Que faire en cas de sinistre auto ?

Publié le - Auteur Par Stéphanie Thomas
Que faire en cas de sinistre auto ?

On n’est jamais à l’abri ni préparé à un accident ou à un sinistre auto. Dans tous les cas de figure, il est utile de le signaler à temps à votre assureur et de le faire réparer dans les brefs délais. Ces démarches sont nécessaires pour vous servir de protection et de vous garantir la meilleure indemnisation qui soit. Cet article vous explique en détail comment bien gérer la situation !

Les démarches à suivre en cas de sinistre auto

Remplissez un contrat à l’amiable

Pour la compagnie d’assurance, un sinistre est tout événement qui pourrait vous engager ou une tierce personne dans des dommages corporels ou matériels donnant droit à une indemnisation. Cela peut s’agir d’un accident de la route, d’un bris de glace ou d’un vol.

Quelle que soit la nature ou la gravité du sinistre, si vous en êtes victime, le premier geste est de remplir un constat amiable. Que vous soyez le responsable ou non, qu’un tiers soit concerné ou pas, remplir minutieusement votre constat permet à votre assureur d’y faire suite rapidement et efficacement. Il pourra ainsi déclencher la couverture compatible avec votre contrat d’assurance auto et ses garanties.

Sans constat, votre indemnisation va s’éterniser. De plus, pour éviter d’être pris au dépourvu, prenez connaissance de la notice d’emploi mentionnée au dos du constat avant de le ranger dans votre boîte à gants.

Déclarez le sinistre à votre assureur le plus rapidement possible

Plus cette démarche sera rapide, plus vite vous toucherez l’indemnisation adéquate. Vous devrez alors renseigner certaines données précises telles que la date, le nom, le lieu, l’adresse des personnes en cause ainsi que le descriptif complet de l’événement et des dégâts causés. En sus, il existe des délais légaux au-delà desquels vous ne percevrez plus les garanties :

  • Accident de la route : 5 jours ouvrés
  • Vol de véhicule : 2 jours ouvrés
  • Incendie : 5 jours ouvrés
  • Bris de glace : 5 jours ouvrés
  • Catastrophe naturelle ou de nature technologique : 10 jours ouvrés

Ne débutez pas les réparations sans l’accord de votre assureur

Ne faites pas appel à un dépanneur ou à un réparateur sans avoir contacté votre assureur face à un sinistre. Vous devez toujours commencer par appeler votre assurance. Elle sera à même de vous guider et de vous conseiller face à ce cas complexe et vous mettra avec les experts affiliés à son réseau.

En outrepassant cette étape, vous risquez de vous voir refuser votre indemnisation et le remboursement des frais engagés.

Ne précipitez jamais les choses

Les délais légaux et contractuels imposés aux assureurs impliquent l’offre d’indemnisation et non l’indemnisation proprement dite.

  • Pour un accident de la circulation ayant causé des dégâts matériels, il faut compter environ 3 mois.
  • Pour une voiture dérobée, il faut patienter 30 jours.
  • Dans le cas d’accident ayant entraîné des dommages corporels, il faut attendre 8 mois avant de se voir proposer une offre d’indemnisation.

Comme il est possible de contester les frais de l’indemnisation proposés, si l’assuré décide de le faire, les délais seront alors prolongés.

Testez son assureur et son assurance auto

L’indemnisation varie d’une compagnie d’assurance à une autre. En ce sens, ne foncez pas sans prendre le temps de bien relire votre contrat.

Malgré la difficulté de la situation, un accident est l’occasion de voir comment se débrouille votre assureur et votre assurance. C’est à ce moment précis qu’il doit se montrer réactif et performant en étant à votre écoute et en répondant à vos besoins. Il doit vous accompagner tout au long de votre parcours de A à Z.

Si vous découvrez un manque de professionnalisme ou une défaillance de tout genre, misez sur la concurrence… Vous trouverez sûrement une meilleure offre et une compagnie qui saura vous combler !

 

 

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire