’elle propose :

  • Du crédit avec Younited Crédit (Fintech française),
  • Le paiement, virement et encaissement de devises à moindres frais avec TransferWise (le leader international),
  • Une solution d’épargne avec Raisin (comparateur européen de livrets d’épargne et comptes à terme) …

Cet éventail large et qualitatif de services lui a permis de séduire 5 millions de clients. A titre comparatif pour le moment, Revolut, son concurrent britannique dispose de 10 millions de clients. Les deux acteurs visent la même cible des 100 millions de clients et l’annoncent quasiment au même moment.

Les actions menées par la néobanque pour atteindre ses objectifs

Depuis sa création, N26 est en perpétuelle croissance et vise à améliorer constamment l’expérience bancaire de ses utilisateurs au quotidien. Son indépendance par rapport aux banques traditionnelles fait partie de ses atouts.

N26 développe les offres à destination des professionnels

N26 n’est pas uniquement dédiée aux particuliers. Elle a également mis en place une offre réservée aux auto-entrepreneurs qu’elle compte étoffer davantage. Le public des entrepreneurs indépendants représente une part de plus en plus importante dans le monde.

En juin dernier, N26 France a commencé à lancer N26 Business Metal, une carte avec laquelle les entrepreneurs indépendants peuvent bénéficier d’un cashback de 0,5% sur les achats qu’ils ont effectués. Cette fonctionnalité arrive à point nommé pour soutenir efficacement la gestion et le développement de leurs activités.

La néobanque pense également élargir prochainement ses offres aux PME et aux ETI. D’ailleurs, un centre de développement situé à Vienne vient d’ouvrir ses portes pour travailler sur ce point.

Le secteur de la banque btob est en croissance et prisé par les acteurs des Fintech.

Une levée de fonds pour accélérer son développement

Pour financer ses projets, accélérer sa croissance et atteindre son objectif de révolutionner la banque, N26 a collecté plus de 770 millions de dollars de fonds.

La néobanque a alors décidé de structurer sa vision autour de trois axes :

  • à l’international, elle est déjà présente dans 25 pays. Elle compte alors élargir son implantation vers d’autres marchés,
  • au niveau local, elle compte continuer à être une banque du quotidien pour les utilisateurs,
  • elle compte façonner la banque de demain en offrant à ses utilisateurs encore plus de fonctionnalités innovantes.

Le défi et objectif que vise N26 est de taille et la concurrence est rude. Tout comme sa rivale Revolut, elle avait de grosses attentes sur le marché américain. Il s’est avéré que la concurrence locale ne leur facilite pas la tâche. D’autres marchés seront peut-être plus faciles à séduire. Ce qui semble primordial, est le maintient de la qualité existante qui ne doit pas être laissé pour contre face à ce besoin de croissance et développement. Séduire de nouveaux clients c’est bien, arriver à conserver des clients heureux c’est encore mieux.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire