ING mise sur l’IA pour anticiper les défauts de paiements

Publié le - Auteur Par Hélène N.
ING mise sur l’IA pour anticiper les défauts de paiements

Le secteur bancaire a connu un affaiblissement depuis la crise liée à la Covid-19. Chaque établissement bancaire recherche les moyens les plus efficaces pour se redresser. Pour ING, c’est l’intelligence artificielle qui est la solution. Zoom sur cette approche mise en place par cet acteur néerlandais.

Quel est le projet lié à l’IA ?

Pour son investissement dans le domaine de  l’Intelligence Artificielle (IA), ING fait confiance à Flowcast.

ING investit dans Flowcast

Afin d’anticiper les défauts de paiements, ING s’est rapproché de Flowcast. L’établissement bancaire néerlandais, par l’intermédiaire de son fonds d’investissement ING Ventures, va investir trois millions de dollars dans la start-up californienne. Il s’agit d’un deuxième financement puisque le premier a eu lieu un an et demi auparavant. Cette première édition a été menée par ING Ventures en compagnie de la société de financement BitRock Capital.

 

Qui est Flowcast ?

Flowcast est une start-up américaine dont la spécialité est d’évaluer les risques sur les crédits hypothécaires. Elle œuvre dans le développement d’une intelligence artificielle ayant pour but de venir en aide aux banques leur permettant ainsi d’anticiper les défauts de paiements qu’elles peuvent rencontrer. C’est ce projet qui a séduit le néerlandais ING et qui l’a poussé à investir dans cette fintech.

Les points-clés à retenir de cet investissement

Le recours d’ING à l’IA se résume en l’évaluation du risque de crédit et le développement de cette tâche vers la transformation numérique.

Le risque de crédit

Si ING mise sur l’intelligence artificielle pour anticiper les défauts de paiements, c’est pour faire face au risque de crédits et nombreux impayés qui sont de plus en plus fréquents. En effet, il s’agit de l’indicateur le plus important que les investisseurs scrutent. Il est surtout dû à la crise sanitaire qui a engendré un ralentissement de l’activité économique affectant les banques.

Les établissements bancaires utilisent déjà des modèles leur permettant d’anticiper les défauts de paiements. Cependant, ceux-ci ne sont plus d’actualité et sont ainsi moins fiables. Avec la start-up Flowcast, les algorithmes s’adaptent selon l’emplacement d’une banque et la législation qui s’y trouve. Le machine Learning est au coeur du système. Cela garantit une analyse et un suivi en temps réel, encore plus efficaces.

L’impact concret de cette décision

Concrètement le résultat de cette décision qui prend forme dans un projet-pilote signifie que la banque en ligne sera plus protégée car elle aura plus de facilité à sélectionner de bons dossiers. Pour l’usager cela signifie qu’obtenir un crédit chez elle sera plus difficile pour les dossiers délicats.

 

D’autres projets potentiels ?

ING, comme ses concurrentes accompagne les startup. Elle a lancé ING Labs, son accélérateur d’innovation dédié au développement des fintechs, connu aussi sous le nom de Fintech Village. C’est par ce biais là que les deux acteurs : le groupe néerlandais et l’américain Flowcast se sont rencontrés. La californienne a intégré ING Labs Brussels en 2019.

Village Fintech 2021

En 2021, le programme Fintech Village va connaître une nouvelle édition. Quatre start-ups opérant dans le domaine de la technologie ont été sélectionnées par ING Labs. Ces fintechs retenues ont été choisies parmi 130 entreprises candidates.

Les quatre fintechs sélectionnées par ING Labs pour la nouvelle édition de son programme Fintech Village sont :

  • Closure, une fintech néerlandaise qui propose un service d’accompagnement aux personnes dont un proche est décédé. Résiliation de contrat, résiliation d’abonnements et clôtures de comptes sur les médias sociaux sont, par exemple, prises en charge par cette entreprise.
  • Datacebo, une start-up américaine qui aide dans les simulations en fournissant des données synthétiques
  • Mosaic, une entreprise britannique qui, avec des algorithmes, effectue une analyse des marchés financiers
  • XM Cyber, une fintech spécialisée dans la protection et la sécurisation des données

Elles ont été sélectionnées pour leurs capacités à accélérer la transformation numérique.

Une solution bénéfique pour les clients et pour les banques

L’intelligence artificielle de Flowcast dans laquelle ING a investi est bénéfique aussi bien pour la banque que pour ses clients, en révélant les potentielles failles financières à venir. D’autres beaux projets issus de ce Village Fintech auront peut-être aussi un bel avenir ?

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire