October, leader européen du financement participatif, rachète crédit.fr

Publié le - Auteur Par Emmanuelle Audibert
October, leader européen du financement participatif, rachète crédit.fr

La fusion-acquisition est une technique qui a de nombreux avantages dont le principal est celui de réduire la concurrence et s’imposer comme leader sur le marché. C’est ce qu’a fait la plateforme de prêt pour PME et TPE October en avalant Credit.fr. Les discussions entre les deux acteurs auraient commencé au début 2022 pour enfin aboutir au rachat au mois de mai. Focus !

Ce qu’il faut savoir de ce rachat de Credit.fr par October

October avait de nombreuses raisons d’acquérir Credit.fr.

October souhaite consolider sa place dans l’Hexagone

C’est le mardi 31 mai 2022 qu’October, la plateforme française du financement participatif, annonce l’acquisition de la fintech Credit.fr. Cette dernière n’est autre que son principal concurrent sur ce marché en France. Grâce à ce rachat, la start-up spécialisée dans le prêt pour PME et TPE a pu enrichir sa base clients. En effet, sa clientèle a augmenté d’un tiers en passant de 30 000 prêteurs particuliers à 40 000.

Ainsi, avec ce rachat, October va pouvoir développer ses offres de prêts.

Par ailleurs, TIkehau Capital prend une participation dans la jeune pousse française. En effet, celui-ci qui est le propriétaire de Credit.fr a investi dans cet ensemble nouvellement formé. Cela ne pourra qu’accentuer le développement de l’acteur français du financement participatif.

Avec la levée de fonds que la start-up October a réalisée avec l’investissement de Tikehau, elle compte également accélérer la vente de sa branche October Connect. Il s’agit d’une plateforme SaaS qui propose des offres afin d’aider les gérants d’actifs et les banques à prendre les meilleures décisions de financement par le biais de la donnée.

Le montant de la transaction non révélé

La jeune pousse October a juste annoncé qu’elle avait mis la main sur Credit.fr, mais n’a pas communiqué la somme qu’elle a déboursée pour cela. Son cofondateur et PDG Patrick de Nonneville a juste affirmé « Ce rachat intervient à un moment où le business nous sourit ». En effet, en 2021, le chiffre d’affaires réalisé par la fintech a progressé de +70%. Au premier trimestre 2022, la progression est de +35% par rapport à la même période l’an dernier.

Quelques points sur le parcours d’October

Depuis sa création, la start-up October ne cesse de se développer.

Un acteur présent dans plusieurs pays européens

October est déjà présente en France, aux Pays-Bas, en Espagne et en Italie. Il faut souligner que c’est sur le marché italien qu’elle réalise son plus important chiffre d’affaires.

Dans les prochaines années, la start-up d’origine française envisage de s’étendre davantage en Europe, à commencer par l’Allemagne. En effet, d’après M. Nonneville, ce pays est « un champion de l’épargne », un critère qui concorde parfaitement avec la vocation de son entreprise.

Cette ambition de conquérir d’autres pays européens devrait être facile pour October. Tout simplement parce qu’elle est désormais reconnue comme une plateforme de financement grâce à la licence européenne qu’elle vient d’obtenir. De plus, selon toujours son PDG, le rachat de Credit.fr devrait « renforcer et compléter le savoir-faire d’October à court terme ».

Une autre opération de croissance en 2016

Pour rappel, October a déjà fait l’acquisition d’un autre acteur du financement des PME et TPE en 2016. Il s’agissait de Finsquare. Le rachat de cette plateforme lui a permis d’avoir une base assez solide de prêteurs particuliers.

Néanmoins, la fintech va encore loin avec Credit.fr. En effet, elle va accueillir les équipes compétentes de cette dernière, dont Maxime Gely (président de Credit.fr et futur responsable des opérations chez October France), afin d’être encore plus efficace en termes de prêts pour les entreprises.

Par Emmanuelle Audibert

Rédactrice en école de journalisme à Aix-en-Provence

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire