Malade en vacances ? Pourquoi ? et allez-vous être remboursé de quelque chose ?

Publié le

Les vacances d’été approchent tout va bien, on sent monter l’excitation de ce moment tant attendu… Les préparatifs nous occupent depuis quelques mois déjà : réservation du logement, gestion des modes de transport, organisations diverses… Et puis le jour J des vacances, on relâche tout : la pression du travail, celle de l’organisation. Et là, c’est le drame. On tombe malade… C’est du vécu pour beaucoup d’entre nous.

Mutuelle santé : laquelle choisir ?

Assurance santé, l’erreur à ne surtout pas faire
Publié le

Assurance santé, l’erreur à ne surtout pas faire

Nous recevons de nombreux messages expliquant vos déboires et vos interrogations au sujet de la mutuelle santé. Du coup voici un petit récapitulatif, il peut paraître évident à certains mais il est to…
Le point sur l’assurance santé de Allianz en mai 2022
Publié le

Le point sur l’assurance santé de Allianz en mai 2022

Pour prendre en charge une partie ou la totalité des dépenses de santé qui ne sont pas couvertes par la sécurité sociale, Allianz a développé une assurance complémentaire santé. Faisons le tour de cet…

Pourquoi tombe-t-on malade en vacances ?

Une personne peut être en pleine forme la semaine et tomber systématiquement malade le week-end ou lorsqu’elle entame ses vacances. Si le phénomène peut paraitre étrange, le psychologue Ad Vingerhoets parle de « maladie des loisirs ».

Les symptômes et les causes

L’étude du psychologue a démontré que les symptômes sont similaires à ceux de la fatigue chronique et du burn out : manque d’énergie, migraines, fatigue, douleurs musculaires. Le stress en est le facteur principal.

Les soins

Soigner la maladie des loisirs passe par plusieurs étapes :

  • Prendre conscience de sa maladie,
  • Se reconnecter au corps en faisant du sport, de la méditation et des exercices de respiration,
  • Reconsidérer sa manière de travailler.

Que peut-on obtenir comme remboursement en cas de maladie en vacances ?

Les situations peuvent être différentes en fonction du lieu du séjour.

En France

Si les vacances se déroulent en France, les dépenses prises en charge peuvent être les mêmes que celles habituellement couvertes par l’Assurance maladie et par la mutuelle santé. À titre d’exemple, la sécurité sociale rembourse une consultation « hors résidence » à hauteur de 70%. Selon le contrat souscrit, la complémentaire santé peut prendre en charge partiellement ou totalement le reste à charge.

En Europe

Dans un état de l’Union Européenne, au Royaume-Uni ou en Suisse, l’organisme local chargé de la sécurité sociale peut prendre en charge les frais liés aux soins médicaux inopinés ou urgents. Pour cela, il est nécessaire de présenter une CEAM ou carte européenne d’assurance maladie. Toutefois, les formalités diffèrent selon le pays de séjour :

  • Le vacancier doit avancer les frais médicaux et se faire ensuite rembourser par l’organisme de sécurité sociale sur place,
  • L’assuré n’a rien à débourser.

Dans le cas où le malade a dû régler lui-même ses frais médicaux, n’a pas demandé un remboursement sur place ou n’a pas pu présenter son CEAM, il peut être remboursé à son retour en France. Cependant, il lui faut conserver les factures et justificatifs de paiement.

Hors d’Europe

En cas de problème de santé, la prise en charge durant les vacances à l’étranger dépend fortement du pays de destination. Sous certaines conditions, les soins médicaux imprévus et urgents sont remboursés par l’Assurance Maladie au retour en France du vacancier.

 

Quelles sont les précautions à prendre ? 

Pour ne pas être pris de court, les vacanciers sont invités à prendre certaines précautions.

En France

Pour les séjours à l’intérieur des frontières françaises, il faut :

  • Emmener sa carte Vitale à tout moment afin de profiter des taux de remboursement classiques,
  • S’assurer que le professionnel de santé qui consulte le vacancier malade remplisse correctement la feuille de soins en cochant la case « hors résidence ». 

En Europe 

Si le séjour se passe dans un pays de l’UE, il est vivement conseillé de se procurer la CEAM au moins une quinzaine de jours avant le départ. Il est possible d’en faire la demande auprès de la caisse d’Assurance maladie, par Internet ou par téléphone.

Hors d’Europe

Pour un séjour dans un pays hors d’Europe, il faut :

  • Se renseigner sur l’état sanitaire du pays de destination, les tarifs appliqués et le reste à charge,
  • Vérifier si les frais médicaux et le rapatriement sanitaire sont couverts par la mutuelle santé souscrite,
  • Conserver soigneusement les prescriptions, les factures et les justificatifs de paiement.

 

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Les autres établissements de notre comparatif