Orange Bank continuera sa route seule ?

Publié le - Auteur Par Danielle B
Orange Bank continuera sa route seule ?

L’opérateur télécom Orange ne veut pas vendre sa filiale bancaire ni à la BNP Paribas ni à la Société Générale. Selon BFM Business, la chaine d’information spécialisée dans l’économie et les finances, l’opérateur télécom a arrêté toutes les négociations de partenariat pour Orange Bank.

Les deux projets ne correspondaient pas aux attentes de l’opérateur

Depuis quelques temps, des négociations ont été menées afin d’ouvrir le capital de la banque en ligne de l’opérateur télécom. Cependant, il y a quelques jours, ce dernier a finalement préféré y renoncer. Trop exigeantes, les deux prétendantes que sont BNP Paribas et Boursorama ont vu leurs propositions rejetées. En clair, Orange ne compte en aucun cas brader sa filiale bancaire.

La BNP Paribas ne voulait pas partager le pouvoir

Considérée comme favori depuis le début du processus de cession, BNP Paribas a orienté son projet industriel sur le développement de la banque en ligne à l’échelle internationale. Elle misait notamment sur les marchés africains et ceux des pays de l’Est.

Cependant, outre son objectif de racheter les parts de Groupama, elle voulait également être aux commandes et contrôler Orange Bank. L’opérateur, de son côté, voulait concentrer ses efforts sur la stratégie de sa filiale bancaire. Cette décision n’était pourtant pas au goût du potentiel partenaire qui ne voulait en aucun cas un partage de pouvoir.

Selon BFM Business, plusieurs autres raisons auraient conduit Orange à avancer un refus de partenariat avec BNP Paribas :

  • La banque française aurait voulu étendre le partenariat à Orange Money, le service de paiement mobile et de transfert d’argent en devises du groupe Orange.
  • Elle aurait également proposé une offre de rachat ayant entraîné des mésententes sur le prix.

La Société Générale souhaitait des participations croisées avec Boursorama

La Société Générale figurait également parmi les candidats au rachat. D’ailleurs, elle avait également commencé les négociations. Comme BNP Paribas, elle aurait voulu compléter son réseau international avec les marchés d’Orange en Afrique. Toutefois, sa position était plus ouverte que celle du candidat favori. Au lieu d’imposer le contrôle, elle a plutôt fait une proposition de participations croisées entre Orange Bank et Boursorama Banque. Mais au final, les ambitions de la Société Générale n’étaient pas partagées par l’opérateur et sa banque en ligne.

D’autres raisons pour finir de convaincre l’opérateur de renoncer à l’ouverture de son capital

Si l’opérateur ne veut pas abandonner sa banque en ligne, il ne compte pas non plus lâcher ses employés.

Des risques de suppression de postes

Toujours d’après BFM Business, Boursorama n’était pas intéressée par le marché espagnol d’Orange Bank. A la place, la filiale en ligne de la Société Générale préférerait renforcer le marché français. Elle souhaitait également avaler son concurrent. L’opérateur télécom ne voulant pas abandonner sa banque a préféré avancer son refus. Qui plus est, un rapprochement avec la banque en ligne française la moins chère aurait entraîné de graves conséquences sociales. Sur les 800 postes d’Orange Bank, plus de 250 risquaient une suppression.

Les perspectives d’avenir

Quelques mois après avoir annoncé sa recherche d’actionnaires, Orange Bank a finalement décidé de changer de cap et renoncer à l’ouverture de son capital. Pour l’heure, elle compte continuer l’aventure qu’elle a commencée en 2017 uniquement avec son actuel partenaire Groupama. D’après les informations recueillies par la chaine d’information, elle prévoit d’engager des discussions avec la société d’assurance qui détient 22 % de son capital. L’opérateur télécom serait disposé à racheter cette part dont celle-ci souhaite se dessaisir.

Cette année, Orange Bank devrait recourir à un nouveau plan de transformation et diminuer ses pertes d’au moins 50 millions d’euros.  La banque en ligne mise désormais sur l’accélération de son essor commercial.

 

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire