Avis – Que penser de Boursorama Banque

Modifié le
Jusqu'à 150€ avec carte bancaire + EasyMove + code Parrain STTH4925
Avis – Que penser de Boursorama Banque

Enquête sur Boursorama Banque : notre avis sur la banque en ligne la moins chère et la n°1, ce qu’en disent ses clients et le test de ses principales faiblesses.

Savoir enfin ce qu’il faut penser de Boursorama Banque:

Le point de vu de ComparateurBanque.com sur le leader 

C’est une pionnière dans son domaine. Lancée en 2005, la filiale de la Société Générale est élue depuis 2008 : la moins chère. Ses fonctionnalités ont beaucoup évolué au fil des an. Elle est à l’écoute des besoins des Français notamment sur l’accompagnement à retrouver du pouvoir d’achat.

Nous sommes client chez eux depuis mi-2018 et n’avons toujours pas payé de frais bancaires et nous sommes 100% satisfaits.

Nous lui décernons une note de 4,9 étoiles sur 5.

 

 

Dans les retours d’expérience laissés par les internautes nous avons voulu comprendre les principaux avis négatifs. Notre analyse se trouve dessous.

Que disent les avis clients ?

Nous avons étudié et décortiqué les principaux retours que l’on trouve sur internet à son sujet, ils sont au nombre de 260 048 et se répartissent ainsi :

Support Nombre d’avis Note moyenne
Apple Store 169 928 4,8 étoiles/5
Google Play 86 951 4,6 étoiles/5
TrustPilot 3169 4,1 étoiles/5

La tendance générale est donc à une satisfaction haute à 4,7 étoiles sur 5.

Bilan Forces et Faiblesses de Boursorama Banque

Voici un rapide bilan visuel de ses atouts et freins :

Forces 👍 Faiblesses 👎

La moins chère avec une tarification défiant toute concurrence.

Une formule de bienvenue appréciée avec des bonus à gagner sous conditions, un programme de parrainage et des Pink Week-end …

Des services de qualité validés par une satisfaction des utilisateurs et de nombreux trophées décernés par des experts.

Un panel de produits financiers complets :
Un compte individuel avec Welcome, Ultim, Metal, ou joint, ou pour les jeunes (sous le nom Freedom), ou pour les professionnels (indépendants et auto-entrepreneurs.)
Des solutions de financement à taux avantageux : crédit perso et immobilier, micro-crédit, sans frais de dossier, remboursement anticipé possible.
La possibilité d’investir : contrat d’assurance vie (avec une partie en UC et/ou fonds en euros à dominante immobilière) et Bourse (CTO, PEA…)
Des produits d’épargne : Livrets réglementés (Livret A et autres livrets d’épargne) et non réglementés,…
Des assurances auto, habitation, moyens de paiement …
Un agregateur en activant Wicount 360.

Des moyens de paiement variés : Cartes bancaires (Visa à débit immédiat ou différé), Apple Pay, Google Pay, virements, prélèvements, chèque.

Des services innovants et la gestion des opérations courantes en toute autonomie depuis son espace client. 

L’ajout de la carte Metal : payante mais avec des assurances, garanties et services adaptés, des plafonds supérieurs.

En voulant correspondre à tous, la relation humaine est un peu trop automatisée et donc négligée.

Le service client n’est pas toujours à la hauteur des attentes qui sont élevées.

Des fonctionnalités manquantes ou attendues : dark mode, notification en push, carte virtuelle, impossible d’encaisser de l’argent liquide.

La suppression de la Visa Premier pour les nouveaux clients. Même si la Visa Ultim peut être à débit différé ou immédiat, elle reste à autorisation systématique.

 

La vérité sur les avis négatifs laissés en ligne :

Comme il y a toujours quelques faiblesses dans une offre, nous avons étudié les principaux points négatifs qui sont mis en avant.

Après avoir lu les principaux retours laissés par les utilisateurs des services de cet établissement, nous avons listé les principaux arguments qui ressortent le plus souvent et nous les avons testés à notre tour. Ceci dans le but de vérifier la véracité des problèmes. Non pas que nous remettions systématiquement en cause les défauts rencontrés mais pour savoir s’ils sont toujours d’actualité et s’ils concernent le plus grand nombre.

