Tinder propose d’aider les jeunes à trouver un job !

Modifié le - Auteur Par Emmanuelle Audibert
Tinder propose d’aider les jeunes à trouver un job !

Une nouvelle campagne va être lancée par Tinder afin d’aider les jeunes. Tinder fait la promotion de la plateforme 1jeune1solution. Cette campagne qui présente près de 70 000 offres d’emploi cible les jeunes âgés de 18 à 25 ans et en quête de job d’été en France. La campagne est faite en partenariat avec le service d’information de l’actuel gouvernement. L’application peut permettre de trouver l’amour et un job d’été en même temps !

Trouver l’amour et un job ! 

Tous les ans, un jeune sur deux serait à la recherche d’un emploi saisonnier que ce soit pour gagner de l’expérience ou pour financer ses vacances.

Un coup de pouce dans la recherche d’emploi des ados

Du 9 juin au 31 juillet, tous les Français de 18 à 25 ans qui sont membres de Tinder verront aléatoirement plusieurs swipe cards ou profil durant la navigation sur leur application. Ces swipe cards sont là pour les diriger directement vers « 1jeune1solution ». Cette plateforme est initiée par le HC3E ou Haut-commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises, dans le cadre des mesures mises en place durant la crise sanitaire. En donnant accès à cette plateforme, Tinder offre aux jeunes l’occasion de consulter près de 70 000 jobs d’été qui leur correspondent et de recevoir de l’expérience professionnelle.

C’est quoi « 1jeune1solution » ?

C’est une plateforme lancée par le Gouvernement français en 2020. Cette plateforme a été créée dans le but de proposer à chaque jeune un moyen pour décrocher « une solution d’avenir » tel que :

  • Un emploi ;
  • Un stage ;
  • Une formation ;
  • Une mission de service clinique ;
  • Et d’autres encore.

En cette période de pénurie de main-d’œuvre et à l’approche de l’été, 1jeune1solution centralise des dizaines de milliers de postes à pourvoir tels que : serveur, vendeur, aide à domicile, caissier et de nombreux autres postes. Ces nombreuses offres d’emploi saisonnier se répartissent dans plusieurs secteurs, notamment dans l’hôtellerie et la restauration. Cette initiative a déjà aidé près de 6 millions de jeunes dans leur quête d’emploi, de stage ou d’alternance.

Une aide pour se ressaisir après la crise sanitaire

La crise sanitaire qui a duré près de deux années a surtout touché les plus jeunes.

Les jeunes plus impactés que les autres ?

Selon l’étude faite par Diplomeo, la majorité des jeunes de 18 à 25 ans cherchent un emploi pendant leurs vacances d’été. Ils veulent acquérir une expérience professionnelle ou amasser un peu d’argent pour la prochaine rentrée scolaire ou universitaire.

D’après l’étude faite par Ipsos et Fage, 72% des jeunes entre 18 et 25 ans ont connu des soucis financiers pendant la pandémie.

Tinder qui est une des applications les plus connues dans le monde espère aider le jeune public dans la recherche d’emploi avec ce programme. L’application cherche à donner à ses membres l’opportunité de réaliser une excellente expérience professionnelle et de découvrir de nouvelles opportunités.

Trouver un job d’idée qui match 

Selon le porte-parole de Tinder en France, 50 % des membres de l’application pour trouver l’amour ou faire des rencontres sont âgés entre 18 à 25 ans. C’est pour cette raison que Tinder cherche à donner son soutien à ses plus fidèles membres tout en veillant à leurs intérêts. L’accès au site 1jeune1solution via Tinder a pour but d’aider les membres de Tinder à accéder aux informations et aux ressources nécessaires pour postuler au job d’été de leurs rêves. Ils pourront ainsi obtenir une expérience professionnelle utile et enrichissante. Tinder souhaite donc dupliquer son art du match dans la rencontre facile et rapide au secteur de l’emploi. Un test ambitieux mais astucieux.

Ce partenariat est dans le cadre d’un dispositif gouvernemental. Le gouvernement français collabore avec des acteurs de la société, des entreprises, des acteurs de proximité, des plateformes, des médias et des associations. Cela permet de toucher plus de monde et accroître la visibilité des outils et les aides fournies par l’État français.

Par Emmanuelle Audibert

Rédactrice en école de journalisme à Aix-en-Provence

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire