Startup

Au moment de créer une startup se pose nécessairement la question du choix d’un établissement bancaire. Qu’est-ce qu’une startup est...

Les Top néobanques pour les startup

Au moment de créer une startup se pose nécessairement la question du choix d’un établissement bancaire. Qu’est-ce qu’une startup est censée attendre d’une banque ? Comment choisir le meilleur établissement pour développer son activité ?

Startup et Banque : tout ce qu’il faut savoir

Qu’est-ce qu’une startup ?

On entend souvent parler de startups, mais savons-nous réellement quel type d’entreprise ce mot désigne ? Une startup, qui veut dire « jeune entreprise qui démarre » en anglais, n’est pas un statut juridique. Ce terme désigne une entreprise nouvelle, innovante, qui expérimente un modèle économique, teste un marché.

Il sous-entend une possibilité de forte croissance, voire de croissance exponentielle. Une startup est une sorte de laboratoire qui permet d’expérimenter différents modèles économiques et de créer par la suite une structure stable. Il y a donc une notion de temporalité dans une startup. 

Qu’est-ce qu’une startup attend d’une banque ?

Une startup, en tant que société, a pour obligation d’avoir un compte bancaire dédié à son activité. Outre cette obligation, une startup recherche souvent les services d’une banque en termes de :

  • réactivité : une startup est une entreprise qui est amenée à connaître une forte croissance et de nombreux changements sur une période très courte. Aussi, il est important que la banque choisie puisse suivre le rythme de cette société.
  • compréhension : de la même façon, une startup a besoin d’une banque qui comprenne ses enjeux et qui s’adapte à ce type de business.
  • accompagnement : une startup a besoin d’être accompagnée dans son développement.
  • soutien : la banque d’une startup doit être capable de soutenir l’entreprise notamment lors du lancement du projet.

Concrètement comment cela se manifeste ?

Tout comme pour tous les autres professionnels, même si les startup ont des besoins et attentes qui correspondent à ce que peut offrir une néobanque, nous recommandons quand même de combiner : banque classique et néobanque. Tout miser sur une néobanque serait un brin audacieux.

D’autant plus, ne l’oublions pas que les startup démarrent souvent dans des « pépinières » ou des incubateurs. Et ces foyers d’aide au développement des entreprises innovantes sont très souvent financés par des banques classiques :

  • Platform58 de la Banque Postale, Start’inPost du Groupe La Poste,
  • Village by CA du Crédit Agricole,
  • Atelier, Plug and Play, Station F de BNP Paribas,
  • Next Innov de la Banque Populaire, …

La banque classique sera là pour l’écoute qui peut l’aiguiller dans l’avancement de ses projets et aussi pour faciliter les financements.

La néobanque sera pour fluidifier les actions du quotidien et faciliter la gestion comptable, celle des notes de frais …

Une question ?

Comparateur Banque accompagne ses utilisateurs et les aide à choisir la banque la plus adaptée à leurs besoins notamment par le biais d’une étude personnalisée.

Définir les besoins de l’entreprise

Il est important de définir quels sont les besoins de l’entreprise en termes de services bancaires afin de choisir l’offre la plus appropriée :

  • quels moyens de paiements seront utilisés (dépôts de chèques, d’espèces… ) ?
  • La startup a-t-elle besoin d’un financement ?
  • Les découverts sont-ils autorisés ? Jusqu’à quel montant ?
  • Quelles sont les attentes de l’entreprise en termes de service client (par téléphone, par mail uniquement, 24 h/24… ) ?
  • La startup doit-elle effectuer des paiements ou en encaisser de l’étranger ?
  • etc.

Les réponses à ces questions serviront à déterminer les services essentiels à la bonne marche et au développement de l’activité. Elles permettront également d’avoir un aperçu global sur l’ensemble des frais bancaires.

 

Le choix est cornélien. De nos jours il est vraiment possible de profiter des services des deux typologies de banques sans pour autant augmenter l’addition. Les néobanques ont des offres gratuites ou à des tarifs très faibles. 


Même si les néobanques proposent une offre parfaitement adaptée pour les startups notamment en termes de services, de réactivité et d’accompagnement. Les raisons précédemment citées font qu’une banque classique reste un bon choix.

L’idéal est donc de combiner les deux.

ManagerOne est une banque en ligne française, issue d’une banque privée basée à Paris.

Ses gros atouts :

  • Avoir une offre déjà très complète et pourtant encore en constante évolution, comme l’ajout récent des cartes virtuelles illimitées,
  • Un tarif clair, unique et transparent quelque soit le profil du client à 29,99 €. Pour les indépendants, cette solution est plus chère que les autres, mais pour les startup et les entreprises de taille intermédiaire ou les grosses entreprises c’est une aubaine.
  • Elle délivre gratuitement l’attestation de dépôt de capital en 48heures seulement. C’est la seule néobanque à aller si vite et à ne pas faire payer cette action car il s’agit d’une vraie banque, elle n’a donc pas besoin de passer par des intermédiaires.  

En plus, elle offre la possibilité d’encaisser des chèques et des espèces et ses fonctionnalités sont parfaitement adaptées (comme le virement multiple)…

ManagerOne se positionne comme la néobanque conçue pour les professionnels parfaitement adaptée aux startups.

La néobanque française Qonto a récemment été classée dans les 50 startup européennes avec le plus fort potentiel de croissance.

Elle se positionne comme la néobanque des entreprises, des indépendants et des créateurs d’entreprises. En terme tarifaire, elle est attractive pour les petites structures, dès que l’entreprise commence à avoir des besoins trop importants, les prix grimpent rapidement. 

Avec son ouverture 100 % en ligne, en quelques minutes, son service client joignable 7 j/7 et son offre accessible à partir de 9 € par mois, Qonto s’adapte parfaitement aux besoins des startups. Le tarif pour les startup est à 29€ par mois. 

 

 

D’autres néobanques auraient leur place dans ce classement. Mais nous avons choisi d’en sélectionner que trois.

N26 est une néobanque internationale basée en Allemagne. Son RIB n’est pas français mais allemand (DE) ce qui peut poser problème dans certains cas.
N26 est parfaite pour les startup qui ont des transactions en devises étrangères, car N26 propose les services de Transferwise. Sinon il est également possible d’utiliser directement TransferWise qui est la solution de paiement en devise la moins chère aujourd’hui.

 

Anytime est uneNéobanque pour les entreprises, les professionnels, les associations, et les indépendants. Elle propose de nombreux services que l’on retrouve généralement dans les banques traditionnelles et bien plus :

  • un IBAN belge ou français,
  • l’absence de frais à l’international,
  • la possibilité d’encaisser de chèques,
  • l’encaissement en ligne…