Investir le 2 avril 2023 avec ces 4 infos clés

Publié le - Auteur Par Lucie
Investir le 2 avril 2023 avec ces 4 infos clés

Si la pandémie avait déjà poussé les Français à l’épargne, le contexte inflationniste, la baisse du pouvoir d’achat et la réforme des retraites ont introduit de nouvelles tendances. En effet les Français se tournent dorénavant vers des placements aux rendements plus importants. Le 21ᵉ baromètre Ipsos réalisé pour le Cercle des Épargnants sur « les Français, l’épargne et la retraite » démontre qu’un Français sur deux est « intéressé par les sujets d’épargne et produits financiers » contre deux sur cinq il y a trois ans. Pour ne pas se tromper, voici des solutions alternatives pour préparer son avenir.


Sujet de la semaine :

Investir dans les terres agricoles

Dans la lignée des placements « originaux » et méconnus, voici les terres agricoles. Comme pour tout ce type de placement requiert de bonnes connaissances sur le sujet.

Pourquoi choisir les terres agricoles ?

Outre la volonté de ne plus dépendre d’autres pays, apparue pendant la pandémie, entre une population croissante et des besoins de ressources grandissants, les besoins en alimentation sont importants et vont devenir un enjeu.

Un actif tel qu’une terre agricole est tangible et crée de la valeur, qui permet de diversifier son patrimoine.

Prix d’achat, durée et rendement de l’investissement

Le prix d’achat varie du simple au double selon la région, de la taille de la parcelle et du bâti, c’est donc assez difficile à évaluer de but en blanc.

  • Les prix peuvent aller de 3000€/ha en Vendée,
  • à 6500€/ha dans le Tarn,
  • 8000€/ha dans le Lot-et-Garonne,
  • 12000€/ha dans le Var,
  • 15000€/ha dans le Vaucluse
  • à 17000€/ha dans les Bouches-du-Rhône.

En moyenne pour acheter une parcelle il faut compter 200 000€.

Heureusement il est aussi possible d’acheter des parts de parcelle via un Groupement Foncier Agricole (GFA) pour payer moins cher avec un ticket d’entrée autour de 1000/2000€. L’investissement moyen se situe autour de 20000€. Des structures foncières solidaires comme Terre de Liens proposent également des tickets d’entrée autour de 100€.

Le fermage correspond au fait de mettre la parcelle agricole à disposition d’un exploitant en contrepartie d’un loyer fixe. Le foncier agricole est très réglementé par le Code rural. Plusieurs types de baux existent avec des durées et des conditions de renouvellement différentes. La durée des baux s’étend de 9 à 18 ans ou 25 ans. Quelle que soit la durée du bail, celui-ci est renouvelable au bout de 9 ans.

Le rendement moyen est de 2% et peut aller jusqu’à 3,5% en GFA. La rentabilité s’accompagne souvent de plus-values à la vente, notamment si le terrain devient constructible.

Quels sont les critères à prendre en compte ?

La localisation est un facteur déterminant, avant de choisir, il faut se pencher sur la nature des terres. Un terrain dans le Var sera surement plus propice à la création d’un vignoble par exemple. Ce n’est pas tout, le montant du loyer est fixé par arrêté préfectoral.

Les avantages des terres agricoles

  • Fiscalité : les règles applicables pour l’investissement en direct et via un GFA sont similaires. Fermages et loyers sont imposés au régime réel ou au microfoncier. Ceux soumis à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) bénéficient d’un abattement de 75% de la valeur de leur investissement (jusqu’à 101 897€), et d’un abattement de 50% au-delà de ce montant. Cependant, il faut s’engager à conserver le bail au moins 18 ans pour en bénéficier.
  • Revente : fiscalité des plus-values immobilières, après déductions d’abattements spécifiques.
  • Droits de donation et de succession : exonération à hauteur de 75% de leur valeur (plafond de 300 000€).
  • Plus-value intéressante aux investisseurs lors de la revente des biens grâce à l’augmentation régulière des prix fonciers peut permettre. “Dans l’Hexagone, l’évolution du prix des terres agricoles augmente peut-être de manière moins spectaculaire que celle des vignes, mais connaît aussi moins d’à-coups. Le prix de l’hectare progresse en effet de manière linéaire d’environ 2% par an depuis une quinzaine d’années”, précise Stéphane Hamon, directeur général de la Société d’aménagement foncier et d’établissement rural (SAFER) de Normandie.
  • C’est un investissement qui a du sens.
  • Le foncier agricole français est l’un des moins chers d’Europe.

Les inconvénients

  • Le propriétaire d’une terre agricole louée ne peut pas fixer le montant du loyer librement, car ce dernier est encadré par la Safer au niveau régional.
  • Le montant du loyer, ou fermage est fixé par arrêté préfectoral.
  • Placement peu liquide.
  • Les démarches pour l’achat d’un terrain agricole peuvent être compliquées, il s’agit d’un marché très encadré et un droit rural très complexe. Cela nécessite de se renseigner et de connaître à minima le secteur.

Enrichir son vocabulaire :

Degen : C’est quoi ?

Degen est l’abréviation de degenerate en anglais, qui se traduit par « dégénéré ». Ce terme dans le secteur des cryptomonnaies fait référence aux néophytes et au débutant qui se précipitent sans se renseigner en amont sur le projet ou la cryptomonnaie. Ils ont la plupart du temps un comportement de parieur compulsif.

Un terme fort, mais qui n’est pas péjoratif

Si « degen » a déjà été utilisé pour désigner des investisseurs copiant le projet d’autre, le terme n’a pas la même porté que dans le langage courant.

À la base le terme été employé pour parler des personnes qui achetaient des cryptos par des réfractaires à cet univers. Il a été repris par bon nombre de crypto-détenteur pour parler d’eux-mêmes et prouver qu’ils savent ce qu’ils font.

Un usage détourné de la Degen

Après être entré dans le lexique des utilisateurs de crypto, l’usage du terme a changé et peut varier selon les contextes.

Les utilisateurs de cryptos font parties d’une communauté, il n’est pas facile d’en faire partie ou d’en comprendre tous les tenants et les aboutissants. Les crypto-détenteurs ont un langage qui leur est propre, leurs propres références, des memes et même un ensemble lexical argotique.

Investir intelligemment

Il faut laisser aux spécialistes certains domaines afin de ne pas prendre le risque de tout perdre, à l’image de ceux qui suivent des effets de mode, ou sont sujet aux FOMO (peur de rater quelque chose) et sont victimes d’arnaques.

Pour investir et faire ça bien, deux possibilités :

  • La première acquérir une éducation financière, se former, se renseigner, apprendre les termes, les fonctionnements, utiliser des logiciels bien spécifiques… Pour ceux qui veulent rejoindre notre Club Privé d’Investisseurs c’est le moment de profiter du code HOP20 ( -20% sur l’adhésion). Cela peut prendre du temps et paraitre chronophage pour certains, qui se tourneront vers la deuxième solution.
  • Faire appel à un professionnel, comme notre conseiller. Ses conseils sont gratuits et sans engagement, ils viennent en complément d’un bilan patrimonial.

L’offre de la semaine :

Fortuneo : 5% du versement initial offerts

Investir en bourse ou sur des produits assimilés n’est jamais chose aisée, et apparaît comme quelque chose d’onéreux dans l’inconscient collectif. Ce n’est pas le cas, notamment avec des acteurs comme la banque en ligne Fortuneo.

Une aide précieuse pour investir

La banque en ligne met à disposition des investisseurs une large gamme de produits financiers, permettant ainsi de diversifier leur portefeuille : actions françaises et étrangères, obligations, produits dérivés, OPCVM, ETF via 1700 fonds aux tarifs négociés à 0% ou 1% de droits d’entrée.

Fortuneo par le biais de sa plateforme de trading et d’analyse technique professionnelle : Live Trader en version complète et gratuite met à disposition des investisseurs une vraie salle des marchés. Ils peuvent suivre en temps réel les marchés ou encore tester leurs stratégies de trading dans des conditions réelles avant de se lancer.

Des tarifs compétitifs et des frais de courtage réduits

Pour ceux qui veulent investir en bourse et faire des paris sur l’avenir, Fortuneo propose une offre avantageuse avec 5% du versement initial offerts pour une 1ère ouverture ou un 1er transfert d’un PEA ou d’un PEA-PME. L’offre est valable jusqu’au 23 avril 2023 dans la limite d’une prime n’excédant pas les 100€.

Voici le Tarif Optimum proposé par Fortuneo pour investir :

  • 0€ de droits de garde ou de tenue de compte,
  • Des frais de courtage à partir de 1,95€ pour un ordre inférieur ou égal à 500€,
  • 3,90 € pour un ordre entre 500 € et 2 000 € puis 0,20 % au-delà,
  • Sans condition minimum d’encours ou de transaction,
  • Valable sur les marchés EURONEXT Paris, Bruxelles, Amsterdam ou EQUIDUCT.

Attention : l’investissement en bourse comporte un risque de perte du capital investi.

Le chiffre de la semaine :

Crédit Immobilier : 40% d’accord en moins et rarement sous 3 %

Face à l’inflation et à la conjoncture économique actuelle, les taux des crédits immobiliers n’ont eu de cesse d’augmenter, atteignant des niveaux historiquement élevés. Si certains ont abandonné ou mis de côté leur projet, d’autres se demandent s’il est encore possible d’obtenir un prêt à moins de 3%.

Une hausse constante et inéluctable

L’envolée des taux des crédits immobiliers s’est accélérée et n’épargne pas non plus les meilleurs profils. Selon le président de Cafpi, courtier et expert en crédits : « Les hausses des taux de crédit immobilier continuent de s’enchaîner à un rythme d’environ 20 centièmes (0,20 point de pourcentage, NDLR) par mois et devraient se stabiliser autour de 3,50% à l’horizon du mois de juin ». Une tendance confirmée par la dernière édition de l’Observatoire Crédit Logement / CSA.

Les chiffres du crédit immobilier

Pour un emprunt sur 20 ans, les taux les plus bas du marché sont passés de :

  • moins de 1% en mai 2022
  • à 1,50% en juillet,
  • puis 1,80% en septembre
  • pour dépasser largement les 2% entre novembre.
  • En janvier 2023 la hausse amorçait sa hausse vers les plus de 2,5%
  • pour atteindre les 3% début mars et 3,5% fin mars.

Face à des taux en augmentation croissante on observe une courbe décroissante de nouveaux crédits accordés (-45,2% sur un an). 23,7 milliards d’euros en janvier 2022 ou 26,7 milliards d’euros en mai contre 14,4 milliards d’euros en janvier 2023, selon La Banque de France.

D’après les calculs de spécialistes, un couple avec 4 200€ de revenus pouvait emprunter 300 000€ à 1% sur 20 ans en 2021, contre 248 000€ actuellement à 3% sur 20 ans. 52 000€ de moins face à une explosion des prix des biens immobiliers… La capacité d’emprunt des particuliers a chuté d’environ 20% entre 2021 et 2023.

À ce stade 21% des Français associent la propriété immobilière à un privilège selon OpinionWay. D’ailleurs 68% des particuliers envisagent de renoncer à emprunter pour acheter si les taux s’installent durablement au-dessus de 3%.

Une lueur d’espoir

Bien que les prix des biens immobiliers commencent tout doucement à baisser dans certaines villes, et le relèvement du taux d’usure les ménages jettent l’éponge.

Selon Cafpi il reste cependant encore de l’espoir : « on recommence à voir des écarts importants d’une banque à l’autre tant sur les taux proposés que sur les exigences d’apport personnel et d’épargne de précaution ». En effet certains établissements proposent des taux plus avantageux que d’autres, tout dépend de leur politique commerciale (leur marge) et des profils d’emprunteurs. Il est donc nécessaire de bien travailler son plan de financement et sa demande de crédit.

D’après MeilleursAgents « Plus les taux augmentent, plus l’activité de crédit redevient rentable pour les banques. Avec des taux à 4%, elles devraient être incitées à relancer la machine du crédit, avec la perspective d’un second semestre plus productif que le premier. »


Mentions légales 

Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Investir en Bourse, dans les crypto, dans une SCPI ou les ETF comporte un risque de perte totale ou partielle en capital.

 

Un Crédit vous engage et doit être remboursé à échéance. Vérifiez votre capacité d’endettement avant de signer un contrat.

Cet article est exclusivement destiné à l’information. Avant de faire un choix dans un produit financier ou de vous lancer dans une action, renseignez-vous auprès de notre conseiller qui vous guidera au mieux. Il réalisera pour vous un bilan social et patrimonial et vous guidera.

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire