La mutuelle santé coûte plus cher cette année

Publié le

D’après le baromètre que la Mutualité Française a publié en janvier 2022, les cotisations de mutuelle santé connaissent une forte croissance. Dernièrement, elles ont augmenté d’environ 3,4 %. En effet, tous les ans, les Français doivent s’attendre à une augmentation des primes de leurs assurances. En 2022, ce sera le cas pour les complémentaires santé. Constat chiffré et conseils d’experts pour éviter d’être trop impacté.

Réduire ses dépenses liées à la santé

Assurance santé, l’erreur à ne surtout pas faire
Publié le

Assurance santé, l’erreur à ne surtout pas faire

Nous recevons de nombreux messages expliquant vos déboires et vos interrogations au sujet de la mutuelle santé. Du coup voici un petit récapitulatif, il peut paraître évident à certains mais il est to…

Une hausse qui rejoint l’augmentation générale des prix à la consommation

Sur le territoire français, on constate depuis quelque temps une hausse considérable concernant les prix à la consommation. Les cotisations de mutuelle santé ne font pas figure d’exception.

Une tendance haussière non négligeable

Selon les résultats d’une enquête réalisée par plus de 32 organismes couvrant plus de 17 millions d’assurés, la hausse s’établit donc à 3,4%. On a pu constater des écarts plus ou moins marqués entre contrats collectifs facultatifs (+2,9%) ou obligatoires (+3,8%)  et contrats individuels (+3,2%). Cela a largement dépassé les 2,4% annoncés début 2021.

Les principales raisons d’une telle augmentation

L’année écoulée a été marquée par une importante hausse des dépenses de santé qui se rapporte aux rattrapages des soins suite au coup d’arrêt de 2020.

La réforme du 100 % santé constitue aussi une autre raison. Cette formule a été entamée en 2019, mais elle est pleinement en vigueur depuis le premier janvier 2021. Elle assure un remboursement intégral pour les audioprothèses, les lunettes et le dentaire (bridges, couronnes et dentiers). Pourtant, si les assurés se sont rués vers ces soins, c’est surtout en raison de cette prise en charge totale.

Il existe aussi d’autres facteurs comme le rattrapage post Covid.  En août 2021, une augmentation de 13,5 %, comparé au rapport à août 2020, a été constatée au niveau des dépenses de santé. Ce « rattrapage post Covid » a poussé les assureurs et les mutuelles santé à mettre davantage la main à la poche. Aujourd’hui, elles concentrent ces sommes sur le tarif des primes de mutuelle. Par ailleurs, la hausse des taxes a un impact direct sur l’augmentation des cotisations. Avec la taxe Covid, en 2020, elles se sont élevées à plus de 3,5 milliards d’euros.

Trouver des solutions pour remédier au problème

Face à de telles augmentations, il est possible que les complémentaires santé ne conviennent plus à l’assuré. Dans ce cas, il est préférable de changer de mutuelle.

Est-il possible de résilier sa mutuelle santé en cours d’année ?

Pour changer de mutuelle santé, vous n’êtes pas obligé d’attendre la date d’échéance du contrat. Vous pouvez très bien le faire dans certaines situations comme une hausse de vos cotisations. Dans ce genre de situation, vous avez le droit de refuser cette augmentation et de procéder à la résiliation de votre contrat. Cependant, une telle démarche ne peut s’appliquer si au lieu d’une mutuelle santé, vous avez souscrit une assurance santé. Cela s’explique par le fait qu’une mutuelle est un organisme à but non lucratif et avant d’être mise en vigueur toute augmentation tarifaire est votée par le conseil d’administration qui représente ses adhérents.

La demande de résiliation doit être envoyée 15 jours après la hausse du tarif. La rupture du contrat prendra effet 1 à 2 mois après réception du courrier.

Comment changer de mutuelle santé ?

Il est possible de demander au nouvel organisme de gérer la résiliation de l’ancien contrat. Pour se faire, il faudra signer un mandat  de résiliation.

Si vous souhaitez tout gérer par vous même, une fois l’ancien contrat résilié, l’assuré peut tout de suite penser à se trouver une nouvelle. Mais avant toute chose, il doit demander une attestation de radiation auprès de son organisme assureur. Grâce à cette attestation, la nouvelle mutuelle pourra être certaine que l’assuré a été bien assuré auprès d’un autre organisme.

Elle permet aussi à celui-ci de prouver qu’il n’a pas été résilié pour défaut de paiement.

Maintenant, l’assuré peut se lancer dans la recherche de sa nouvelle mutuelle. Pour ce faire, il doit faire le point sur ses besoins et demander plusieurs devis auprès des différentes organisations qui lui semblent intéressantes. Il pourra ensuite faire la comparaison de chaque offre. De cette manière, il n’aura aucune peine à trouver la formule adaptée à ses besoins de santé. Les comparateurs ou simulateurs sont recommandés pour gagner du temps. 

Par Stéphanie Thomas

Directrice de publication du site.

Les autres établissements de notre comparatif