Banques en ligne et Covid19 : des gestes significatifs

Publié le - Auteur Par Stéphanie Thomas
Banques en ligne et Covid19 : des gestes significatifs

Alors que les banques en ligne ne sont pas des établissements rentables, elles restent pourtant des acteurs humains et engagés malgré leur façade digitale. Le confinement et cette pandémie planétaire a causé des torts au portefeuille des français : chômage partiel, impossibilité d’exercer sa profession et donc absence ou baisse de revenus, difficultés de sortir que ce soit pour effectuer le nombre d’achats ou de paiements obligatoires ou pour bénéficier de certaines gratuités proposées par les banques mobiles… Les banques en ligne écoutent leurs clients et ne pensent pas qu’à la rentabilité. Voici les actions mises en place.

Les actions des différents banques en ligne

Les banques classiques ont certainement été surprises des gestes commerciaux et gratuités qu’ont fait les banques en ligne envers leurs clients. On aurait pu s’attendre, en cette période difficile pour tous, et donc pour les établissements en question eux même, à une application des règles strictes pour bénéficier des gratuités et autres offres commerciales des banques en ligne. Ceci aurait certainement entrainé une grande déception des consommateurs.

Une fois de plus, les établissements à distance surprennent positivement tout le monde.

Boursorama Banque : la banque la moins chère depuis 12 ans

La banque en ligne de la Société Générale réagit très vite. Elle :

  • Noue une collaboration avec l’Alliance Tous Unis contre le virus pour pouvoir faciliter les dons,
  • Elle propose sur des durées limitées une prime de bienvenue boostée, dont une partie est transmise à cette fondation,
  • Elle décide de ne pas tenir compte du fait que ses clients n’ont pas effectué d’opération avec leur carte bancaire pendant trois mois de mars à mai. Alors que normalement pour bénéficier de la carte gratuite, le client doit faire au moins un paiement par mois. En l’absence de cette action, la carte est facturée entre 5 à 15€.
  • La prime de bienvenue a été maintenue tout au long de cet épisode même si son montant a varié.

Orange Bank est très engagée pour ses clients

Elle met en place de nombreuses actions dont :

  • L’absence de frais d’inactivité sur les cartes de paiement en mars, si le client ne fait pas ses 3 actions. En avril, il devait, en revanche, faire au moins un paiement ou un retrait, sinon 5€ été prélevés.  Cette nouveauté va rester même après la fin du confinement.
  • Pour bénéficier de la prime de bienvenue, le nouveau client a deux mois pour réaliser les 10 opérations. (Ceci était valable entre mars et le 11 mai).
  • L’observatoire AfterBanking d’Orange Bank réalise une étude poussée du comportement de ses usagers pendant la crise.

 

Fortuneo : un peu plus timide sur ses actions

Fortuneo a eu du mal en début de crise. Son premier réflexe, qui est tout à son honneur a été de se concentrer sur ses clients. Le service client étant focus sur les clients actuels avait peu de temps pour gérer les prospects ou nouveaux clients. Voici les actions mises en place :

  • Après une période d’absence de prime et de disponibilité pour ses futurs clients, l’équipe Fortuneo revient avec sa prime. Celle-ci baisse sensiblement sur le compte Fosfo ouvert à tous. Elle passe de 80€ à 50€. Les clients qui choisissent la carte Gold et entrent dans les critères bénéficieront de la prime de 80€.
  • Les frais d’inactivités sont supprimés en avril sur les cartes : Fosfo, Classic, Gold et World Elite.

BforBank se concentre sur ses clients pour continuer à délivrer un service de qualité

BforBank, la banque en ligne du Crédit Agricole, a décidé de :

  • Couper la prime de bienvenue. Elle a pourtant continuer tout au long du confinement à recevoir les demandes des prospects et futurs clients. Sans prime, elle se garantissait d’avoir des usagers vraiment intéressés par ses services et non pas par l’appât du gain.
  • Annuler complètement les frais d’inactivité pendant le deuxième trimestre.
  • BforBank est un établissement qui communique beaucoup sur son blog. Tout au long de  cette épreuve, l’établissement a livré des analyses et conseils pour les français.

Monabanq fidèle à elle même avec des petits plus

Tout au long de l’événement, l’équipe de la banque en ligne du Crédit Mutuel est restée disponible et à l’écoute.

  • Elle s’est engagée à répondre aux questions dans les plus brefs délais en donnant un temps de réponse officiel.
  • Elle a proposé des facilités de financement avec un découvert autorisé plus accessible.
  • Toutes les semaines, la banque faisait le point sur les actualités du moment et des conseils de gestion de son temps et de son budget.
  • Monabanq n’a pas de frais d’inactivité, donc ce point n’a pas changé.
  • La prime de Monabanq reste l’une des plus attractive en allant jusqu’à 120€.

ING et Hello bank! sans frais d’inactivité de base restent discrètes

Ces deux établissements sont sans frais d’inactivité. Donc cela n’a pas eu d’impact sur eux.

  • ING est restée plutôt discrète en France sur ses actions liées au Covid. Sa force a été son adaptation très rapide au télétravail. Puisque très rapidement, 95% des salariés ont pu travailler de chez eux. La prime de bienvenue a été maintenue un moment puis supprimée depuis quelques semaines. Chez ING la gratuité des cartes bancaires se fait en fonction des revenus du client.
  • Hello bank! décide de supprimer sa prime de bienvenue pour les nouveaux clients qui choisiront l’offre Hello One. Elle est maintenue mais réduite à 50€ pour les français qui prendront l’offre Hello Prime.

 

 

 

 

 

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire