Les Français sont à 10€ près quand ils font leurs courses

Modifié le - Auteur Par Lucie
Les Français sont à 10€ près quand ils font leurs courses

Un sondage organisé par In store Media, l’entreprise leader du « Shopper Marketing » a révélé que 58% des Français font leurs courses à 10 euros près. L’étude confiée à Ipsos a été réalisée auprès de 2 000 shoppers en avril 2022. Elle avait pour but de mettre à nu les comportements durant les achats du quotidien. D’après le résultat de l’enquête, les restrictions budgétaires, et par conséquent, la mise en place de stratégies visant à limiter les dépenses sont de retour en raison de l’inflation.

Les effets de l’inflation sont déjà ressentis

L’enquête a été reprise en cœur par les médias, amplifiant le sentiment que les Français sont pris à la gorge.

Les portemonnaies sont pénalisés

Le sondage a révélé que les conséquences de l’inflation se ressentent déjà dans les portefeuilles des Français :

  • 58% des shoppers sont à 10 euros près quand ils font leurs courses. En comparaison avec les taux de 2021, une hausse significative de 12 points est à déplorer,
  • 88% des sondés ont constaté une nette augmentation du prix des courses,
  • Pour les besoins du quotidien, c’est-à-dire, les boissons, les produits alimentaires, hygiéniques et d’entretien, le panier d’achat mensuel est aujourd’hui estimé à 377€ par famille.

Beaucoup choisissent d’économiser sur les besoins secondaires

Ces deux dernières années, les restrictions ont fait que les shoppers ont été forcés de faire des économies.  Aujourd’hui, de nouveaux modes de consommation sont apparus face à l’inflation galopante de ces derniers mois. A en croire les résultats de l’étude, les foyers sont obligés de faire des économies choisies notamment sur les besoins secondaires :

  • 60% se restreignent ou se privent de sorties et de produits culturels,
  • 56% pour les vêtements,
  • 54% pour les produits high tech.

Un exemple frappant, l’arrêt d’abonnement Netflix ces derniers mois. Ce qui a entrainé une vague de licenciement et la réorganisation du leader du streaming. Ce dernier va intégrer la publicité afin de réduire le coût de ses abonnements dans le but de séduire de nouveaux clients.

En revanche, l’étude souligne que la tendance ne touche pas les produits alimentaires. La plupart des foyers affirment maintenir leur budget en fonction des rayons :

  • 83% pour les féculents,
  • 79% pour les fruits et légumes,
  • 77% pour la crèmerie,
  • 76% pour les desserts frais.

L’heure est aux stratégies d’achat

Face à ces contraintes budgétaires, les Français sont de plus en plus nombreux à déployer différentes stratégies d’achat.

Les promotions sont devenues un véritable allié des Français

La même étude menée par Ipsos pour le compte de In store Media a démontré que les promotions sont maintenant un critère important à l’heure du remplissage du caddie :

  • 87% des sondés prennent leur décision en magasin afin de concilier leurs envies et leurs moyens,
  • 66% des Français achètent surtout les produits quand ils sont en promotion,
  • Pour 62% des interrogés, la promotion est le premier critère qui les pousse à s’écarter de leur liste de courses,
  • Pour optimiser leurs achats, 1 consommateur sur 2 fait attention aux informations en magasin,
  • 45% des personnes consultées se tournent vers les offres promotionnelles pour maintenir ou même pour augmenter leurs achats impulsifs.

Attention cependant aux fausses promotions. Certains distributeurs en profitent pour écouler des stocks de denrées de qualité moindres, d’autres font de fausses promotions en réduisant les quantités.

Les Français se détournent des produits plus responsables

Bien souvent, les produits bios coûtent cher. Par conséquent, les Français sont de plus en plus nombreux à s’en détourner comme le montre les chiffres de l’étude :

  • Seulement 39% des questionnés sont disposés à débourser plus pour des produits responsables pour l’environnement et 49% pour des produits sains,
  • 75% des shoppers prennent garde à consommer des aliments sains et équilibrés,
  • 67% préfèrent les produits locaux ou fabriqués en France.

Ce même baromètre Shopper de cette année a révélé que malgré le contexte, les consommateurs sont encore nombreux à trouver du plaisir à faire les courses. 56% des interrogés continuent de le considérer comme un moment agréable.

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire