Investir le 12 décembre avec ces 4 infos clés

Publié le - Auteur Par Lucie
Investir le 12 décembre avec ces 4 infos clés

Quelque soit le moment, il n’est jamais trop tard pour se créer une épargne de précaution, investir pour faire fructifier son patrimoine, souscrire une assurance dans le but de concrétiser des projets à venir. En revanche, ce qu’il faut savoir ce que le faire aujourd’hui, sera toujours mieux que demain. C’est pour cette raison qu’ici nous vous parlons de solutions d’épargne, de diversification de portefeuille, de technique d’investissement…


Sujet de la semaine :

Le Metaverse, c’est quoi et comment prendre le train à temps

À l’heure où les multivers sont à l’honneur dans les comics, aussi bien chez DC que chez Marvel, notamment avec le prochain opus Spider-Man : No Way Home, le Metaverse apparait comme un train à ne pas rater

Qu’est-ce que le Metaverse ?

Contraction des mots “méta” pour « vision d’ensemble » et “vers” pour “univers”. Ce terme désigne un endroit où il est possible de partager sa vie entre le réel et le virtuel, à l’exemple du jeu Second Life sorti en 2003.

Pour ceux qui se demanderaient comment mettre ceci en pratique, Mark Zuckerberg l’a déjà expérimenté avec son projet “Horizon Workroom” qui permet de suivre des réunions en réalité virtuelle grâce à des lunettes ultras développées. Assister au concert en 3D d’Ed Sheeran depuis son canapé, à une réunion entre collègues-avatars dans un monde 3D, visiter le Musée du Louvre avec un guide tout en bronzant dans son jardin sont d’autres exemples possibles.

Outre le patron de Facebook, dans les protagonistes se lançant sur ce marché, on retrouve également Epic Games (Fortnite) qui a levé plusieurs milliards de dollars auprès d’investisseurs, dont Sony, qui proposerait à terme d’assister à des concerts et des projections sur Fortnite.

Comment investir sur le Metaverse ?

Même si le Metavers n’en est qu’à ses prémices, il est déjà possible d’y investir via des actions, des ETF, des jetons numériques et des NFT. C’est un énorme marché avec de grosses sommes d’argent déjà investies.

Les entreprises y voit l’avenir. Que ce soit pour Epic Game ou Facebook avec ses 50 millions de dollars pour construire leur propre Metaverse. En mettant l’accent sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée, nul besoin de préciser que le matériel pour les casques Oculus VR, des lunettes AR (réalité augmentée) ainsi que les technologies portables sont autant d’investissement à surveiller et suivre.

Actions : Meta et bien d’autres

Outre Meta (groupe Facebook et Instagram), dans la liste des actions à suivre, on retrouve :

  • Nvidia : dont les puces de la société sont très susceptibles d’alimenter le Metaverse. En ce sens Nvidia a dirigé la plate-forme numérique Omniverse pour la collaboration et la simulation virtuelles.
  • Microsoft avec son logiciel Microsoft Stock, pour un « Metaverse d’entreprise ».
  • Roblox, société a fort potentiel entre ses 202 millions d’utilisateurs actifs par mois, son action autour de 113,25$ et sa capitalisation boursière autour de 65,5 milliards de dollars.
  • L’ETF Roundhill Ball Metaverse offre une exposition à la croissance Metaverse en suivant la performance de l’indice Ball Metaverse (« indice META »), qui est composé d’un panier d’actions qui développent activement des produits et services axés sur le Metaverse.
  • Terrain au Decentraland…

Les cryptomonnaies à l’heure du Metaverse

De nombreux projets se multiplient, comme Decentraland qui permet de créer des jeux, d’acheter et de vendre des parcelles (en détenant un acte de propriété). Pour ceux qui souhaiteraient investir, il va falloir se dépêcher, car plus de 90% des parcelles ont déjà été vendues.

Sur le même principe, il y a aussi “The Sandbox” et “Republic Realm” qui proposent l’achat de propriété virtuelle.

Rappel important

Tous les médias en parle, les entreprises dépensent des budget colossaux mais rien n’est joué. Second Life s’est soldé par un échec.

Qu’en sera-t-il du Metaverse ? Pour le moment personne ne le sait.


Enrichir son vocabulaire :

Un holder ou « Hodl » en crypto c’est quoi ?

Le holding s’oppose au trading. Cela signifie garder et donc miser sur le long terme. En effet, quand on voit l’évolution du prix du Bitcoin entre ses débuts et aujourd’hui, c’est clairement un pari sur l’avenir réussi. Passer de 13$ en 2013 à 68 513$ le 9 novembre en Asie (une des plus grosses hausses) en est la preuve.

Un holder est celui qui choisit la technique de holding, donc de garder, stratégie la plus simple et la moins risquée. Pour ce faire pas besoin d’autant de connaissances que pour le trading, juste le minimum nécessaire pour rechercher dans quels projets investir à long terme.

 Du coup que signifie « Hodl » ?

L’histoire remonte à quasiment 8 ans, le 18 décembre 2013, suite à un énième crash du cours du bitcoin, sur un forum spécialisé, un détenteur de la fameuse cryptomonnaie en état d’ébriété avancé laisse le message suivant : « I AM HODLING » à la place de « I’m holding ». Il expliquait dans ce même message pourquoi il ne souhaitait pas vendre. Pour lui avec un marché aussi agité que celui du bitcoin, les seuls acteurs qui doivent vendre en cas de grosses secousses sont les spécialistes et certainement pas des néophytes et/ou les nouveaux entrants.

Le terme est devenu viral, il a fait l’objet de « même » avant de devenir un terme courant symbolisant un investissement sur le long terme, la confiance des détenteurs de bitcoins envers sa croissance.


L’offre de la semaine :

Comment comparer 2 contrats d’assurance vie ?

Il faut savoir que tous les contrats d’assurance-vie sont construits autour d’un binôme entre un assureur et un courtier ayant chacun une mission bien précise.

  • D’un côté l’assureur apporte son assise financière pour sécuriser les dépôts et rémunérer le contrat grâce à l’ensemble des investissements présents à son bilan,
  • de l’autre le courtier est au contact direct avec l’épargnant.

Les termes à connaître 

Qui dit assurance-vie dit vocabulaire bien spécifique :

  • Versement = prime,
  • Retrait = rachat,
  • Un changement = un arbitrage,
  • L’épargnant = un assuré.

Que compare-t-on ?

Une fois ces informations acquises, il est plus simple de comprendre et de comparer les assurances vie. Le fonctionnement est le suivant, lorsque que l’on compare deux produits d’assurance-vie en fait, on compare deux choses : l’assureur et l’offre du courtier. En cas de gestion pilotée, un troisième acteur s’ajoute, le gérant du contrat.

La fiscalité et les avantages liés à la succession sont identiques. Ce qui change et qui doit être étudié ce sont :

  • les frais de gestion,
  • les différents supports d’investissement (d’unités de compte), fonds en euro…
  • ainsi que les modes de gestion.

Comment ça se passe chez Yomoni ?

Chez Yomoni, tous les contrats d’assurance-vie sont construits autour d’un binôme entre un assureur Suravenir, du groupe Crédit Mutuel Arkéa et un courtier, avec une répartition des rôles bien précise. Quoi qu’il arrive, l’argent est déposé chez Suravenir et ne transite pas par Yomoni.

Dans le cadre de la gestion pilotée, pas de nouvel acteur, Yomoni reste le gérant, en qualité de société de gestion agréée par l’Autorité des Marchés Financiers. Lorsqu’un mandat de gestion leur est confié, Yomoni décide de la façon dont l’argent est investi en transmettant les instructions des clients à l’assureur pour qu’il les exécute.

Rappelons que ce robo-advisor signe 6 années consécutives de résultats solides* et positifs.


Le chiffre de la semaine :

1059€ par mois : c’est le budget moyen des dépenses contraintes des Français

Même si en moyenne elle représente 35% du budget des Français en 2021, contre 12% en 1960, cette somme est jugée comme bien trop importante par de nombreux Français. La hausse des tarifs de l’énergie, des carburants et le contexte économique ont un fort impact sur notre baisse de pouvoir d’achat.

Que sont les dépenses contraintes ?

Les dépenses contraintes correspondent aux frais fixes, certaines sont communes à 90% des Français. On retrouve globalement les postes de dépenses suivants :

  • Logement : Loyer ou crédit immobilier, Assurance habitation,Eau, électricité ou gaz,
  • Transport : Crédit automobile, LOA,Assurance automobile,Carburant,
  • Communication et loisirs : Téléphonie mobile, Internet, Télévision,
  • Crédit à la consommation.

Cette liste, non exhaustive, est aussi longue qu’elle impacte nos budgets. Ce qui explique pourquoi le comparateur lesfurets en partenariat avec CSA Research a lancé l’indice national des dépenses contraintes.

Comment réduire ces frais fixes ?

Des mesures existent, comme la possibilité de résilier son contrat n’importe quand passé un délai d’un an, mais peu de gens en ont conscience. L’étude démontre que 7 Français sur 10 pensent ne pas avoir la capacité d’agir sur leurs dépenses contraintes, ont peur de changer de banque, alors qu’ils peuvent mettre en concurrence tous les ans leurs assureurs, et se multibancariser.

Dans cet article accompagné d’une vidéo, ComparateurBanque explique comment réduire simplement la part de ses dépenses contraintes en donnant des actions concrètes et efficaces à mettre en place. Une bonne idée pour les résolutions de 2022.


Mentions légales 

Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Investir en Bourse, dans les crypto, dans une SCPI ou les ETF comporte un risque de perte totale ou partielle en capital.

 

Un Crédit vous engage et doit être remboursé à échéance. Vérifiez votre capacité d’endettement avant de signer un contrat.

Cet article est exclusivement destiné à l’information. Avant de faire un choix dans un produit financier ou de vous lancer dans une action, renseignez-vous auprès de notre conseiller qui vous guidera au mieux. Il réalisera pour vous un bilan social et patrimonial et vous guidera.

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire