Investir le 11 décembre 2022 avec ces 4 infos clés

Publié le - Auteur Par Lucie
Investir le 11 décembre 2022 avec ces 4 infos clés

Michel-Edouard Leclerc évoque encore un « tsunami » de hausse des prix, et lorsque l’on regarde, même de loin l’actualité on peut constater qu’il a raison : hausse des péages, hausse des prix dans les supermarchés, hausse des tarifs SNCF… En bref de la hausse à presque toutes les sauces, sauf celle du pouvoir d’achat ou là on est plus sur du régime strict. Pour éviter de se priver et avoir une épargne qui rapporte, voici nos solutions d’épargnes.


Sujet de la semaine :

Les banques centrales investissent en masse sur l’or

Pandémie, inflation, entreprises à l’arrêt, tensions géopolitiques, pénuries… Tout ce petit mélange qui fait qu’aujourd’hui le contexte économique est difficile. Et quand tout va mal, tout le monde se rue vers l’or, LA valeur refuge. Ce qui est plus rare et inquiétant c’est quand les banques centrales s’y mettent aussi et avec une telle intensité !

399 tonnes d’or achetées au troisième trimestre : un volume record

Si au départ l’or, grand favori depuis la pandémie, était la valeur privilégiée, le métal a pourtant été rétrogradé au profit du dollar, alors en pleine remontée depuis la chute de l’euro.

Il n’aura pas été délaissé bien longtemps. Selon une étude du World Gold Council « la demande d’or s’est redressée au cours des neuf premiers mois de l’année pour atteindre des niveaux de ceux avant l’apparition de la pandémie de Covid-19 ». Ce qui signifie que les investisseurs ont fait des achats à bon compte. Ces derniers ont acquis 399 tonnes d’or (une valeur d’environ 20 milliards de dollars) juste au cours du troisième trimestre 2022. Le volume total d’or acheté sur neuf premiers mois de l’année est de 673 tonnes.

Qui sont les acheteurs ?

Outre les bijoutiers, les principaux acheteurs sont les banques centrales, dans la liste figurent les banques centrales de Turquie, d’Ouzbékistan, du Qatar et d’Inde. Si certaines ne divulguent pas ces transactions, il apparait cependant que la Chine et la Russie en ont aussi acheté en masse. À la base les plus gros détenteurs de stocks d’or sont respectivement les États-Unis, l’Allemagne, le FMI, l’Italie et la France. Il semblerait que, comme l’expliquait un ancien rapport de Bloomberg, les volumes d’or se déplacent de plus en plus de l’ouest vers l’est.

L’une des raisons est que les pays émergents (Chine, Russie, Turquie) se sont unis dans un front commun dont le but est de réduire l’influence du dollar dans les échanges internationaux, pour ce faire ces pays se sont lancés depuis quelques années dans une course au renforcement de leur stock d’or.

La Chine de son côté accumule de l’or pour réduire sa dépendance à l’égard du dollar. Beaucoup soupçonnent le pays d’avoir acheté une grande quantité d’or à la Russie. La façon dont la Russie a été frappée par les sanctions monétaires occidentales a poussé encore plus la Chine et certains autres pays à réduire rapidement leur dépendance au dollar. Un économiste turc basé au Japon a déclaré « Vu comment les avoirs de la Russie à l’étranger ont été gelés après son invasion de l’Ukraine, les pays anti-occidentaux sont désireux d’accumuler des avoirs en or« .

Que faut-il retenir de ces mouvements ?

L’or est une valeur qui sécurise au mieux les avoirs, notamment les créances détenues en monnaies étrangères. Cela permet de se prémunir d’une baisse des taux et du cours de la monnaie de la créance, mais aussi de se protéger d’un défaut de son débiteur.

L’or offre donc une sécurité à son détenteur ainsi qu’une rare liquidité ET permet de réaliser des plus-values intéressantes en cas de vente.

Dans le cas des banques centrales, elles achètent ou vendent de l’or afin d’orienter leur politique économique selon la conjoncture (taux d’intérêt, politique d’investissement, crise de la dette souveraine…).

Pour en savoir plus, voici un article plus poussé sur le sujet.

Il est nécessaire de connaître ces mécanismes et d’avoir conscience de ce qui se passe. En effet il s’agit actuellement d’un mouvement mondial, ce qui veut dire qu’au vu du contexte actuel les banques centrales mettent de l’argent à l’abri

Enrichir son vocabulaire :

Appel de marge ou Margin Call

Ici, il ne s’agit pas du film avec Kevin Spacey et Demi Moore qui évoque le déclenchement de la crise financière de 2008 à Wall Street.

Définition

Il s’agit d’une mesure de protection qui aide les investisseurs à gérer les risques et à éviter des pertes supplémentaires. Plus en détail, le margin call ou appel de marge, est un appel de son courtier ou une notification indiquant à un investisseur qu’il a atteint sa limite maximale en termes de perte et qu’il doit d’augmenter son dépôt de garantie, afin de couvrir sa position vendeuse ou acheteuse. Grosso modo, cet appel signifie pour l’investisseur qu’il risque d’être contraint de fermer ou de liquider tout ou partie de ses positions.

Limiter les pertes est l’un des aspects les plus importants du trading, pour réussir, il est important de comprendre le fonctionnement d’un appel de marge.

Fonctionnement de l’appel de marge

Lorsqu’un courtier active cet indicateur, l’investisseur doit faire un nouveau dépôt qui s’ajoutera à son dépôt de garantie dans les plus brefs délais pour que la position puisse être maintenue. Généralement avant qu’une nouvelle journée boursière ne démarre. Ce versement s’effectue auprès du courtier ou de la chambre de compensation.

Le niveau limite est calculé en divisant le capital par la marge requise et en multipliant par 100%. L’appel de marge se produit donc lorsque le pourcentage d’équité dans le compte tombe en dessous de la marge requise.

Mise en conditions réelles

Il y a eu pas mal de rebondissements dans le monde des cryptos ces derniers mois, notamment avec la faillite de FTX. L’équipe de JPMorgan a déclaré que les marchés des cryptos ont fait face à une « cascade » d’appels de marge. Ce qui pourrait amener à faire chuter Bitcoin à 13 000$, selon eux.


L’offre de la semaine :

Fonds d’investissement de Hello bank : pour diversifier ses actifs

On ne le répètera jamais assez, lorsque l’on parle d’investissement, le plus important est de diversifier !

Les supports disponibles

Pour ceux qui veulent effectuer des placements, Hello bank propose plusieurs supports permettant de financer l’économie aux quatre coins du monde via des fonds d’investissement : une assurance vie, un Compte d’Instruments Financiers (CIF), Plan d’Épargne en Actions (PEA).

Les fonds d’investissement

Les fonds d’investissement permettent d’élargir la portée des placements tout en obtenant des rendements attractifs et en conservant les avantages fiscaux de ses supports.

Le fonds d’investissement est :

  • Diversifié : entreprises françaises, européennes, américaines, asiatiques ou des pays émergents,
  • Personnalisé,
  • Avec des placements adaptés à ses projets,
  • Sécurisé (les données bancaires sont 100% protégées),
  • Pratique,
  • En toute autonomie.

Hello bank prend à cœur la sélection financière qu’elle propose à ses clients, c’est pourquoi elle intègre des critères ESG (Environnement, Social et de Gouvernance d’entreprise) et exclut partiellement ou totalement des secteurs/acteurs ayant des pratiques contraires à ses valeurs.

Pourquoi investir ?

Les raisons varient en fonction des besoins et des objectifs, se constituer un capital, préparer sa retraite, épargner de manière responsable, soutenir des petites entreprises…

Les fonds de ces produits d’épargne offrent la possibilité d’investir collectivement sur les marchés financiers ou Organisme de Placement Collectif (OPC). La gestion est confiée à un professionnel expert.

Le chiffre de la semaine :

Inflation ces dépenses que les Français vont réduire

Une étude publiée par Statista fin septembre 2022, montre la part des Français estimant avoir été contraint de faire des choix sur leur dépenses en raison de la hausse des prix causée par l’inflation.

Les coupures drastiques

  • 46% on réduit les dépenses alimentaires,
  • 40% on réduit les dépenses d’énergie : chauffage, gaz, eau et électricité,
  • 38% on réduit les restaurants et les cafés, les dépenses d’habillement, les déplacements du quotidien,
  • 34% ont réduits les dépenses en produits cosmétiques, hygiène et beauté.
  • 31% ont réduits les dépenses culturelles.

Les dépenses qui varient peu

  • 30% ont diminué les déplacements exceptionnels, et les dépenses bien-être (coiffeur, esthéticienne…),
  • 29% ont diminué les dépenses en produits culturels,
  • 26% ont diminué leur budget vacances et voyages,
  • 25% ont diminué leur budget jeux, jouets et alcool,
  • 24% ont diminué leur budget ameublement, électroménager et décoration, et d’articles de sport,
  • 23% ont diminué leur budget high-tech,
  • 22% ont diminué les dépenses liées aux forfait téléphonique, internet, abonnement au câble ou aux plateformes de streaming.

Ce que les Français ont du mal à réduire

  • 18% ont du mal à réduire les dépenses de travaux, mais sauf travaux d’embellissement, cela se comprend par la nécessité de réparé ce qui est en mauvais état.
  • 14% ont du mal à réduire les dépenses pour les projets immobiliers, ce qui s’explique par la hausse des prix.
  • 17% ont du mal à réduire les dépenses liées à l’assurance. Pourtant c’est un poste de dépense important. Et il est simple d’agir dessus avec nos simulateurs.

Et vous, avez-vous constaté un changement de comportement ?


Mentions légales 

Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Investir en Bourse, dans les crypto, dans une SCPI ou les ETF comporte un risque de perte totale ou partielle en capital.

 

Un Crédit vous engage et doit être remboursé à échéance. Vérifiez votre capacité d’endettement avant de signer un contrat.

Cet article est exclusivement destiné à l’information. Avant de faire un choix dans un produit financier ou de vous lancer dans une action, renseignez-vous auprès de notre conseiller qui vous guidera au mieux. Il réalisera pour vous un bilan social et patrimonial et vous guidera.

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire