Budget : Quels gains financiers en vivant en colocation ?

Publié le - Auteur Par Sarah et Angèle
Budget : Quels gains financiers en vivant en colocation ?

Une étude menée par Flatlooker et relayée par BFM.TV démontre que la colocation intéresse toutes les situations professionnelles et toutes les catégories d’âge. L’objectif premier est de réduire le budget logement. Mais quels sont réellement les gains auxquels on peut s’attendre en louant une habitation à plusieurs ?

La colocation : un moyen pour réduire le coût de son logement

Pour réaliser son étude, l’agence immobilière a interrogé 3 000 personnes vivant en colocation. Elle s’est également basée sur 1,2 million de données diffusées entre 2021 et 2022.

Une solution prisée surtout par les étudiants, mais pas que … 

L’entreprise parisienne spécialisée dans la gestion locative s’est d’abord intéressée au profil des Français qui louent en colocation. Ses constatations sont claires : cette option attire indubitablement les étudiants sans revenus. Mais ce mode de logement économique, pratique et convivial séduit également d’autres profils, notamment les Français ayant des revenus stables :

Quel âge pour vivre en coloc ? 

  • 51% des colocataires interrogés ont entre 20 et 30 ans,
  • 28% sont âgés de 17 à 20 ans,
  • 17% ont entre 30 et 40 ans,
  • 3% se situent dans la tranche d’âge 30 à 50 ans,
  • 1% ont entre 50 et 70 ans,

Quel CSP ou emploi pour la coloc ? 

  • 75,5 % sont des étudiants contre 58% en 2021,
  • 15,4% sont des salariés en CDI,
  • 5,7% ont un CDD,
  • 0,8% sont des travailleurs indépendants,
  • 0,7% sont des intérimaires,
  • 0,7% n’ont pas d’emploi,
  • 39% ont peu de revenus ou n’en touchent pas.

Des économies de loyer à la clé : 30% en moyenne 

L’avantage principal de la colocation est financier. En partageant le loyer, les colocataires réalisent des économies conséquentes :

Par rapport à un studio, le gain est de 30% par mois en moyenne pour une chambre en colocation. En 2021, l’économie mensuelle a été estimée à 20% d’après une enquête du site LocService.fr.

  • La situation est plus avantageuse à Nice où l’économie de loyer avoisine les 27,4%. Les gains sont de l’ordre de 17,6% à Lyon, 16,5% à Toulouse et 4,5% à Clermont-Ferrand.
  • En 2021, l’étude de LocService.fr a fait ressortir que le budget moyen mensuel de ses clients s’élève à 686€. Les prix d’une colocation varient cependant selon la localisation : 392€ en province, 542€ en Ile-de-France et 715€ à Paris.

La colocation : une solution gagnant-gagnant

Comme les locataires, les propriétaires peuvent également trouver en la colocation une solution financièrement attractive.

Un loyer plus élevé pour le propriétaire

La même étude a établi que le propriétaire est aussi gagnant en optant pour la location à plusieurs :

  • En moyenne, un appartement 5 pièces en colocation coûte 5% plus cher qu’en location classique,
  • Le prix du loyer est de 18% au-dessus du marché pour un appartement 4 pièces,
  • Un appartement 3 pièces se loue 10% plus cher.

Des frais réduits pour le locataire

Le fait de diviser le loyer entre les colocataires n’est pas le seul avantage à recourir au partage de logement. Certains arguments en faveur de la colocation sont également financiers, d’autres sont sociaux :

  • Le locataire peut prétendre à une plus grande surface,
  • L’ambiance est plus chaleureuse,
  • La location en commun invite à des moments d’échanges et de partages,
  • Certaines dépenses peuvent également être réparties. L’abonnement Internet, les chaînes sportives et les services comme Netflix en font partie.
  • Pour les factures d’énergie, les taxes et l’abonnement fixes peuvent être facilement partagés.

En revanche, puisque l’appartement est plus vaste, la consommation en énergie peut également être plus importante, mais comme elle sera divisée, les frais sont ventilés.

Il faut aussi prendre en considération les économies sur l‘assurance habitation, les frais liés à l’alimentation et aux repas pris ensemble …

Les locataires qui vivent en colocation peuvent aussi prétendre à une aide au logement sous certaines conditions.

Par Sarah et Angèle

Rédactrices en école de journalisme à Aix-en-Provence.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire