Revolut Business – Brexit, que faut-il faire ?

Ouvrir un compte pro avec 50€ de prime

Face au Brexit, les clients et les futurs clients de la néobanque Revolut ne cessent de poser des questions sur l’effet de cette situation vis-à-vis de leur compte. L’établissement a adopté certaines mesures afin de réduire leurs craintes et incertitudes. Il rassure sa clientèle qu’il n’y aura aucun changement et qu’il est prêt à affronter chaque cas de figure qui peut se présenter. L’enseigne se dit être prête à protéger chaque compte et à minimiser toute perturbation, quel que soit le résultat des négociations entre le Royaume-Uni et l’Europe.

Pour les clients : aucun changement pour l’instant

Ce que dit la Loi

La clientèle de la banque n’a pas à s’inquiéter pour le moment. Que ce soit pour la branche dédiée aux particuliers ou aux entreprises, Revolut a tout prévu. En effet, l’accord de transition conclu entre le Royaume-Uni et l’Union européenne signifie que les fournisseurs de services financiers bénéficient d’un statut pour le reste de l’année 2020.

Ce qu’à anticipé Revolut

Il en résulte que Revolut peut continuer à servir leurs clients européens à l’aide du passeport accordé à la licence britannique au sein de l’Espace économique européen (EEE). En d’autres termes, le compte sera toujours géré par l’entité réglementée au Royaume-Uni. Par conséquent, l’argent est en sécurité et les droits en tant que client demeurent les mêmes.

Le client doit rester serein, car Revolut s’occupe de tout

Revolut s’occupe de tout

La négociation de la relation commerciale entre le Royaume-Uni et l’Europe aura un impact sur de nombreux secteurs d’activité, surtout les services financiers. Quels que soient les résultats des négociations, la banque assure ses clients qu’elle s’occupe de tout.

 Une période de transition

Même si l’avenir est incertain, ce qui est sûr, c’est que la période de transition durera au moins jusqu’au 31 décembre 2020. Au cas où aucun accord n’est conclu d’ici le 30 juin 2020, cette période pourrait être prolongée au-delà de la fin de l’année 2020. Par contre, si les deux parties ne parviennent pas à un traité d’ici le 30 juin 2020 et qu’ils ne souhaitent pas prolonger la période de transition, il se pourrait que les règles commerciales « par défaut » restent en vigueur après le 31 décembre 2020. Cela marquera la fin des autorisations de passeport pour les services financiers entre les deux pays.

Un établissement basé en Europe 

Afin de faire face à cette éventuelle situation, l’établissement bancaire a instauré, en 2019, une nouvelle entité européenne réglementée appelée Revolut Payments UAB. Celle-ci est basée en Europe. De ce fait, elle est en mesure d’accorder des autorisations de passeport au sein de l’EEE.

Des dispositions ont été prises par la banque si le Royaume-Uni et l’Europe n’arrivent pas à se mettre d’accord sur une future entente commerciale ou si les deux parties parviennent à un traité qui ne garantit pas aux entreprises de services financiers la capacité d’autoriser des passeports entre le deux pays. En effet, en cas d’absence d’accord, l’enseigne est prête à basculer ses clients basés dans l’EEE vers leur nouvelle entité européenne. En d’autres termes, la clientèle de la banque peut continuer à utiliser toutes les fonctionnalités de leur compte Revolut.

Ce que le client doit faire actuellement

Une équipe Revolut est dédiée au Brexit

Pour le moment, la néobanque attend de voir à quoi mène les discussions sur un accord entre le Royaume-Uni et l’Europe. Elle y prête une grande attention et en cas de changement, elle ne manquera pas d’informer ses clients.

En attendant, l’enseigne continue de collaborer avec les régulateurs au Royaume-Uni et en Europe. Elle poursuit ses coopérations avec les représentants du secteur et les autres fournisseurs de services de paiement et de monnaie électronique dans le but de garantir le meilleur résultat possible à sa clientèle.

 Rester à l’écoute des messages envoyés par l’établissement

Revolut recommande à ses clients de se tenir informés régulièrement en consultant la boîte de réception et le blog de la banque.