Voici les principaux reproches actuellement faits :

  • une relation client défaillant,
  • un formulaire de souscription complexe,
  • des frais bancaires cachés,
  • des fonctionnalités manquantes sur l’appli.

Ceux de 2022 

Service client & relation humaine

« Les conseils donnés par les opérateurs téléphoniques sont de qualité inégale » selon Marc le 15/02/22 sur TrustPilot.

Nos conseils :

Concernant les difficultés à joindre un conseiller, il est vrai que l’établissement fait son possible pour que la réponse soit donnée sur le site. Ce point est abordé dessous et il n’a pas changé.

Pour la différence de qualité de conseil, c’est malheureusement humain. Les conseillers sont différents et délivrent des conseils différents. Nous ne sommes pas dans un établissement classique avec le même « banquier » disponible sur plusieurs mois (et encore avant c’était sur une durée de contrat donc parfois à vie). Chaque appel = un nouveau conseiller.

Bilan 2022 : 

  • Les autres remarques négatives sur l’application sont souvent soit résolues très rapidement soit une erreur de manipulation de l’utilisateur. De manière générale, l’expérience de navigation de l’utilisateur est très bonne et la perception des offres satisfaisante.
  • Concernant les tarifs, la brochure tarifaire a changé en 2022 mais elle reste toujours la moins chère pour ceux qui n’ont pas d’accident bancaire, n’utilisent pas les conseillers pour agir et gèrent tout en autonomie, elle est même 100% gratuite.
  • Les cartes avec le regret pour beaucoup de la disparition de la Visa Premier, remplacée par Ultim ou Metal.

Attention concernant Welcome :

Cette gamme est sans condition de revenus minimum et donc plus accessible que les autres avec l’accès aux même produits. L’ouverture d’un compte est possible pour certains « interdits bancaires » mais les conditions d’acceptation sont strictes et non systématiques. Le versement initial est inférieur à celui de ses concurrents. Celui-ci, appelé aussi premier versement, est demandé pour activer le versement de la prime.

Ce qui se disait avant 2022 :

Des conseillers difficilement joignables et qui ne répond pas aux attentes : Pas vraiment vrai et pas complètement faux.

Vous avez du mal à les contacter ? Les témoignages sur Trustpilot donnent l’impression que le support est inexistant et inefficace. Avec 3 millions d’utilisateurs, serait-t-elle débordée ? Nous avons testé pour vous et voici notre retour :

  • Le chatbot Eliott

Le chatbot Elliot, qui est disponible sur l’application mobile, est très limité. Il répond à des questions pré-enregistrées et si votre besoin ne rentre pas exactement dans ses cases il vous oriente vers la rubrique aide. Cette proposition arrive d’ailleurs assez rapidement. Elliot connait ses limites !

Elliot sera donc très pratique pour les questions de base. Il répond à tout moment de la journée : 24/24 et 7 jours sur 7. Conclusion : il est pratique mais limité.

  • La rubrique Aide

Sur la rubrique « Aide », une multitude de questions sont proposées. Elle couvre différentes thématiques et le plus difficile justement, est de savoir dans quelle rubrique, thème et sous-thème se trouve la réponse que vous cherchez.

Généralement si Elliot n’a pas réussi à vous répondre, vous ne trouverez pas de réponse sur cette rubrique. Elle nous semble être un doublon, mais elle satisfera les personnes qui ne sont pas habituées au chat. C’est donc une solution de nouveau pratique mais limitée.

  • Envoyer un email 

Beaucoup disent que les réponses sont lentes. Nous avons envoyé un email depuis l’application avec l’attente d’une question précise. Un email automatique a été renvoyé quelques secondes après pour indiquer que le message avait bien été reçu. Le message a été envoyé le 12/02 à 14h15 et nous avons reçu une réponse quatre minutes plus tard. Rapide non ?! Cependant, dans la réponse, on nous demande de contacter par téléphone le service qui gère le sujet de notre demande. Le numéro à contacter est un numéro gratuit en 0 800. Dans tous les cas, si la réponse à votre question n’est pas urgente, vous pouvez tester le mail. Mais il est recommandé de téléphoner pour aller plus vite.

  • Téléphone

Pour les Appeler directement, trouver le numéro de téléphone est le premier obstacle. Google est là pour nous rendre ce service. Le numéro à contacter est le : 01.46.09.49.49

Avant de passer votre appel, il est souhaitable de disposer de votre identifiant. Il vous sera demandé pour vérifier votre identité. Une fois au téléphone, nous n’avons pas attendu longtemps avant qu’un conseiller nous réponde. Le contact s’est bien passé et le conseiller était intéressant et intéressé. Il a répondu à toutes nos questions et a même ouvert la discussion pour mieux cerner nos attentes et besoins.

  • Fax ou courrier

Envoyer un fax ou un courrier, nous ne testerons pas ces options car nous ne travaillons qu’avec des pigeons voyageurs élevés en plein air et au grain. Blague mise à part, le fax et le courrier ne sont pas des leviers de communication réactifs et utilisés.

Un formulaire complexe : Faux!

C’était peut-être le cas avant, mais aujourd’hui son formulaire est similaire et équivalent à celui de ses rivales.

Pas de surprise, il vous faudra :

  • un justificatif d’identité (carte nationale d’identité recto et verso ou passeport : les 2 pages avec signature et photo du titulaire, éventuellement la carte de séjour recto et verso)
  • un justificatif de domicile (de moins de 6 mois et à votre nom)
  • votre RIB
  • votre signature manuscrite
  • des justificatifs de revenus selon le forfait choisi (salaire et/ou feuille d’imposition). Le format et l’exactitude des éléments à fournir sont indiqués lors de l’inscription.
  • Un versement minimum pour activer l’accès aux offres.

Nous vous conseillons de vous mettre au calme pour éviter les erreurs. Car c’est justement si vous faites des erreurs que les choses se corsent. Revenir en arrière est parfois difficile. Normalement il vous faudra moins de 10 minutes pour le compléter si vous avez préparé en amont toutes les pièces justificatives. Les documents peuvent avoir été scannés ou juste photographiés.

Pour les photos, les prises doivent être faites de dessus, sans ombre ni reflet, pas de photos rognées ou tronquées, pas de noir et blanc, pas de photo de photo ou d’écran. Seules les vraies photos directes seront acceptées.

Des frais injustifiés : Faux tout est clair dans la brochure mais attention aux actions exceptionnelles

Les internautes disent payer des frais injustifiés. Pourtant tout est indiqué dans la brochure et c’est la moins chère.

Ce qui est payant :

  • Règlement de succession : 250€ (300€ en 2019)
  • Duplicata de relevé de compte et attestations diverses : 12 €
  • Frais de tenue de gestion pour les professionnels : 9 euros mensuels.
  • Opération de gestion si effectuée par un conseiller pour vous (gratuit si en ligne) : 5€ (émission virement permanent, envoyer un chèque, commander un chéquier, augmenter le plafond CB, retrait en temps réel, activation du sans contact, commande d’euros ou de devises, délivrance d’un RIB, ajout d’un bénéficiaire pour un virement, demande de remboursement d’un prélèvement SEPA, suspension  d’un prélèvement SEPA…)
  • Re-fabrication de la carte de paiement anticipée ou changement du type de CB : 10€
  • Renvoi d’un code confidentiel de la CB : 7 euros
  • Emission d’un virement valeur Jour : 14,35€
  • Emission ou réception d’un virement SEPA en devise : 0,1% mini 20€
  • Commission de change sur transfert/ rapatriement : gratuit (0,6% mini 17€ en 2019)
  • Marge de change sur transfert : 1% sur le taux de change appliqué
  • Livraison à domicile de devises : 17€ pour la métropole et 30€ pour la Corse
    (les chèques à l’étranger : voir le détail sur la brochure)
  • Virement émis en option OUR : 15€
  • Déclaration à la Banque de France : 25 euros
  • Forfait de gestion d’interdiction bancaire : 30€
  • Avertissement pour insuffisance de couverture : 10€
  • Saisie administrative à tiers détenteur : 10% (max 85€ contre 100€ en 2019)
  • Saisie conservatoire : 85€ (contre 88,8€ en 2019)
  • Rejet de prélèvement pour défaut de provision: 20€ max pour les chèques : 30 euros,
  • Découvert autorisé : 7%/ an et 16% pour les découverts non autorisés.

Les frais annexes et exceptionnels peuvent rapidement faire monter la note. Mais ils seront toujours inférieurs à ceux d’une banque traditionnelle.

Des fonctionnalités manquantes sur l’appli

L’application mobile est très bien notée sur les portails de téléchargement App Store et Google Play. Mais les utilisateurs en veulent toujours plus et ils ont raison. Parmi les attentes des utilisateurs de l’appli bancaire, on note :

  • la mise en place de notifications push en temps réel pour le suivi des transactions, des alertes programmées,
  • l’intégration d’un mode sombre, dit « dark mode » qui ferait gagner en discrétion au moment de consulter ses comptes et moins énergivore en matière de consommation de batterie.

Autant de pistes à creuser pour ses développeurs. Pistes que nous ne manquerons pas non plus d’interroger régulièrement.

Une fonctionnalité appréciée et souvent oubliée est « Mes mouvements à venir ». Elle permet depuis l’app de voir les opérations à venir : virement et prélèvement.

Pour qui est fait Boursorama ?

Elle convient à un public très large : pas de minimum de salaire nécessaire, sans frais de tenue de compte (Welcome & Ultim), un panel de services complets, des options très intéressantes pour ceux qui voyagent …. C’est est un peu « la banque de Monsieur ToutLeMonde » avec une offre milieu de gamme qui couvre tous les besoins : livret, prêt immobilier, retraits et paiements gratuits, différentes cartes disponibles, assurance, une prime de bienvenue dont le versement est garanti à condition des respecter les termes, bourse, une expérience sur l’application mobile très intuitive …

Ceux qui veulent réduire les frais bancaires

  • Tout le monde peut-être concerné que ce soit sur le territoire national ou à l’étranger (paiements et retraits gratuits partout),
  • Sa gamme pour les voyageurs avec Ultim est 100% gratuite hors de France.
  • Ses tarifs sont analysés tous les ans et comparés avec ceux de ses concurrents. Elle est et reste la moins chère.
  • Ses prêts (immobilier ou crédit à la consommation) sont souvent à un taux plus attractif qu’ailleurs. De nombreux courtiers le confirment.
  • Ses produits d’épargne variés : Livret jeune, Plan Epargne-logement (PEL) ou CEL

Ceux qui vivent avec les valeurs d’aujourd’hui : rapidité et efficacité

  • Les millenials, les générations X Y ou Z n’attendent plus, tout se fait dans l’instant : faire virement, modifier son plafond de dépenses, bloquer sa CB … tout est immédiat.
  • Contacter un conseiller via la rubrique assistance sur son application, sur les réseaux sociaux …
  • Partage les bons plans avec le programme de Parrainage : avec des primes parrain et  filleul …
  • Un service mobilité bancaire qui gère la domiciliation et paperasse administrative.

Ceux qui aiment faire un paiement en carte mais pas que …

  • Les seniors plus enclins à utiliser les chèques seront ravis. Les dépôts ne se font pas dans les guichets ou distributeurs automatiques mais en ligne dans un délai de trois jours ouvrés.
  • Pour les jeunes souhaitant faire des paiements par smartphone, ils pourront utiliser tous les X Pay.

Les personnes en situation de fragilité

Ses services bancaires sont disponibles pour les personnes en difficulté. Elles disposent d’un accès spécifique avec une offre groupée de produits bancaires sans aucun frais : carte bancaire gratuite (à autorisation systématique afin d’éviter les incidents et agios), …

Ses concurrents direct

Sur internet

Dans les acteurs du digital : Fortuneo, ING, anciennement ING Direct (qui n’est plus disponible en France), BforBank, Monabanq, Orange Bank …

Avec agences physiques

Voici quelques acteurs historiques à forte notoriété : BNP Paribas, Crédit Mutuel, LCL, CIC, Société Générale…

Le comparatif des meilleures banques la place généralement en leader incontestable.