Augmentation de Capital | Le guide complet

Tout pour mieux gérer son augmentation de capital : marche à suivre et recommandation d'outils qui simplifient la vie.

Les Trois meilleures solutions pour augmenter son capital

Shine

La FrenchTech peut encore se réjouir d’une nouvelle startup qui décolle bien. Il s’agit de Shine, la néobanque pro idéale pour les indépendants.

En savoir plus Ouvrir un compte Shine

On entend parfois parler de l’augmentation du capital d’une société. Qu’est-ce que cela signifie ? Quel est l’intérêt d’une telle démarche ? et comment se faciliter la tâche avec les bons outils

Augmenter le capital de son entreprise : quel intérêt ?

Qu’est-ce qu’une augmentation de capital ?

Au moment de créer une société, il est obligatoire de constituer un capital social qui devra être déposé sur un compte dédié. Il correspond à l’apport du ou des associés qui reçoivent en contrepartie des droits sociaux. Ce montant figure dans les statuts de la société. Mais celui-ci n’est pas figé et peut se voir augmenter ou diminuer au cours de la vie de l’entreprise. On parle alors d’augmentation ou de réduction de capital.

Il existe différentes façons d’augmenter le capital d’une société :

  • l’incorporation des réserves : il s’agit alors d’une opération comptable ayant pour but d’intégrer tout ou partie des bénéfices réalisés au capital de l’entreprise ;
  • un apport en nature : dans ce cas, on intègre au capital un bien (immobilier, un brevet…) ;
  • un apport en numéraire : des fonds qui n’appartiennent pas à la société viennent augmenter le capital de départ ;
  • une fusion avec une autre entreprise : la société absorbante augmente le montant de son capital pour intégrer l’activité de la société qu’elle absorbe ;
  • la conversion d’obligations : les détenteurs d’obligations deviennent alors associés de l’entreprise et ne sont donc plus des créanciers.

Pourquoi l’augmenter ?

Il existe trois raisons majeures qui peuvent pousser des associés à augmenter le capital de leur entreprise :

  1. augmenter les capitaux propres pour accroître l’apport en financement de l’entreprise ; 
  2. augmenter le nombre d’actionnaires permet notamment de diluer les risques entre les associés tout en augmentant la capacité de financement de l’entreprise ;
  3. renforcer la crédibilité de l’entreprise, l’accroissement de capital étant généralement synonyme de bonne santé financière.

Augmentation de capital : la marche à suivre

Le capital d’une entreprise fait partie des éléments qui la définisse et la constitue. Aussi, toute modification doit être faite selon une démarche précise.

Quelles sont les démarches à accomplir ?

Pour procéder à une augmentation de capital, il convient de suivre une procédure définie :

  1. Déposer les fonds sur un compte bancaire dédié, à la Caisse des Dépôts et des Consignations ou chez un notaire.

Dans le cas où cette augmentation se fait avec un apport en nature, il est impératif de désigner un commissaire aux apports.

  1. Voter l’augmentation de capital et la modification des statuts en Assemblée Générale.
  2. Faire enregistrer le procès-verbal de décision des associés au service des impôts.
  3. Publier l’augmentation de capital au journal des annonces légales.
  4. Mettre à jour les statuts et compléter le formulaire M2.
  5. Déposer le dossier regroupant l’ensemble des pièces au centre de formalité des entreprises.

Et si votre banque simplifiait cette démarche ?

De plus en plus de banques en lignes et néobanques dédiées aux entreprises, développent les services associés aux comptes courants notamment en faveur de leur clientèle de professionnel. Aussi, certains établissements proposent d’effectuer au nom de leurs clients les formalités permettant d’enregistrer une augmentation de capital d’une entreprise.

C’est le cas, par exemple, de ManagerOne, néobanque française issue d’une banque privée, qui permet à ses clients professionnels de disposer d’un compte de dépôt qui recevra les fonds et s’engage à fournir un certificat de dépôt dans les 48 heures. ManagerOne est le plus rapide et le moins cher pour cette action. Car, contrairement à ses concurrents, elle n’a pas besoin d’utiliser les services d’un tiers. 

Qonto, néobanque pro en pleine croissance, propose, quand à elle, de regrouper toutes les pièces nécessaires au dossier et d’enregistrer l’augmentation de capital avec un notaire partenaire. 

L’augmentation de capital est un levier qui permet aux entreprises de se développer tout en renforçant leur crédibilité auprès des financeurs. Même si cette procédure peut sembler complexe, il existe aujourd’hui des solutions qui permettent aux indépendants de se décharger de ces tâches administratives qui peuvent parfois sembler chronophages.

 

Liste des établissements