Emma, 21 ans: comment je me suis multibancarisée et pourquoi ?

Publié le - Auteur Par Emmanuelle Audibert
Emma, 21 ans: comment je me suis multibancarisée et pourquoi ?

ComparateurBanque.com présente plus de 1300 articles, 32 classements, 195 établissements… Derrière chacun des écrits, il y a de nombreux rédacteurs. Ils cherchent pour vous les meilleures offres et les nouveautés du secteur.  J’ai intégré l’équipe il y a peu de temps. J’ai 21 ans, je découvre le milieu bancaire et sa diversité. À la suite de nombreuses investigations et explorations, je me suis rapidement dit : « et si moi aussi je devenais multibancarisée »  ?

Je suis cliente de la Caisse d’Épargne comme mes parents depuis de nombreuses années. Je ne m’étais jamais intéressée aux offres des autres banques ou solutions alternatives. Pourquoi ? Car le sujet n’est pas des plus fun et puis la banque, on a un peu l’impression que lorsqu’on en a une, elle fait partie des meubles. Pourquoi en changer ? Mais lorsque j’ai réalisé les avantages de la multibancarisation, cela m’a ouvert les yeux : moins de frais, des services plus rapides, plus sympas, des app. adaptées à mes usages …  Bref, j’ai voulu rapidement ouvrir un compte secondaire dans une fintech. Et là … le plus dur reste à faire : CHOISIR ! Éliminer une horde de solutions qui ne me conviennent pas, pour sélectionner la bonne. Faisons le point avec mes nombreuses attentes et peu de revenus.

Multibancarisation : Mes nombreuses attentes et mes doutes

Voici la liste de mes souhaits.

✅ Une « banque » sans frais et sans engagement

Mon premier critère en tant qu’étudiante est évidemment le prix des prestations.

Je cherche une solution bancaire sans frais de tenue de compte, ni cotisation à la carte bancaire et sans engagement. Plusieurs choix s’offrent à moi comme :

  • Les banques en ligne, telles que : Fortuneo, BoursoramaBanque ou Hello bank!,
  • Ou les Fintechs comme : Aumax pour moi, Revolut, N26 …

En tant que débutante dans le domaine, je veux être libre de rentrer et de sortir à ma guise sans que cela n’engendre des coûts que je ne saurais financer. Derrière mon allure fière et sûre de moi, je crains de placer le peu d’argent que je possède dans un établissement inconnu.

De plus, la réactivité du service client est très importante, selon moi pour entretenir le lien entre la banque et le client. Et surtout pour récupérer mon argent rapidement en cas de problème.

✅ Une sécurité sans faille

N’importe quel établissement bancaire peut faire faillite. Pour protéger le consommateur, le Fond de Garanti des Dépôts Français (FGDR) couvre le détenteur d’un compte à hauteur de 100 000€ en cas de défauts de la banque.

Les banques traditionnelles et en ligne disposent d’un agrément bancaire d’établissement de crédit. Elles sont couvertes par le FGDR. Pour ce qui est des alternatives (établissement de paiement et autres Fintech), plus récentes et au statut légal plus « léger ». Elles sont couvertes indirectement via un compte de cantonnement. Dans tous les cas, ceux qui souhaitent être protégés au maximum, voici l’échelle de risque :

  • Les établissements disposant d’un agrément bancaire > voyant vert.
  • Si ce n’est pas le cas, il faudrait alors se tourner vers un établissement de paiement qui soit de préférence basé en France > voyant vert pour un compte secondaire.
  • Choisir une Fintech étrangère est également possible, bien sûr ! Je pense ici à Revolut, N26 et les autres, mais en cas de problème, il faudra faire face à une législation étrangère > à utiliser pour un compte secondaire également.

A titre informatif, un compte secondaire n’est pas celui sur lequel on reçoit son salaire. La domiciliation bancaire se fait sur le compte principal.

Le fait de placer ses ressources dans plusieurs établissements assure une sécurité supplémentaire. La multibancarisation permet de prévenir les risques en cas de carte perdue, bloquée, plafond dépassé ou banqueroute … et fait référence à l’expression connue « ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier ».

✅ Carte virtuelle: pour protéger mes achats en ligne

Je réalise de nombreuses commandes sur Internet, les risques de piratage sont grands. Je veux m’en protéger facilement et efficacement.

Pour cela, quelques établissements proposent des solutions spécifiques. C’est le cas de :

  • Fortuneo : banque en ligne de Crédit Mutuel Arkéa avec la création de e-cartes gratuites.
  • La fintech Aumax Pour Moi, avec ses cartes virtuelles. Elles servent à faire des achats en ligne avec un usage unique. C’est-à-dire que son numéro, sa date d’expiration et son CVV lui sont propres. La e-carte n’est plus utilisable après l’achat. La création de cartes virtuelles est instantanée. Tout se fait sur l’app Elle sécurise votre compte principal des cyberattaques, car vous n’exposez pas votre carte habituelle.

✅ Un établissement français

Cet argument met de côté, les fintechs les plus utilisées par les jeunes : N26 et Revolut ne sont pas pour moi.

A la lecture de mes besoins et des différentes options possibles, mon choix s’oriente vers la petite soeur de Fortuneo : Aumax pour moi qui est vraiment pas chère et ultra innovante. En plus j’aime bien sa carte gratuite !

Aumax pour moi : Ses spécificités qui m’ont attirée

La sécurité est un point primordial selon moi, cependant si je décide de me multibancariser c’est pour obtenir des avantages qu’on n’a pas forcément dans une banque traditionnelle. C’est à partir de cet instant que j’ai été convaincu de rejoindre la fintech Aumax Pour Moi. Elle met en plus à la disposition de ses clients des fonctionnalités atypiques comme : un programme de CashBack et de parrainage, la conciergerie (il y a des changements sur ce point en ce moment), une agrégation de cartes, la gratuité à l’étranger…

Vous allez avoir la même réflexion que moi : « qu’est-ce que c’est que tout ça ? »

Casback : un peu d’argent facile et sans risque

Le principe du cashback c’est que lorsque vous faites un achat sur internet avec la carte bancaire de la fintech, celle-ci vous rembourse une petite partie du montant sur votre compte bancaire. Ça peut paraître infime, mais le cumul est intéressant.

C’est une manière de gagner un peu d’argent en se faisant plaisir. C’est donc parfait pour ma situation : celle d’une étudiante qui veut gagner un petit revenu supplémentaire sans se mouiller.

Le programme de parrainage

Cerise sur le gâteau : si je suis contente de leurs services et que j’en parle à mes ami(e)s, famille, collègues … et qu’ils deviennent client à leur tour en indiquant mon code parrain, nous gagnons tous les deux de l’argent, 20 € pour le parrain et 20 € pour le filleul.

Le montant de la prime évolue au fil des mois. Pensez à le vérifier si ce point est important pour vous.

Non seulement je ne vais rien payer, mais en plus je vais me faire un peu d’argent et profiter de services vraiment utiles.

Conciergerie : un service gratuit et innovant

C’est une option gratuite et fascinante chez Aumax pour moi : la conciergerie. Elle fait gagner un temps fou. On a l’impression d’être dans un hôtel de luxe où quelqu’un arrive pour gérer vos tâches quotidiennes et chronophages. Par exemple :

  • Vous partez en vacances à Marseille, vous souhaitez une pizza à votre arrivée sans avoir à téléphoner ou quoi que ce soit. Vous contactez la conciergerie qui se chargera de tout afin que vous soyez livré de ce que vous voulez à l’heure que vous voulez.
  • Vous devez impérativement sortir et ne pouvez pas gérer le chien de vos parents, la conciergerie appelle un petsitter.
  • Vous voulez impérativement voir un film au cinéma, mais vous ne savez pas où il est encore à l’affiche, la conciergerie vous le dira.

Il se trouve cependant qu’en ce moment, la conciergerie n’est plus disponible, mais le service devrait revenir sous peu.

Agrégateur de cartes : un outil incontournable pour gérer ses comptes

Aumax pour moi est un agrégateur de comptes. Son application facilite la multibancarisation puisque tous vos comptes peuvent être gérés au même endroit. Ainsi, la gestion du budget est bien plus simple.

C’est simple, rapide et sécurisé puisque vous pouvez regarder la totalité de vos placements quand et où vous voulez. L’agrégation permet d’éviter les mauvaises surprises et les comptes à sec. En un coup d’œil, on a une vue à 360° sur son état financier.

Cette option permet en plus de faire profiter des atouts de Aumax pour moi à mes autres comptes. Quand je suis sur l’app, je peux choisir si je veux payer avec l’argent qui se trouve sur mon compte Aumax pour moi ou sur celui de la Caisse d’Epargne. Cela signifie par exemple que je vais m’acheter mes prochaines sneakers avec ma carte Aumax pour moi, que l’argent sera débité sur mon compte Caisse d’Epargne et que je n’aurais pas de frais lors du paiement si je les achète en Italie ou que je vais bénéficier de cashback si j’utilise le programme cashback de Aumax… La belle vie ! Je peux même faire un achat via le programme de cashback avec une carte virtuelle et demander à ce que l’argent soit débité sur mon compte principal dans la banque de l’écureuil.

Un compte et une carte sans frais

Que ce soit en France ou à l’étranger, il n’y a pas de frais de tenue de compte, ni de cotisation annuelle pour la carte de paiement. J’ai choisi la formule gratuite pour démarrer. On verra par la suite pour la carte Premium, Reponsable ou Metal.

Par conséquent, j’étais craintive de placer mes revenus sur plusieurs comptes et aujourd’hui  je suis heureuse de l’avoir fait. Je me rends compte que c’est beaucoup plus sécurisé et qu’il y a de nombreux avantages à cela. J’ai aussi hâte de pouvoir tester la conciergerie par exemple.

Finalement, même avec des revenus faibles, on peut quand même trouver son bonheur auprès des fintechs. Pour l’instant, je ne me sens pas encore apte à investir que ce soit en Bourse ou via les cryptos, mais c’est la prochaine étape avec de bons conseils, je passe à l’action.

Par Emmanuelle Audibert

Rédactrice en école de journalisme à Aix-en-Provence

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire