Shine obtient un agrément supplémentaire : établissement de paiement

Publié le - Auteur Par Danielle B
Shine obtient un agrément supplémentaire : établissement de paiement

Le compte pro des indépendants et des entreprises Shine vient d’annoncer l’obtention de l’agrément d’établissement de paiement. Grâce à ce statut, la fintech va pouvoir améliorer son offre.

Shine devient un établissement de paiement

En obtenant son agrément de la part de l’ACPR, l’autorité chargée de surveiller l’activité des banques, Shine emboîte le pas à la fintech Qonto.

La fintech a commencé en tant qu’agent prestataire de services de paiement

Lancée il y a 3 ans, la filiale de la Société Générale s’adresse principalement aux TPE, PME, professions libérales, startups et indépendants. Cependant, elle agissait jusqu’ici en tant qu’agent de Treezor, l’établissement de monnaie électronique ayant reçu son agrément auprès de l’ACPR.

Si la fintech revendique à ce jour plus de 100 000 utilisateurs, le contexte ne lui permet pas de se distinguer davantage :

  • En tant qu’agent prestataire de services de paiement, son offre était limitée,
  • De plus, les comptes dématérialisés pour les professionnels deviennent de plus en plus nombreux sur le marché français,
  • Et pourtant, la plupart des acteurs français spécialisés dans les comptes pros en ligne proposent à peu près les mêmes services.

Un nouvel agrément pour se démarquer de la concurrence

Pour sortir du lot et se démarquer, la jeune pousse se doit de lancer de nouveaux services. Or, pour y arriver, il lui fallait passer par une autre étape, celle de l’obtention de l’agrément d’établissement de paiement. Grâce à ce nouveau statut, la fintech n’agit plus en tant qu’intermédiaire mandaté de Treezor, service proposé par la Société Générale. Autrement dit, les services de paiement qu’elle fournit ne sont plus placés sous la responsabilité de cet établissement de monnaie électronique.

Ainsi, après l’instruction de son dossier, l’ACPR lui a accordé ce nouveau statut. Selon son CEO Nicolas Reboud, cette étape est importante non seulement pour Shine mais aussi pour ses clients. Il s’agit pour la fintech de poursuivre ses efforts afin de faire de son compte pro un meilleur copilote pour les entrepreneurs.

Un nouvel agrément pour un compte pro plus puissant

Grâce à ce nouvel agrément, Shine est désormais en mesure de lancer de nouveaux services.

Les services déjà proposés par la fintech

Son nouveau statut ne permet pas encore à la startup d’agir comme une véritable banque. D’ailleurs, elle n’est pas autorisée à proposer ni carnet de chèque, ni découvert, ni crédit en son nom propre. Cependant, elle simplifie la vie de ses utilisateurs professionnels en leur offrant un certain nombre de services dont :

  • Un compte pro entièrement dématérialisé,
  • Un RIB français pour les virements et les prélèvements,
  • Des Mastercard Business au choix pour les retraits en espèces et les paiements en ligne ou en boutique,
  • Un outil de facturation intégré,
  • Une comptabilité simplifiée,
  • Des experts qui accompagnent 7 jours sur 7,
  • La création d’une entreprise,
  • Le dépôt de capital,
  • Des crédits professionnels en partenariat avec Franfinance…

Rappelons qu’elle a intégré le Groupe Société Générale en juin 2020.

Encaissement d’espèces et optimisations 

Dorénavant, Shine va pouvoir commercialiser de nouveaux services :

  • D’ici quelques mois, elle prévoit d’autoriser le dépôt d’espèces,
  • Elle pourra également apporter une certaine amélioration sur l’expérience de ses utilisateurs. Elle est maintenant habilitée à gérer l’essentiel des processus attachés à ses comptes pros. A titre d’illustration, auparavant, elle devait faire appel à Treezor pour valider l’ouverture d’un compte. Aujourd’hui, elle peut le faire elle-même en à peine quelques heures suivant la présentation des documents requis.

Malgré ce nouvel agrément d’établissement de paiement, Shine ne compte pas mettre un terme à son partenariat avec Treezor. D’ailleurs, elles sont toutes deux filiales de la Société Générale. La fintech prévoit de faire appel au noyau bancaire de la plateforme de Banking-as-a-service pour déployer ses nouveaux produits.

 

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire