La franchise d’une assurance habitation

Publié le

Qui dit assurance habitation, dit forcément franchise. Mais qu’est-ce que c’est ? Quels sont les différents types de franchises qui peuvent être appliqués à un contrat d’assurance multirisque habitation (MRH) ? Quel est le montant d’une franchise ? Quand la payer ? Comment faire pour réduire son montant ? Autant de questions auxquelles nous répondons dans ce dossier spécial sur la franchise d’une assurance habitation.

 

Les Meilleurs assureurs pour son habitation

Qu’est-ce que la franchise d’une assurance habitation ?

Dans un contrat d’assurance, la franchise est la somme qui reste à la charge de l’assuré lors de l’indemnisation d’un sinistre. Ce montant n’est donc pas pris en charge par l’assureur. Les contrats d’assurance en prévoient plusieurs types : la franchise fixe, la proportionnelle ou encore la franchise légale.

La franchise fixe

Aussi appelée franchise absolue, il s’agit d’un montant fixe qui sera systématiquement déduit de toute indemnisation en cas de sinistre.

Exemple avec une franchise de 400 € :

  • pour un sinistre de 400 €, l’assureur n’interviendra pas. L’assuré devra en assumer la charge.
  • Pour un sinistre de 1 000 €, l’assureur indemnisera son client à hauteur de 600 € (1 000 € moins 400 € de franchise).

À noter que, pour pouvoir être appliquée, la franchise doit clairement être stipulée dans le contrat d’assurance signé par les deux parties.

La proportionnelle

Dans le cadre de la franchise proportionnelle, le montant de celle-ci varie en fonction du coût du sinistre. C’est donc un pourcentage qui apparaît dans le contrat d’assurance. Par exemple, si le contrat prévoit une franchise de 10 % son montant sera alors de 50 € pour un sinistre de 500 € et de 1 000 € pour un sinistre de 10 000 €. Les assureurs qui appliquent une franchise proportionnelle prévoient généralement un montant minimum et maximum de franchise.

La franchise légale

Dans le cadre des sinistres liés aux catastrophes naturelles, c’est la loi qui prévoit le montant de la franchise. Le reste à charge de l’assuré est donc toujours le même, quel que soit le montant du sinistre et la compagnie d’assurance qui l’assure.

Elle s’élève à :

  • 380 euros pour les dommages causés aux biens à usage d’habitation et non professionnels ;
  • 1 520 euros pour les dommages causés dans le cadre de la sécheresse ou de la réhydratation des sols.

Quel est le montant d’une franchise ?

En règle générale

En France, la franchise d’un contrat multirisque habitation est comprise dans une fourchette pouvant aller de 0 euro à 750 euros selon les compagnies d’assurance.

Plus le montant de la franchise est important, moins le coût de l’assurance le sera. C’est pourquoi il est primordial de bien étudier un contrat d’assurance habitation avant de le signer. L’idéal est de trouver un compromis entre le coût du contrat et le montant de la franchise.

Chez les partenaires de Comparateur Banque

Chez Comparateur Banque, notre objectif est de vous conseiller et de vous permettre de trouver le meilleur contrat d’assurance habitation possible en fonction de vos attentes et de vos besoins. Aussi, nous avons sélectionné quatre compagnies d’assurance pour leur contrat multirisque habitation. Les franchises appliquées dans le cadre de ces contrats sont les suivantes :

  • Allianz : dès 139€.
  • Boursorama : en fonction des contrats 0 €, 142,50 € ou 300 € ;
  • Groupama : 0 €, 143 € ou 287 € selon les formules.
  • Lemonade : à partir de 75 € de franchise ;
  • Luko : entre 75 € et 300 € ;

 

Franchise d’une assurance habitation : ce qu’il faut savoir

À quel moment la paye-t-on ?

Une franchise n’est appliquée que lors de la survenance d’un sinistre. Mais ce n’est pas toujours le cas. En effet, lorsque l’assuré n’est pas responsable du sinistre qu’il subit, alors il ne devra pas prendre en charge la franchise. C’est le responsable du sinistre qui en sera redevable. L’assureur se chargera donc de se faire rembourser directement par la compagnie adverse le montant de la franchise définie au contrat.

Comment réduire le montant de sa franchise ?

C’est au moment de la souscription du contrat que tout se joue en ce qui concerne la franchise. Il est donc impératif de comparer au maximum les différentes conditions proposées par les compagnies d’assurances. Il est parfois possible de négocier directement avec un conseiller pour en diminuer le montant. Mais si cela n’a pas été fait à ce moment-là, il peut être possible de négocier avec son assureur la prise en charge de la franchise au moment de l’indemnisation du sinistre. Pour obtenir ce geste commercial mieux vaut avoir de bonnes relations avec son assureur et une faible sinistralité.

 

Liste des établissements