Entreprise TPE : quelle néobanque choisir ?

Publié le

Les Top banques pour les TPE

Le chef d’entreprise doit être minutieux lors du choix de son compte bancaire professionnel.

Sur ce profil, nous nous concentrons sur les TPE, Très Petites Entreprises françaises. Il s’agit donc d’entreprise de petite taille avec moins de 10 salariés. Généralement, le bilan annuel ne dépasse pas les 2 Millions d’euros. Idéalement, pour ce profil, on considère que l’entreprise n’aura quasiment pas de dépenses à l’international en devises étrangères.

Quel type d’établissement bancaire choisir pour une TPE ?

Le chef d’entreprise est considéré comme étant au coeur du choix de la banque.

Les points de vigilance à prendre en compte pour choisir le bon établissement

Une TPE peut très bien avoir plusieurs comptes en banque. C’est même recommandé aujourd’hui.

Voici les points à regarder pour faire son choix :

  • Les frais bancaires qui constituent des charges pour l’entreprise, ce qui signifie qu’ils contribuent à la réalisation ou à l’absence de bénéfice,
  • L’accompagnement sur des points comptables (note de frais, versement des salaires…),
  • La rapidité des virements ou transferts d’argents,
  • L’accès à des solutions de financement

Comment être multibancarisé sans multiplier les frais ?

La règle d’or : ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.

Voilà pourquoi il est bien d’avoir plusieurs comptes courants. Cela permet de profiter des différents atouts des acteurs. Et ceux de la nouvelle génération, c’est-à-dire les néobanques, regorgent d’avantages :

  • Gestion en temps réel du compte,
  • Aide à la compta, gestion des notes de frais, fiche de paie…
  • Cartes virtuelles,
  • Disponibilité accrue des conseillers,
  • Et tarifs réduits.

Le fait d’avoir des tarifs réduits permet au final de faire de grosses économies sur certaines actions qui sont impossibles ou très onéreuses dans les banques classiques.

Le combo idéal

Idéalement, une entreprise doit avoir un compte dans une banque classique et un autre dans une néobanque.

Mais quels acteurs choisir ? Pour la partie qui concerne les banques classiques, nous vous laissons faire le benchmark. Nous sommes là pour vous aider sur la comparaison des offres des néobanques.

Comment s’orienter vers le choix qu’il vous faut ?

Des propositions sur mesure

Les banques classiques ont presque toutes une offre pour les professionnels. Malheureusement, ces offres semblent avoir été taillées sur mesure pour les grandes entreprises. Autrement dit, elles ne conviennent pas tout à fait aux TME et petites structures.

Une étude de Qonto le confirme

C’est en tout cas ce qui ressort des conclusions d’une étude menée par la néo-banque Qonto, entre le 30 janvier 2017 et le 7 février 2017. Cette enquête révèle que 80 % des chefs d’entreprise trouvent les gammes professionnelles des banques classiques insatisfaisantes pour les entreprises de petite taille et entrepreneurs individuels.

En y regardant de plus près, on constate effectivement que les packs de services professionnels lancés par les banques classiques sont trop généraux.

Se multibancariser

Pour bénéficier de services spécifiques qui pourraient permettre la continuité de son activité au cours de périodes difficiles, un chef d’entreprise n’a pas d’autres choix que de prendre des options payantes, ce qui a pour effet d’augmenter ses frais bancaires. Le prix de ces options est habituellement à la portée des grandes entreprises. Pour les petites structures, il peut devenir une charge lourde, même si l’option lui est utile.

Cependant, se passer d’une banque classique est risqué car elles proposent des solutions de financements que la majorité des fintech n’ont pas. Même si de plus en plus se mettent à proposer des alternatives.

D’où l’intérêt de combiner au moins deux comptes en banque.

Quels sont les critères de choix pour une banque destinée aux professionnels ?

Le prix ne fait pas tout !

Les tarifs, naturellement, arrivent au premier rang des critères à retenir pour choisir une banque. Mais les prix considérés indépendamment des services qu’ils permettent d’acheter peuvent engendrer de mauvais choix. Il faut toujours comparer, pour approximativement le même tarif, ce que la banque peut proposer.

Il est agréable d’avoir une brochure tarifaire transparente et claire. Ainsi que d’avoir la possibilité de pouvoir interrompre son abonnement quand on le souhaite. Il s’agit alors d’un abonnement sans engagement.

La qualité des services proposés

La liste des services, qui va être citée ci-dessous, devra être toute cochée par l’établissement sélectionné mais en plus la réponse devra être de qualité.

  • Payer et se faire payer facilement (durée des virements, durée de traitement des autres opérations bancaires, accès au compte…)
  • Avoir les bons outils pour encaisser ses clients,
  • Disponibilité et efficacité d’un conseiller client,
  • Des outils annexes d’aide à la comptabilité, à la gestion de notes de frais et au paiement.

Les solutions de financement

La question du financement se pose toujours dans la vie d’une entreprise. Qu’il s’agisse d’un crédit professionnel à court, moyen ou long terme, il faut prendre en compte le taux et les conditions de ces crédits.

De manière générale, regarder s’il est possible d’avoir une autorisation de découvert,….

En somme, le chef d’entreprise doit décortiquer chaque offre disponible avant de se décider. Nous l’avons aidé et le classement indique le choix à faire. Pour en savoir plus sur les trois offres du classement, consultez le dossier.

Quels sont les éléments à vérifier chez les acteurs du digital ?

Les chefs d’entreprise qui s’orientent vers une fintech devra s’attacher à vérifier les points suivants :

  • La facilité d’utilisation de l’interface web,
  • L’’accès personnalisable à l’interface web de la banque à tous les salariés de l’entreprise qui ont en besoin,
  • L’application mobile devra également être intuitive et ergonomique,
  • Le déroulent des retraits, des paiements, des virements et des prélèvements,
  • Les cartes de paiements disponibles + l’accès à une carte virtuelle pour sécuriser les transactions,
  • La disponibilité du service clients …

Tous ces points sont abordés en détail dans les dossiers de chacun des établissements.

Quels sont les points sur lesquels les néobanques sont limitées ?

La question devrait plutôt être la suivante : « Pour quelles raisons une banque traditionnelle reste indispensable à une TPE ? »

Même si les tarifs et certaines actions semblent archaïques auprès de certains acteurs de la banque traditionnelle, il est risqué de s’en passer pour les raisons suivantes :

  • Encaissement d’argent liquide (peu de néobanques le proposent. L’offre récente de Hello bank! avec Hello Business permet d’encaisser des espèces et des chèques en illimité.
  • Encaissement de chèque (certaines néobanques le proposent et c’est souvent limité à un certain nombre par mois),
  • Besoin de financement : crédit conso ou achat de locaux d’entreprise. (Les néobanques proposent des solutions de crowdlending dans certains cas mais pas de crédit classique comme on l’entend auprès d’une banque).

Ensuite, tout comme pour les particuliers, il est important de signaler que les néobanques sont aujourd’hui des acteurs fiables et sérieux mais il reste préférable de les avoir en compte secondaire. 

Voir la suite des explications dessous. ↓

Une question ?

ManagerOne propose une offre très complète et qui ne cesse d’évoluer. Il est cependant sorti du classement mais se trouve sur la troisième place à égalité avec Hello bank!.

Voici pourquoi :

Le prix est unique à 29,99€/mois et sans engagement. En plus, avec ComparateurBanque, il est possible de bénéficier de 2 mois offerts pour tester.

Son offre est la plus complète du secteur pour les entreprises. Elle sera donc un peu chère pour les indépendants et auto-entrepreneurs mais pour tout le reste c’est la banque idéale.

D’autant plus qu’elle repose sur une banque privée indépendante, Banque Wormser Frères, ce qui lui donne de nombreux atouts :

  • Le fait d’avoir une structure physique et une agence où se rendre à Paris,
  • Le fait de pouvoir encaisser à titre exceptionnel de l’argent liquide et de chèque,
  • L’accès au chèque de banque,
  • Le fait d’avoir accès gratuitement et en un temps record à l’attestation de dépôt de capital lors de la création d’une entreprise….

 

La néobanque Qonto a été élue Fintech pro n°1 en France en 2019 et en 2020 elle est présente dans les 50 startup européennes les plus prometteuses.

Son offre à destination des entreprises est très innovante et qualitative.

Avec un panel de 4 forfaits qui démarrent à 9€ par mois, elle est particulièrement adaptée aux :

  • Indépendant,
  • micro-entreprises,
  •  et TPE.

Elle propose des services adaptés aux PME et grosses entreprises mais son prix sera moins attractif que ManagerOne.

Elle apporte de réels services supplémentaires aux entrepreneurs et service comptable avec l’accompagnement à la création d’entreprise, l’assistance à l’automatisation d’actions comptables, le virement des salaires, la simplification de la gestion des notes de frais …

Avec ComparateurBanque, le premier mois est offert pour encore mieux tester les services de la néobanque des entreprises.