Que savons-nous sur l’entrée en Bourse de Nubank ?

Publié le - Auteur Par Hélène N.
Que savons-nous sur l’entrée en Bourse de Nubank ?

À son tour, Warren Buffet a décidé de se lancer après que Tencent, Sequoia et de nombreux autres investisseurs de grande renommée aient sauté le pas. Nubank, cette banque brésilienne, a pris l’initiative de déposer auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis (SEC), le régulateur financier américain son formulaire F1 d’entrée en bourse. Par l’intermédiaire de Freedom Finance, il est possible de participer à son introduction qui semble prometteuse.

Une entrée en bourse historique

Nubank s’apprête à marquer l’histoire avec sa décision d’entrer en bourse.

Une grande première pour l’Amérique du Sud

La néobanque Nubank s’apprête à réaliser l’une des plus grosses introductions en bourse pour un établissement financier d’Amérique du Sud. Elle marque alors un tournant pour tout un secteur. Dans un communiqué, l’enseigne a déclaré avoir officiellement entamé les premières démarches qui lui permettraient de préparer sa cotation à Wall Street. Elle convoite une cotation au Nasdaq et nourrit ainsi des ambitions dépassant largement les frontières de l’Amérique latine. D’ici la fin de l’année, Nubank devrait arriver à Wall Street, établissement auprès duquel un document S-1 vient de faire l’objet d’une déposition.

Une opération concrétisée en 2022

Pour sa cotation, la banque en ligne a prévu une émission de trois milliards de dollars, la fourchette d’introduction étant située entre 10 et 11 dollars l’action. Cette opération se concrétisera certainement d’ici l’année 2022. Nubank a indiqué avoir déposé auprès de la Commission brésilienne des valeurs mobilières (CVM), le régulateur financier brésilien :

  • l’enregistrement et l’admission à la négociation d’un programme sponsorisé de certificats de dépôt brésiliens («BDR») de niveau III
  • une demande d’inscription et de cotation d’un émetteur étranger de catégorie «A»
  • un enregistrement d’une offre publique initiale de distribution de BDR représentant des actions ordinaires de classe A émises par la Société

Tous ces documents ont été déposés sous le traitement réservé de CVM.

Comment particper à son IPO avec Freedom Finance ?

Freedom Finance est un courtier international qui détient l‘exclusivité européenne de proposer l’accès aux introduction boursières aux particuliers. En ce moment et jusqu’au 25 novembre, il est possible de se positionner.

Non seulement c’est une chance rare de pouvoir y participer mais en plus, pendant les 30 premiers jours de son utilisation il n’y a strictement aucuns frais. Par la suite, plusieurs formules à paliers tarifaires dans la moyenne du secteur sont proposées.

Concrètement, il reste une dizaine de jours pour agir après il sera trop tard. La fourchette tarifaire pour entrer est entre 10 et 11 dollars. Tout est bien expliqué sur le site de l’établissement, il n’y a qu’à se laisser guider.

 

Une néobanque à fort potentiel

Nu banque est la plus grande néobanque dans le monde. En effet, elle compte parmi les plus grands succès du marché en nombre de clients.

Un pionnier dans son domaine

Alors qu’il y a 3 ans, Nubank ne comptait encore que 6 millions d’utilisateurs, aujourd’hui, il en a plus de 40 millions. Cette néobanque a enregistré en seulement 17 mois la création de 20 millions de nouveaux comptes. Elle est considérée comme une pionnière parmi toutes les banques 100 % numériques au Brésil. Elle a tiré profit du Brésil et de ses millions d’habitants qui ne sont pas affiliés à une banque. Elle a ensuite déployé son service en Colombie et au Mexique. Naturellement, un tel exploit n’a pas laissé les investisseurs indifférents et a pris d’assaut ses besoins en financement.

La dernière levée de fond remonte d’il y a cinq mois avec la somme de 750 millions de dollars. Grâce à ce tour de table, Nubank était déjà valorisé à 30 milliards de dollars. L’annonce était lancée justement lorsque l’établissement a fait part de son premier trimestre bénéficiaire. Elle a annoncé être bénéficiaire de 76 millions de réals brésiliens (11,8 millions d’euros) de bénéfices, pour 4 milliards de reals de chiffre d’affaires.

Une valorisation de 50 millions de dollars

Avant sa cotation à Wall Street, la néobanque Brésilienne Nubank a été valorisée à 50 millions de dollars. Si elle arrive à concrétiser son projet, elle sera donc la troisième à réaliser la plus grande « IPO » de l’année à Wall Street, après le leader sud-coréen de l’e-commerce Coupang et le géant chinois des VTC DiDi. Elle sera valorisée à 50,6 milliards de dollars. Ainsi, elle surpassera la plus grande banque brésilienne, Itaú Unibanco. Elle deviendra incontestablement un des tout premiers groupes financiers cotés d’Amérique Latine en termes de valorisation.

Notre avis

Pour ce qui est de savoir s’il s’agit ou non d’une bonne idée, seul l’avenir nous le dira.

Il s’agit donc d’un choix à faire et à assumer en ayant conscience qu’il y a un risque de perte en capital comme pour tout en investissant en Bourse.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire