Covid-19 et Épargne : les Français face à la crise

Publié le - Auteur Par Audrey R.
Covid-19 et Épargne : les Français face à la crise

Avec la crise sanitaire du coronavirus et la mise au chômage partiel de beaucoup, les français ont vu leurs revenus diminuer. Quelles sont les conséquences de cette situation inédite sur l’épargne ?

Les conséquences du coronavirus sur les revenus des ménages

Diminution des revenus et des dépenses

Beaucoup de français ont vu leurs revenus diminuer à cause de la large application du chômage partiel sur notre territoire. Pour rappel, le chômage partiel permet à une entreprise de faire face à la baisse de son activité ponctuelle sans pour autant licencier ses employés. Ses derniers perçoivent 70 % de leur rémunération brute soit 84 % du salaire net.

Réduction des dépenses

Toutefois, cette baisse de revenus est tempérée par la diminution des dépenses des ménages. Le fait de limiter les déplacements au stricte minimum et de moins sortir au restaurant, dans des cafés, … a dans la plupart des cas réduit les dépenses. En effet, avec la fermeture des lieux publics, des commerces, des restaurants, etc. la consommation a fortement chuté pendant toute la durée du confinement, limitant souvent les dépenses aux achats de premières nécessités.

 

L’impact de la crise sur l’épargne

Quel est donc l’impact de cette situation particulière sur l’épargne des Français ?

Augmentation de l’épargne de précaution

La diminution de la consommation semble globalement avoir permis aux ménages français de faire des économies. Aussi, beaucoup ont fait le choix de conserver cet argent sur leurs comptes courants ou de les placer sur leur livret d’épargne. Le livret A a donc connu une collecte record au mois de mars 2020 avec 2,7 milliards d’euros récoltés. Alors qu’il ne rapporte rien !

Diminution des sommes placées sur l’assurance vie

L’assurance vie, en revanche, a connu une forte décollecte. Celle-ci s’explique par l’obligation de nombreuses professions de faire face à l’arrêt brutal de leurs revenus notamment les indépendants : les commerçants, les artisans et les professions libérales.

Quid des placements en bourse ?

Avec la chute des cours boursiers, les investisseurs ont souhaité profiter des cours bas pour investir en bourse. Parmi ces investisseurs, une partie a profité de l’occasion pour faire leur premier placement boursier.

 

Les Français inquiets pour l’avenir ?

Un futur incertain

Selon l’INSEE, l’indicateur de confiance des ménages connaît une forte régression due à la crise du sanitaire du Covid-19. Les français sont globalement inquiets pour leur avenir. Il y a donc fort à parier que beaucoup choisiront de continuer à limiter leur consommation et de maintenir leur niveau d’épargne. Or, ce choix pourrait s’avérer désastreux pour la relance de l’économie. En effet, pour que les conséquences financières du coronavirus soient estompées le plus rapidement possible, il est impératif que l’économie reprenne et donc que les ménages recommencent à consommer. Si la consommation ne repart pas à la hausse ou si elle n’est pas suffisante, l’État pourrait se voir contraint de trouver ailleurs les moyens de financer la reprise économique.

Vers une taxation de l’épargne ?

Comme cela a été le cas il y a quelques années, notamment en Italie, l’État pourrait envisager de taxer l’épargne et les sommes conservées sur les comptes courants pour financer la sortie de crise du coronavirus. Toutefois, plusieurs ministres ont d’ores et déjà affirmé que le gouvernement, à ce jour, n’envisage pas le recours à l’impôt pour relancer l’économie. Il est cependant important de préciser que l’État mise sur la reprise de la consommation pour sortir de cette crise. Or si celle-ci n’a pas lieu, on peut craindre que le dernier recours soit d’augmenter l’impôt afin de couvrir une partie du plan de relance voté par le gouvernement.

 

La crise du Covid-19 a considérablement impacté le quotidien des Français et notamment leur façon de consommer et d’épargner. Une reprise générale de la consommation s’avère indispensable pour sortir le pays de la crise économique due au coronavirus.

 

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire