Crédit Immobilier : des taux plus attractifs à partir de janvier ?

Modifié le - Auteur Par Lucie
Crédit Immobilier : des taux plus attractifs à partir de janvier ?

En fin d’année, la Banque de France a révisé le taux d’usure à la hausse. Avec cette remontée, les futurs emprunteurs vont pouvoir bénéficier de meilleures conditions de crédit immobilier dès janvier 2023. Toutefois, l’occasion est à saisir rapidement.

Quelle est la situation actuelle des crédits immobiliers ?

Depuis quelques mois, l’accès à un prêt immobilier est quelque peu difficile.

Les taux immobiliers sont en hausse

Le dernier baromètre du courtier Vousfinancer démontre que les taux ont connu une hausse constante depuis trois mois :

  • Les grilles reçues indiquent des remontées de 0,20 point en moyenne,
  • En décembre, les taux moyens atteignent 2,4% sur 25 ans, 2,2% sur 20 ans et 2% sur 15 ans,
  • L’année 2022 s’achève avec des taux qui ont plus que doublé : 3% sur 25 ans et 2,5% sur 20 ans.

Suite au durcissement des conditions d’attribution de crédits, les candidats à l’emprunt ayant un dossier un peu juste ont dû stopper automatiquement leur projet immobilier.

La production de crédits est en baisse

Selon les précisions de la directrice de Vousfinancer, Julie Bachet, les taux restent inférieurs à l’inflation malgré leur augmentation. Toutefois, c’est la production de crédit qui chute faute de taux attractifs :

  • Selon l’Observatoire crédit logement CSA, la baisse est de 36,4% par rapport à la même période l’année dernière entre septembre et novembre 2022,
  • D’après les constatations de la Banque de France, la chute est de 25%,
  • Selon Vousfinancer, en novembre 2022, la diminution des demandes de crédit est de 20% par rapport à la même période en 2021. Les dossiers déposés il y a environ 3 mois et finalisés sont en baisse de 15% sur un an.

Pour Julie Bachet, cette contraction n’est pas surprenante. Elle est cependant préoccupante. Dans ce contexte de hausse drastique des taux de refinancement, le prêt immobilier est devenu un produit faiblement rentable pour les banques.

Pourquoi les conditions seront plus souples durant le premier trimestre 2023 ?

Les prêts à l’habitat seraient plus faciles à obtenir à compter de janvier 2023.

Le taux d’usure actuel jugé trop bas

Depuis quelques temps, le taux d’usure est complètement décorrélé de la situation. Pour rappel, il s’agit du taux maximal légal que les établissements de crédit ont le droit de proposer pour un prêt immobilier :

  • Ce seuil tient compte du taux du prêt, de l’assurance emprunteur et des frais annexes,
  • Ce taux d’intérêt est fixé trimestriellement par la Banque de France,
  • Depuis fin septembre, il est de 3,03% pour les prêts de moins de 20 ans et de 3,05% pour les plus de 20 ans.

Une remontée du TAEG maximal pour le premier trimestre 2023

La Banque de France vient d’annoncer les nouveaux taux d’usure qui seront valables pour le premier trimestre 2023 :

  • 3,57% pour les crédits à l’habitat de plus de 20 ans,
  • 3,53% pour les moins de 20 ans.

Cette hausse confirme l’analyse de Vousfinancer. En effet, le courtier a présagé une augmentation significative pour plusieurs raisons :

  • La formule de calcul du TAEG maximal tient compte du taux moyen pratiqué au cours des 3 derniers mois,
  • Pourtant, les taux ont connu une forte remontée depuis le mois d’octobre.

Dès janvier 2023, les taux d’emprunt seront donc attractifs. Puisque les conditions de crédit seront à nouveau plus souples, les banques pourront ainsi faire passer les dossiers de prêt actuellement bloqués.

Toutefois, il faudra être très rapide selon les recommandations de Vousfinancer. Comme pour la dernière mise à jour du seuil légal, les banques risquent de remonter rapidement leurs taux. Cette éclaircie peut être de courte durée et pénaliser davantage la capacité d’emprunt des acquéreurs potentiels.

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire