Nickel – Naissance d’un nouveau type de compte NoBank

Ouvrir un compte Nickel

Le compte Nickel  accueille  tout le monde, « Jeune ou vieux, riche ou pas, fêtard ou lève-tôt, … même les interdits bancaires ». Voici la promesse de la startup pour séduire ses clients. Et cela fonctionne. En effet, aujourd’hui, ouvrir un compte en banque, quand on n’est pas salarié, ou quand on est interdit bancaire n’est pas toujours facile. Nickel a tout rendu facile et ce depuis son buraliste.

Retour sur les débuts du projet

Une association improbable

Nickel née en 2012 d’une rencontre improbable entre Hugues Le Bret, ex-PDG de banque, et Ryad Boulanouar, jeune entrepreneur de banlieue et talentueux ingénieur en informatique. Ensemble ils donnent naissance au projet NOBANK : donner à tous l’accès à un compte et à une carte de paiement pour quelques euros seulement.

Le lancement officiel

Ce n’est que deux ans après cette rencontre que le projet peut voir le jour. En 2014, la Financière des Paiements Electroniques (FPE), associée à la Confédération des buralistes français, lance auprès du grand public le « Compte Nickel ». Il s’agit d’un compte de paiement à bas coûts simplifié, disponible dans les bureaux de tabac, sans condition de dépôts ni de revenus.

Ce service bancaire alternatif est lancé avec succès chez une soixantaine de buralistes après avoir été testé depuis décembre 2013 chez trois buralistes franciliens.

Nickel est un service bancaire alternatif français ouvert à tous, sans condition de revenus et sans possibilité de découvert ni crédit.

Quelques chiffres significatifs

  • En novembre 2014, Nickel représente déjà 50 000 clients.
  • En avril 2015, Nickel fête ses 100 000 clients.
  • En septembre 2015, l’équipe Nickel lance le compte sans banque pour les 12-18. Solution idéale pour les parents qui souhaitent gérer au mieux l’argent de poche de leurs enfants.
  • En décembre 2015, la cadence s’accélère et c’est au nombre de 750 clients par jour en moyenne !
  • Les buralistes se frottent les mains et la société Nickel aussi. Ils atteignent ainsi rapidement les 200000 clients.

Pendant deux ans le projet évolue bien avec des chiffres qui rendrait jaloux beaucoup d’acteurs de la finance :

  • Toutes les deux heures un buraliste fait une demande pour proposer le produit dans sa boutique,
  • Toutes les trente secondes, un client ouvre un compte.

En 2016, Nickel est vendu chez plus de 2000 buralistes et dispose déjà de 400 000 clients. Rappelons que ces chiffres tombent seulement deux ans après le lancement du projet.

Le tournant du projet

Le rachat par la BNP Paribas

En 2017, Les gros acteurs de la finance tournent autour de ce projet et sentent le potentiel énorme. La BNP Paribas fait une offre que la team accepte, car le rachat de Nickel se fait tout en laissant l’indépendance à la société d’origine. Le rachat se fait à hauteur de 95%. Il aurait pu coûter cher à cette startup en pleine croissance. L’arrivée d’une banque traditionnelle aurait pu ralentir les process ou effrayer les clients, mais ce n’est pas le cas.

Puis en septembre 2017 :  700 000 français sont propriétaires d’une carte Nickel. Un an après, en septembre 2018, le million de client est atteint ! Et aujourd’hui Nickel compte 1,4 Million de clients. Le potentiel de croissance est encore très important.

Les projets à venir

Actuellement, Nickel est le 4ème réseau de distribution bancaire.

Le nombre de buralistes distribuant la carte est de 5000. Et ils visent 10 000 points de vente en 2020 avec une étape intermédiaire de 7000 points de vente fin 2019.

Alors que les banques traditionnelles ferment leurs agences physiques, Nickel s’étend et son potentiel est énorme. Avec un potentiel total de plus de 20 000 buralistes en France, Nickel espère devenir le 1er réseau bancaire de France en 2020.

Le nombre de transaction (paiement, retraits, dépôts) est en constante augmentation avec aujourd’hui plus de 10 000 000 d’opérations par mois.

L’équipe se stabilise avec un total de 300 collaborateurs répartis entre Paris et Nantes, dont 220 conseillers.

Ici nous parlons pour le moment de la France uniquement mais les ambitions de cette structure vont certainement aller au delà de nos frontières. Nickel l’a confirmé récemment sur Twitter. La société espère sortir des frontières de l’hexagone.

D’ici 2020, Nickel devrait atteindre haut la main les deux millions de clients.