GoHenry lève 55M de dollars et apporte déjà des améliorations à Pixpay

Modifié le - Auteur Par Danielle B
GoHenry lève 55M de dollars et apporte déjà des améliorations à Pixpay

Malgré le contexte actuel de marché compliqué pour les fintechs, la société britannique GoHenry a de nouveau réussi à séduire les investisseurs. Les fonds financeront en partie l’implantation en Italie et l’optimisation des produits du compte pour ado Pixpay qu’elle a récemment racheté.

Le groupe GoHenry réalise 55 millions de dollars de levée de fonds 

 GoHenry, la fintech pour les 6 à 18 ans ayant mis la main sur Pixpay il y a 5 mois a de nouveau levé 55 millions de dollars. Une partie de ces fonds seront injectés dans Pixpay. C’était en octobre et des améliorations arrivent déjà.

Les participants au tour de table

 Depuis ses débuts, la fintech britannique a fait appel chaque année au financement participatif pour récolter des fonds. Ce n’est qu’en 2020 qu’elle a commencé par se tourner vers les fonds d’investissements. Dès le premier tour, elle a réussi à augmenter son capital de 40 millions. Avec son dernier tour d’envergure d’il y a quelques semaines, l’établissement a de nouveau séduit les investisseurs dont :

  • Edison Partners, le fonds américain ayant déjà investi lors du premier tour,
  • Revaia, le fonds d’investissement français autrefois appelé Gaia Capital Partners et qui compte également parmi les investisseurs historiques,
  • Nexi, le leader italien des paiements numériques qui fait son entrée au capital et qui obtient en même temps sa place au conseil d’administration.

Le modèle économique convainc les investisseurs

A l’heure actuelle, des fintechs européennes rencontrent des difficultés à trouver des financements pour soutenir leur croissance. C’est le cas de Vybe, une solution concurrente à celle de Pixpay en France et qui a été contrainte de déposer le bilan faute de financement suffisant.

En revanche, l’appli bancaire pour enfants et ados GoHenry continue à obtenir le soutien des investisseurs. Pour la solution qui revendique plus de deux millions d’utilisateurs, l’opération est significative. Une telle levée de fonds est une preuve que le marché des comptes pour ados est en plein essor.

Pour Alex Zivoder, l’actuel CEO du groupe GoHenry, le fait d’avoir convaincu une société d’envergure comme Nexi illustre le fait que l’entreprise est solide depuis son lancement il y a de cela dix ans à ce jour. De son côté, le CEO et co-fondateur de Pixpay Benoit Grassin parle d’un modèle économique robuste, résilient et rassurant malgré la pandémie. D’après ses précisions, 9 abonnés sur 10 utilisent régulièrement leur carte.

De nouveaux fonds pour financer la croissance de Pixpay

GoHenry a réussi à doubler son chiffre d’affaires durant la pandémie. Cependant, même si son montant avoisine désormais les 42 millions de dollars, la société n’a pas encore atteint sa rentabilité. Les fonds récemment levés vont alors servir à financer la croissance du groupe et notamment celle de Pixpay.

Le compte pour ado part à la conquête de l’Italie

Pour rappel, l’appli bancaire pour ado Pixpay est présente en France et en Espagne. A ce jour, elle compte environ 250 000 familles conquises. Une partie de ce nouveau financement lui sera alors déversée pour lui permettre de capitaliser sur sa position de leader sur le marché.

Des fonds vont également servir au déploiement de la solution à l’international. D’ailleurs, son lancement en Italie est attendu dans les prochaines semaines. Des recrutements sont ainsi en vue pour renforcer les effectifs et développer le service client. L’intensification des budgets marketing est aussi prévue.

Des optimisations concrètes sur le produit

Côté produit, des améliorations ont déjà été initiées afin d’améliorer l’application et l’expérience client :

  • La distribution d’argent de poche a été modifiée afin d’améliorer les taux de succès au moment où un parent cherche à faire un virement pour son ado via son application. De 75%, le taux de réussite est désormais passé à 85%,
  • La fintech en a aussi profité pour rafraîchir la home page de son site web. Outre le contenu qui a été retravaillé, celui-ci arbore désormais de nouveaux headers et de nouveaux blocs.
  • Les autres améliorations concernent essentiellement les optimisations UX et le funnel d’inscription.

En même temps, Pixpay compte profiter de l’expertise sectorielle et du savoir-faire industriel de Nexi pour améliorer son service. Cette entreprise italienne propose d’ailleurs une application de paiement et une carte bancaire dédiées aux jeunes.

Par Danielle B

Rédactrice spécialisée sur les sujets : Argent, banque, budget.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire