En finir avec les légendes urbaines sur les banques en ligne

Publié le
En finir avec les légendes urbaines sur les banques en ligne

Les médias  parlent beaucoup des banques en ligne et néobanques  et pourtant peu de français y sont passés. De nombreux freins ont la dent dure et dans les croyances urbaines il est dit que … beaucoup de choses sont dites et peu sont vraies. Voici le bilan et l’état des lieux de l’utilisation de la banque en ligne par les français et la vérité sur les services que ces établissements bancaires proposent.

Seuls 4,4 Millions de français ont franchi le pas

Il semble que les néobanques et autres banques mobiles font peur aux français. Ils restent attachés à leurs banques traditionnelles. De nombreux arguments sont mis en avant pour justifier ce choix : qualité de la relation client, sécurité des fonds, habitude, manque de temps … Dans tous les cas pendant ce temps, les français payent le prix fort et les banquiers encaissent.

Des chiffres faibles

Selon une étude de l’ Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) publiée fin 2018, seuls 7% des français ont osé passer à la banque en ligne.
Ces 7% représentent environ 4,4 Millions de personnes. Aujourd’hui Boursorama compte près de 1,8 Millions de clients, soit quasiment la moitié du marché.

Avoir des comptes dans plusieurs banques

D’après notre classement des banques en ligne de juillet 2019, si on additionne le nombre total de clients, on arrive pourtant approximativement à 8,5 Millions de personnes qui ont un compte soit dans une néobanque soit dans une banque en ligne. Ce qui confirme le fait que les français soient multibancarisés. Un tiers des français possède des comptes dans plusieurs établissements. Une bonne partie l’est dans des organismes traditionnels et le reste dans les banques en ligne.

Des freins qui n’ont plus lieu d’être

Si l’on sonde les français, trois freins principaux les empêchent de tester les banques en ligne. Ces établissements à distance sont apparus il y a une dizaine d’années. Ces sociétés sont gérées d’une manière très Agile et flexible. Elles évoluent très vite car leur structure est bien moins rigide que celle d’une banque traditionnelle. Tous les mois, elles présentent des innovations et ajustent leurs services en fonction des attentes et besoins des internautes et de leurs clients. Un frein d’hier ne l’est plus forcément aujourd’hui.
Synthèse et analyse de ces trois freins.

Un service clients injoignable : Faux !

En fait, les français croient que parce qu’ils ne peuvent pas se rendre en agence quand ils le souhaitent ils vont avoir du mal à contacter un conseiller. Pourtant qui n’a jamais râlé sur le fait que sa banque n’est jamais ouverte quand il le faut, ou qu’il soit nécéssaire de prendre un jour de RTT ou de congé pour rencontrer son banquier ? Les banques en ligne n’ont certes pas d’agence physique mais elles ont des solutions bien plus pratiques.
Il est possible de contacter par téléphone le service clients de 8h du matin  jusqu’à 22 heures par téléphone du lundi au vendredi et le samedi jusqu’à 18h. Il est important de préciser que les services d’urgence dédiés aux cas extrêmes comme faire opposition sur sa carte sont disponibles tous les jours et à toute heure. Les conseillers sont également disponibles sur les messageries comme WhatsApp, Messenger, mais aussi sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter où ils sont très réactifs). Certaines banques en ligne offrent même la possibilité d’avoir une équipe de conseillers dédiés à leur cas ou un conseiller dédié. D’autres organismes proposent de rencontrer un conseiller dans la banque traditionnelle à laquelle ils sont rattachés. De nombreux établissements pure player sont des filiales de banques physiques.

Des opérations au guichet impossibles : Faux !

Dans la même ligné que l’argument précédent, le fait d’être dématérialisés pénalise beaucoup ces nouveaux acteurs. Cet aspect est pourtant à la base de leur principal atout : le prix bas. Rappelons que le fait de ne pas avoir d’agences physiques leur permet d’avoir moins de charges fixes et par conséquent de réduire les coûts des services qui au final sont identiques voire supérieurs à ceux des banques de retails. Les banques en ligne ont pensé à tout et au fil des ans, elles ont ajouté de nouvelles fonctionnalités.
Aujourd’hui, il est parfois possible de déposer du liquide (chez le buraliste par exemple pour le Compte Nickel). 
Ou Fortuneo qui offre tout un panel de services pour palier à l’absence physique de guichet : dépôt de chèque, retrait de carte, changement d’option de la carte bancaire, modifier les plafonds, activer ou désactiver la carte en un clic …

L’argent n’est pas en sécurité : Faux ! 

En France, les principaux organismes ont l’agrément bancaire. Tous ceux présents sur ComparateurBanque l’ont sinon c’est précisé pour mettre le consommateur en garde.
Il est primordial de bien veiller à ce que l’organisme choisi dispose de cette licence. Elle garantit jusqu’à 100 000 euros de dépôts par client et établissement. Dans certains cas, le montant va jusqu’à 500 000 euros.

Les atouts récents des banques en ligne

L’application mobile est la clé

Il est maintenant facile de comprendre que l’application mobile et parfois le site web qui permettent d’accéder à sa banque en ligne deviennent le Saint Graal.
Avec eux, le consommateur a le monde à porté de main. Leur qualité est essentielle et les consommateurs ont de très grandes attentes envers ces interfaces. Elles sont en perpétuelles évolution et résolution de problème. Les systèmes d’exploitations  sont leurs socles mouvants, ils évoluent eux aussi très souvent. A chaque changement du système d’exploitation, l’application doit être mise à jour pour s’adapter.

Les tarifs

Cet argument n’est pas récent puisque c’est le premier atout historique et leur quasi principale raison d’être. Des études comparatives ont prouvé qu’en passant d’une banque traditionnelle à une banque en ligne, il était possible de faire une économie annuelle de frais de près de 400€ (selon une étude de 60 Millions de consommateurs). Une fois cet argument compris et validé, les organismes ont décidé d’ajouter des cordes à leur arc.

Des nouvelles fonctionnalités

Depuis peu, il est possible de souscrire un crédit immobilier chez Fortuneo par exemple ou encore de commander un chéquier. Sans oublier toutes les nouvelles solutions de paiement disponibles : Paiement mobile, paiement instantané, cagnotte, …

 

Maintenant que vous savez ce qu’il est en est des « légendes urbaines » sur les banques en ligne, les primes qu’elles proposent d’offrir à l’ouverture d’un compte chez elles vont peut-être participer à votre déclic ?
Consulter le comparatif des primes offertes à l’ouverture. 

Focus sur Fortuneo :

Cette banque en ligne lancée en 2009 par Crédit Mutuel Arkéa compte déjà 750 000 clients.
Son offre est vaste et complète et ses services d’une grande qualité.
Jusqu’au 17 juillet, elle propose une prime boostée. Habituellement celle-ci est de 80€ mais actuellement, les nouveaux clients recevront 80€ + 70€ pour une première ouverture de compte bancaire simultanément à une première demande de souscription à une carte bancaire CB MasterCard ou Gold CB MasterCard chez Fortuneo. C’est donc 150€* que les nouveaux clients vont toucher.
Après cette date, la prime redescend à 80€.

Ouvrir un compte Fortuneo

 

En savoir plus sur cette offre dans notre vidéo :

Sources : 

– Etude de l’ Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) sur les modèles d’affaires de banques en ligne et néobanques (octobre 2018).
– Boursierpointcom: Les français restent attachés aux banques traditionnelles (20/06/19).
– L’Express Votre argent : Banque en ligne : elle va changer votre vie.
– Article issu du site Fortuneo : Opération de guichet : comment faire avec votre banque en ligne.

 

Mentions légales de l’offre de prime :

80€ + 70€ offerts pour une première ouverture de compte bancaire simultanément à une première demande de souscription à une carte bancaire CB MasterCard ou Gold CB MasterCard chez Fortuneo. Offre réservée aux nouveaux clients Fortuneo, personnes physiques, capables et majeures effectuant une première demande d’ouverture de compte bancaire, et simultanément une première demande de souscription à une carte bancaire Fortuneo CB MasterCard ou Gold CB MasterCard via le formulaire web accessible via les communications de nos partenaires privilégiés pendant toute la période du mercredi 10/07/2019 au mercredi 17/07/2019 (le dossier de demande d’ouverture avec code opération «FTO150» devant être complet et reçu au plus tard le 31/07/2019 par voie électronique ou par voie postale, la date de réception du dossier complet faisant foi).

La carte bancaire World Elite CB MasterCard n’est pas concernée par cette offre promotionnelle, ni dans le cas d’un compte individuel, ni dans le cas d’un compte joint si au moins l’une des deux cartes est une World Elite CB MasterCard.

Les primes de 80€ + 70€ seront versées sur le compte bancaire au plus tard le 18 octobre 2019, sous réserve de l’acceptation du dossier de demande d’ouverture par Fortuneo et de la réalisation de 5 paiements au moyen de la carte bancaire souscrite dans le cadre de l’offre avant le 22 septembre 2019. Une seule prime par compte, dans le cas de compte joint. Offre non cumulable avec une autre offre Fortuneo en cours. Le compte bancaire ouvert chez Fortuneo devra être conservé pendant au moins un an. A défaut, Fortuneo se réserve le droit de prélever le montant correspondant à la prime versée sur ledit compte. Fortuneo se réserve le droit d’interrompre l’offre à tout moment moyennant une information préalable sur le site de Fortuneo.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.