Que faire quand on n’a pas encore accès au paiement sans contact au-delà de 30€ ?

Publié le - Auteur Par Antonin C.
Que faire quand on n’a pas encore accès au paiement sans contact au-delà de 30€ ?

Payer ses achats en posant sa carte bancaire sur le terminal de paiement du commerçant, sans avoir à effectuer son code secret est devenu la solution recommandée. Le paiement sans contact est rapide, efficace et évite l’échange de monnaie en ces temps de crise sanitaire. En avril dernier, le ministère de l’Economie et des Finances, le Groupement d’Intérêt Economique Cartes Bancaires et la Fédération Bancaire Française ont décidé de relever le plafond du paiement sans contact de 30 à 50 €, en réponse à son utilisation croissante depuis le début du confinement. Cette action, effective depuis le 11 mai,  est automatiques chez certaines banques en ligne, mais pour d’autres établissements il y a une marche à suivre.

Si le paiement sans contact est activé

Le relèvement du plafond de paiement sans contact n’est pas configuré de la même manière dans toutes les banques. Pour certains établissements, il s’effectue au niveau du serveur, tandis que pour d’autres, il se niche dans la puce de la carte bancaire.

  • Dans le premier cas, la mise à jour du plafond est donc automatique, car effectuée à distance.
  • Dans le second cas, un retrait ou un paiement avec saisie de code sera nécessaire pour déclencher la mise à jour du plafond.

 

Panorama de la marche à suivre

EtablissementPassage au plafond à 50€
BNP ParibasAutomatique
Boursorama BanqueAutomatique
Crédit AgricoleAutomatique
FortuneoAutomatique
INGEffectuer un retrait
La Banque PostaleAutomatique
MonabanqAutomatique
INGAutomatique
RevolutAutomatique
Société GénéraleEffectuer un retrait

 

Aucune action nécessaire chez la majorité des porteurs

Pour la majorité des cartes bancaires en circulation, le nouveau plafond sera donc mis à jour automatiquement, sans intervention ou manipulation du porteur.

C’est le cas pour les cartes de paiement des grandes banques de réseau (BNP Paribas, Crédit Mutuel Arkéa, Crédit Agricole, LCL, La Banque Postale, BPCE), de certaines banques en ligne (Fortuneo Banque, Monabanq, Axa Banque) et des néobanques (N26, Revolut, MaFrenchBank, Nickel, Orange Bank).

Certains porteurs devront se rendre au distributeur

Pour certains porteurs, une opération au moyen de la carte sera nécessaire pour déclencher la mise à jour du plafond : un retrait auprès d’un distributeur ou un paiement par carte avec saisie du code.

C’est le cas pour les cartes de la Société Générale et de certaines banques en ligne (BforBank, ING).

Et si le paiement n’est pas encore activé ?

Même si le paiement NFC est supporté par la carte, il peut ne pas être utilisable. Dans ce cas, il sera nécessaire de l’activer. Et réitérer au besoin la même procédure indiquée précédemment (retrait ou paiement avec code).

Vérifier la compatibilité de sa carte

Pour éviter l’échange de monnaie, de nombreux porteurs voudront probablement activer le sans-contact. La majorité des cartes récentes sont équipées de cette technologie, il suffira de vérifier la présence du logo à demi-cercles concentriques sur la carte. Selon le GIE CB, 6 sur 7 cartes en circulation sont compatibles.

Les cartes non compatibles sont généralement des cartes d’entrée de gamme des banques traditionnelles (Réalys de La Banque Postale, Visa Electron de la BNP Paribas).

Activer la fonctionnalité

Si la carte est compatible, il est possible que la fonctionnalité soit déjà activée par défaut. Si ce n’est pas le cas, le porteur pourra se rendre en agence pour en demander l’activation, l’activer via l’application bancaire sur son smartphone ou encore l’activer sur son espace personnel en ligne.

En effet, de nombreuses banques laissent le choix à leurs clients de l’activer par eux-mêmes, au premier rang desquelles on trouve les banques en ligne : Fortuneo Banque, BforBank, Boursorama Banque, Monabanq.

Pour finir, même après mise à jour effective de son plafond, il n’est pas acquis que l’on puisse payer partout sans contact jusqu’à 50 euros. Il faut en effet que le commerçant chez lequel on se rend soit lui aussi équipé d’un terminal de paiement compatible sans-contact.

Fin 2019, le GIE CB estimait que 30% des commerçants français n’acceptaient pas encore le paiement sans contact … Cela acquis, il ne reste donc plus qu’à acquérir le bon geste : ne pas approcher sa carte outre mesure du terminal et ne pas être surpris si le terminal demande à saisir le code pour confirmation.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire