La blockchain Ethereum va changer de protocole de validation !

Publié le - Auteur Par Lucie
La blockchain Ethereum va changer de protocole de validation !

Grande nouvelle dans le monde des cryptos : l’une des blockchains leaders du marché, Ethereum, pourrait passer en mode Proof-of-Stake (PoS) le 19 septembre 2022 !

Ethereum : Passage du mode PoW au mode PoS !

Découvrons les détails du changement de mode de validation, ses avantages et les risques associés pour le réseau Ethereum.

Une bascule de protocole à impact planétaire

Lors d’une récente réunion des développeurs informatiques travaillant sur la blockchain Ethereum, il a été confirmé que le mode de validation passerait du mode “preuve de travail” (PoW : Proof-of-Work) au mode “preuve de participation” (PoS : Proof-of-Stake).

Précisons qu’ETH est le réseau blockchain le plus utilisé par les dApps et la finance décentralisée.

Ethereum, c’est aussi :

  • Environ 1 million de transactions par jour,
  • Une capitalisation totale d’environ 160 milliards de dollars, qui a atteint un record de plus de 560 milliards de dollars en novembre 2021,
  • 201 millions d’adresses uniques.

Un échec de cette bascule constituerait donc un désastre pour des millions d’utilisateurs, partout dans le monde.

Les avantages d’un passage d’Ethereum au mode PoS : rapidité, écologie et coûts réduits

Trois avantages principaux sont mis en avant pour cette bascule :

  • Le fonctionnement de la blockchain sera beaucoup plus rapide, tout d’abord, ce qui ne peut que satisfaire ses utilisateurs.
  • Les frais de transaction baisseront également de manière significative, permettant la démocratisation de son usage.
  • Et enfin, il ne sera plus nécessaire de miner les jetons, donc ETH consommera beaucoup moins de puissance informatique et d’électricité. Son bilan écologique en sortira grandement amélioré. Et sur ce point, la promesse est énorme. Une réduction de 99% de la consommation électrique du réseau : un geste très important pour la planète !

Une seule erreur pourrait signer la mort d’ETH

C’est la première fois qu’une blockchain aussi utilisée, partout dans le monde, va changer de mode de consensus après des années de fonctionnement. Il n’y a aucun droit à l’erreur. Un seul bug informatique dans le code permettant cette bascule mettrait Ethereum à genoux.

Pour limiter les risques d’un tel désastre, des tests sont réalisés sur des réseaux parallèles depuis plus de deux ans. Le 8 juin 2022, par exemple, un test de bascule a été réalisé sur le réseau Ropsten, qui s’est globalement bien déroulé, même si quelques erreurs mineures ont été relevées.

Quels impacts pour les mineurs et les détenteurs d’ETH ?

Voyons à présent les impacts prévisibles de cette bascule pour les parties prenantes d’Ethereum.

Impacts pour les mineurs d’ETH

Rappelons ici que le Proof-of-Stake implique pour les validateurs de devoir mettre en garantie des coins pour pouvoir valider des blocs de la blockchain.

Le Proof-of-Work, quant à lui, est un système où seule la quantité de puissance informatique que le mineur peut fournir joue un rôle dans sa rémunération.

Le PoS d’ETH imposera au validateur d’avoir un minimum de 32 ETH pour pouvoir participer, ce qui risque de “sortir du jeu” une partie des petits mineurs.

Impacts pour les détenteurs d’ETH

Tout d’abord, les frais de transaction vont baisser considérablement sur le réseau ETH, ce qui est une bonne nouvelle pour les détenteurs. Mais par ailleurs, un débat fait rage actuellement autour de la question de la nature même d’Ethereum. S’agit-il d’un titre ou d’une sécurité ?

À partir du moment où ETH deviendrait une “vache à lait”, de par la distribution régulière et prévisible de revenus aux validateurs qui la maintiennent informatiquement, ne doit-on pas la considérer financièrement comme une sécurité ?

Si c’est le cas, sa valeur pourrait baisser de manière tendancielle et à long-terme. En effet, la volatilité d’ETH baisserait alors, mais aussi son potentiel de très fortes plus-values, ce qui n’attirera plus autant les investisseurs.

Si ETH est au contraire considéré comme un titre, ses fluctuations de cours peuvent être l’occasion d’enrichissements rapides pour ses détenteurs…

Quoi qu’il en soit, en analyse technique pure, les analystes s’intéressant à ETH estiment qu’une baisse en-deçà du cours de 1,000 USD est très probable.

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire