Paytech : Où en est la France ?

Publié le
Paytech : Où en est la France ?

Les banques en ligne,  les néo-banques se développent tous les jours, mais qu’en est-il de leurs solutions de paiement?
Ce secteur de la finance est en plein essor également.
On parle aujourd’hui de PayTech, puisque les nouvelles technologies se sont introduites et ont bouleversées les traditionnelles : pièces de monnaie, billets de banques, cartes de paiement.

La France évolue à son rythme pour l’univers de la banque

D’abord des solutions de communication:

Les banques se sont tout d’abord adaptées aux demandes de leurs clients.
En effet, 90% des français ont en leur possession au moins un ou plusieurs des supports suivants : smartphones, tablettes, montres connectées ou ordinateurs. Tous demandent la possibilité d’une interaction permanente avec leur banque par ces canaux. Les solutions suivantes pour contacter son établissement bancaire ont été mises en place :
– Les chats avec une disponibilité 7j/7 et 24h/24,
– Les réseaux sociaux avec un flux d’actualité constant et un support client qui répond aux demandes,
– Les FAQ avec une réponse détaillée aux principales questions.
Mais aujourd’hui les demandes ont dépassé ce niveau d’exigence.

Puis les solutions de paiements

L’univers de la finance est en pleine révolution. Après les banques, les acteurs de l’innovation s’attaquent maintenant au paiement.
Aujourd’hui, en Chine lorsque l’on parle de paiement, on parle de reconnaissance faciale. Ces derniers ont mis complètement de côté le mobile. Aux caisses, les terminaux de paiement traditionnels ont été remplacés par des machines qui scannent le visage. Ce mode de paiement est à maturité et adapté comme standard de transaction. Alibaba est précurseur dans ce domaine. Ils ont lancé le « smile to pay » chez le fastfood KFC, en 2017.

Etat des lieux des paiements en France

10 ans de retard sur le paiement mobile

Pour l’instant en France, les banques en sont au stade où elles développent le paiement instantané (absence de RIB/IBAN, un mobile suffit). Serions-nous en retard ? C’est possible !

Aujourd’hui, Fortuneo est la banque qui propose le plus de solutions de paiement.
Consulter  notre article à ce sujet : Fortuneo, la banque mobile qui a le plus grand nombre de solutions de paiement. 

A savoir, que le paiement mobile est disponible en Angleterre depuis 2008, et depuis 2012 en Suède, en Pologne et au Danemark, ce qui fait quasiment 10 ans de retard pour la France.

L’autre enjeu pour les banques est de lutter contre les fraudes. La cyber-criminalité sur les paiements cryptés, le hacking des comptes, le vol de datas sont en forte croissance. Les nouvelles solutions de paiement doivent se développer mais dans des conditions encadrées et sécurisées.

Les banques en ligne et le paiement via Apple Pay, Google Pay, ….

Quelles banques proposent de paiement avec son smartphone et à quel prix?
Pour le moment, cette solution n’est pas disponible partout. On la retrouve en particulier dans les banques 100% en ligne et les néo-banques.
Elle est disponible aussi dans quelques banques traditionnelles comme la Société Générale, la Caisse d’Epargne, la BNP Paribas mais elle est payante entre 0,8€ à 1€ par transaction.

Deux banques en ligne se distinguent. Encore une fois, il s’agit de Boursorama et de Fortuneo, qui vous proposent ce service gratuitement pour des paiements allant de 500 à 2000€ maximum.

A titre informatif, les banques ne sont pas tenues de proposer ce service. Mais l’évolution des moeurs et utilisations vont les imposer aux banques.

Le paiement instantané, oui mais pour quoi faire ?

Un nouveau mode de consommation

Sur le même principe que Paylib, le paiement instantané permet de rembourser vos pairs et de régler : loyer, courses, cadeau d’anniversaire commun, voyage, resto… ou là où la carte bleue a ses limites, comme une vente éphémère, un pop up store, peut-être un jour aux puces ou au marché…

Paiement mobile : comment ça marche ?

Le mode de fonctionnement est simple et prend moins d’une minute. Il suffit d’ajouter une application mobile sur son smartphone.
Il faut prendre sa carte bancaire en photo ou ajouter un IBAN, un numéro de téléphone (converti en IBAN par la banque) ou un QR code.
Le virement est crédité 10 secondes plus tard sur le compte. Puis, dans les 20 secondes qui suivent un sms de confirmation est envoyé.

Qui sont les principaux acteurs ?

Pour le moment dans ce domaine, hors banque, les leaders sont : Apple Pay, Paylib, Google Pay et Samsung Pay en France. Mais il y a aussi Garmin Pay, Fitbit Pay et bien d’autres.

Réponse des banques avec la biométrie

Les cartes avec validation par l’empreinte digitale

Pour développer des solutions en interne, les banques de réseaux contre-attaquent avec la biométrie.
La Société Générale et le Crédit Agricole testent actuellement le paiement avec une empreinte digitale.

Forte de ses partenariats, cette nouvelle technologie est développée avec G+D Mobile Security (société qui fabrique et personnalise les cartes de paiements biométriques), NXP Semiconductors (société qui fournit le module électrique et les logiciels intégrés) et Visa Mastercard (agréments et spécifications biométriques).

Une phase de test en cours

Pour le moment la phase d’essai se fait en Indre et Loire et Vienne, sur un panel de 200 clients volontaires.
Le but est de faciliter l’usage et la sécurité des paiements, en effet selon une enquête TBS Quantar, 52% des français préfèrent une empreinte à un code pour payer.

 

Sources :
– Frenchweb : Alibaba déploie Smile to Pay,
– La Tribune : Le Crédit Agricole teste la carte biométrique,
– Bilan de France Transaction sur le paiement instantané.

 

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.