Non résident

Est-il possible de trouver une banque pour non résidents français? Evidemment : bien que le choix soit limité, ces établissements…

Les TOP banques pour les non-résidents

Est-il possible de trouver une banque pour non résidents français? Evidemment : bien que le choix soit limité, ces établissements existent.

Trouver une banque pour non résident français

Un non résident français n’a pas son domicile principal en France. Il ne paie pas ses impôts dans l’hexagone. Il peut s’agir aussi bien d’étudiants que de fonctionnaires, militaires… Choisir un établissement bancaire en France évite de payer des commissions, tout en facilitant les démarches, notamment administratives. Mais le choix de ces établissements bancaires qui ouvrent un compte aux non résidents en France, est assez limité.

Qu’est-ce qu’un non résident français ?

C’est une personne physique, de n’importe quelle nationalité, ayant son domicile principal à l’étranger (hors de France). S’il ne paie pas ses impôts en France, il est également non résident fiscal tels que :

  • Etudiants étrangers qui suivent temporairement un cursus en France;
  • Fonctionnaires expatriés;
  • Militaires expatriés;
  • Conjoint étranger séjournant sur le territoire;
  • Cadre du secteur privé…

Pourquoi ouvrir un compte en France ?

Choisir une banque pour non résident français évite les frais de commissions sur les paiements et retraits. C’est d’autant plus utile si le séjour se prolonge. Cette solution est impérative pour les expatriés revenant régulièrement dans le pays. Ou pour ceux qui ont besoin de recevoir de l’argent d’un organisme ou d’une société basée dans l’hexagone.

Démarches d’ouverture de compte pour non résident

Dans une banque pour non résident français, les formalités sont plus conséquentes. Ainsi, et selon l’établissement, il peut être obligatoire de se présenter physiquement en agence.

De plus, le non résident doit obligatoirement :

  • Justifier son identité;
  • Fournir un justificatif de domicile (même temporaire);
  • Fournir un spécimen de signature.

Quelles solutions pour un non résident français ?

Les non résidents français ont trois solutions. Certaines banques traditionnellesleur permettent d’ouvrir un compte. Les frais sont généralement élevés. Le non résident peut aussi se tourner vers les banques en ligneou encore les néobanques. Dans tous les cas, il ne pourra pas ouvrir de comptes épargne. Livret Jeune, LDDS, LEP ou PEA ne sont pas accessibles aux non résidents français. Par contre, rien ne l’empêche d’ouvrir un Livret A.

Les banques traditionnelles

Parmi les établissements bancaires classiques, HSBC est une référence. Régulièrement sacrée « Banque des expatriés », elle permet de réaliser toutes les opérations en ligne. Ce n’est pas la moins chère mais son offre est complète. Pour ouvrir un compte à la Société Générale, le non résident français doit se présenter en agence. C’est également obligatoire chez LCL ou à la Caisse d’Epargne.

Les Néobanques

Ces banques nouvelle génération permettent d’ouvrir un compte courant avec RIB et carte de paiement.

Le choix  est plus diversifié :

  • Nickel : carte et compte courant avec RIB pour 20€ le coffret de départ et 20€ par an. Depuis fin décembre, Nickel a ouvert ses services a plus de 150 nationalités.
  • N26 : offre gratuite sans condition. Virements bancaires gratuits dans 18 devises;
  • Revolut : offre gratuite jusqu’à 200€ de retrait par mois dans un DAB. Virements gratuits dans 26 devises;
  • Orange Bank : gratuit à partir de trois opérations de paiement par mois avec la carte bancaire. Sinon, les frais sont de cinq euros par mois.
  • C-Zam : il faut être ressortissant d’un pays de l’Union européenne.
  • Anytime :compte courant et carte bancaire pour les résidents en Union européenne;

Les banques en ligne

Les banques en ligne sont encore peu accessibles aux non-résidents français. Seule Boursorama Banque permet l’ouverture d’un tel compte, sauf  pour lespersonnes domiciliées aux Etats-Unis. Les formalités ne peuvent être effectuées intégralement réalisées en ligne. Citons également Fortuneo et Hello Bank.

 

Une question ?

Une personne qui n’est pas de nationalité française mais qui y déclare des revenus peut ouvrir certains livrets d’épargne sous certaines conditions.

En effet, voici ce que peut faire un résident fiscal étranger:

  • Le livret A peut être ouvert par un étranger qu’il déclare ou non ses revenus en France. Toute personne physique et majeure peut ouvrir un Livret A.
  • Le livret de Développement Durable et de Solidarité (LDDS ou anciennement le CODEVI) : seuls les personnes qui déclarent leurs revenus en France peuvent en ouvrir un, qu’elles soient de nationalité française ou non.
  • Les autres comptes épargne sur livret : Mis à part certains cas spécifiques, ces livrets peuvent être ouverts par tout le monde.