Augmentation du Livret A et des autres livrets d’épargne

Publié le - Auteur Par Hélène N.
Augmentation du Livret A et des autres livrets d’épargne

Bonne nouvelle pour les Français avec une certaine aversion au risque. Pour la première fois en 10 ans, le taux du Livret A va passer de 0,5 à 1% à compter du 1er février prochain. Cette hausse va aussi concerner d’autres livrets réglementaires dont le plafond et le taux sont également fixés par l’Etat. Quels sont-ils ?  Est-ce pour autant que les épargnants vont gagner de l’argent ?

Augmentation : Quels sont les livrets ciblés ?

Suite aux recommandations du gouverneur de la Banque de France; Bruno Le Maire, l’actuel ministre de l’Economie et des Finances a annoncé le relèvement du taux d’intérêts de trois livrets défiscalisés.

Le taux du Livret A et celui du LDDS sont à 1%

Le taux du Livret A va être revu à la hausse à compter du 1er février prochain. Le rendement va doubler puisque l’actuel plancher légal fixé à 0,50% va passer à 1%.

Cette fois-ci, Berçy a décidé d’être un peu plus généreux en arrondissant le taux à 1%. En effet, si Bruno Le Maire ne s’en tenait qu’à la formule de calcul, la hausse devrait être limitée à 0,80%.

Si ce coup de pouce devrait être maintenu d’ici à la fin de l’année, une nouvelle révision du taux au 1er août prochain n’est pas exclue. Il ne faut pas non plus oublier que le nouveau taux ne s’applique qu’à partir du 1er février 2022. Les épargnants ne gagneront pas 1% sur toute l’année puisque le taux de 0,5% reste applicable pour le mois de janvier 2022.

Comme celui du Livret A, le taux du Livret de développement durable et solidaire connaîtra également la même hausse à la même période.

Le taux du LEP est à 2,2%

 Le Livret d’épargne populaire est aussi concerné par la hausse de son rendement. Le taux de ce livret, réservé aux ménages modestes et dont les versements sont plafonnés à 7 700€, grimpe de 1 à 2,2%.

La LEP est le livret réglementé censé protéger les épargnants de la hausse des prix. Sa formule de calcul suit l’inflation moyenne des 6 derniers mois. Grâce à ce nouveau taux fixé à 2,2%, le LEP défie toute concurrence.

 

Quel rendement pour les livrets concernés en 2022 ?

Les rendements annuels nets d’impôts et de cotisations sociales du Livret A, du LDDS et du LEP vont forcément augmenter à la fin de cette année. Si la rémunération reste respectivement à 1% et à 2,2% jusqu’en décembre 2022 et à condition que la somme épargnée soit maintenue de façon constante sur le compte, combien les français vont-ils gagner ?

Le rendement du Livret A en 2022

Voici quelques illustrations du rendement annuel pour un Livret A :

  • 1 000€ vont rapporter des intérêts annuels de 9,59€,
  • 5 000€ vont être rémunérés à 47,91€,
  • Le plafond de 22 950€ va rapporter 219,94€.

Le rendement du LEP en 2022

A la fin de l’année, un LEP dont le montant déposé s’élève à 5 000€ va engendrer 105€ d’intérêts. Quoi qu’il en soit, ce rendement est bien plus élevé qu’un dépôt de 10 000€ sur un Livret A.

Des intérêts doublés qui ne protègent aucunement de l’inflation

Même si le rendement du Livret A a été doublé, son taux désormais fixé à 1% reste largement au-dessous de la hausse des prix.

Le nouveau taux du Livret A reste inférieur à l’inflation

D’après les propos de l’économiste Philippe Crevel rapportés par MoneyVox, grâce aux intérêts annuels, le Livret A rapporte de l’argent. Toutefois, il ne permet aucunement de gagner du pouvoir d’achat. La raison est simple. Le taux du Livret A augmente moins vite que les prix à la consommation.  Selon ses explications :

  • Le rendement réel se définit comme ce qui reste à l’épargnant après l’inflation,
  • Pourtant, en décembre 2021, l’inflation hors tabac est de 2,8%,
  • Le nouveau taux de 1% reste inférieur à la hausse du coût de la vie,
  • En rapportant ce taux à l’inflation, le rendement réel reste négatif de 1,8 point.

L’actuelle formule de calcul ne prévoit plus de plancher inflation

Ce n’est pas la première fois que le rendement réel du Livret A est dans le négatif. A quelques exceptions près, cette situation perdure depuis février 2017. Elle devrait d’ailleurs rester ainsi encore pour longtemps pour plusieurs raisons :

  • La nouvelle formule utilisée pour calculer le taux est différente de celle d’avant, dans la mesure où aucun plancher inflation n’est plus prévu. Avec l’ancienne formule, le taux aurait été de 2,75%,
  • Avec l’actuelle formule, le taux est affecté par la faiblesse de l’€ster.
Par Hélène N.

Hélène est rédactrice pour ComparateurBanque.com depuis 2019. Elle traite souvent de sujets liés à l'actualité.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire