Chef d’entreprise

Le chef d’entreprise doit être minutieux lors du choix de son compte bancaire professionnel. Les points de vigilance : les…

Les Top banques pour les entreprises

Le chef d’entreprise doit être minutieux lors du choix de son compte bancaire professionnel. Les points de vigilance : les frais bancaires qui constituent des charges pour l’entreprise, ce qui signifie qu’ils contribuent à la réalisation ou à l’absence de bénéfice, l’accompagnement sur des points comptables (note de frais, versement des salaires…), la rapidité des virements ou transferts d’argents, l’accès à des solutions de financement, …

Nous avons réalisé un classement des meilleures banques dédiées aux professionnels et ici nous faisons un focus sur le chef d’entreprise. Voici quelques informations qui devraient être utiles pour un chef d’entreprise, qu’il soit dirigeant d’une TPE ou d’une PME, un membre d’une profession libérale, un entrepreneur indépendant, lorsqu’il aura à choisir une banque dans le cadre professionnel.

Pourquoi les nouvelles solutions bancaires sont un véritable atout pour les professionnels ? 

Les banques classiques ont presque toutes une offre pour les professionnels. Malheureusement, ces offres semblent avoir été taillées sur mesure pour les grandes entreprises. Autrement dit, elles ne conviennent pas tout à fait aux PME et autres petites structures.

Une étude de Qonto le confirme

C’est en tout cas ce qui ressort des conclusions d’une étude menée par la néo-banque Qonto entre le 30 janvier 2017 et le 7 février 2017. Cette enquête révèle que 80 % des chefs d’entreprise trouvent les gammes professionnelles des banques classiques insatisfaisantes pour les entreprises de petite taille et entrepreneurs individuels. En y regardant de plus près, on constate effectivement que les packs de services professionnels lancés par les banques classiques sont trop généraux.

Pour bénéficier de services spécifiques qui pourraient permettre la continuité de son activité au cours de périodes difficiles, un chef d’entreprise n’a pas d’autres choix : il est contraint de prendre des options payantes, ce qui a pour effet d’augmenter ses frais bancaires. Le prix de ces options est habituellement à la portée des grandes entreprises. Pour les petites structures, il peut devenir une charge lourde combien même l’option lui est utile.

Du côté des néo-banques et des banques en ligne

Elles ont su combler deux lacunes présentes dans le catalogue des services des banques traditionnelles. D’une part, les banques digitales disposent dans leur grande majorité d’offres professionnelles qui contentent les PME, les TPE, les artisans, les entrepreneurs individuels, les freelances, les indépendants, les start-up et toutes les personnes qui sont à leur compte.

Les atouts indéniables des banques à distance

Ces offres renferment des services qui ont été créés en tenant compte de ce dont une petite entreprise pourrait avoir besoin au niveau financier dans le cadre de l’exploitation de son activité. Par exemple, Monese a pensé à un service de financement participatif baptisé crowlending. D’autre part, néo-banques et banques en ligne sont entièrement dématérialisées. En clair, leurs clients n’ont pas besoin de se déplacer dans une quelconque agence sauf dans des cas vraiment exceptionnels. Tout se fait à distance grâce à Internet, y compris les négociations avec les conseillers clientèle.

Une question ?

  • Les tarifs, naturellement, arrivent au premier rang des critères à retenir pour choisir une banque. Mais les prix considérés indépendamment des services qu’ils permettent d’acheter peuvent engendrer de mauvais choix. Il faut toujours comparer, pour approximativement le même tarif, ce que la banque peut proposer.

Le prix ne fait pas tout !

  • Le deuxième critère est lié aux types de services répondant le mieux aux besoins de l’entreprise : financement (crédit professionnel à court, moyen ou long terme), taux et conditions de ces crédits, autorisation de découvert, pénalité sur les incidents, prélèvement SEPA interentreprise…. En somme, le chef d’entreprise doit décortiquer chaque offre disponible avant de se décider.

Financement et qualité des services

  • Le troisième critère concerne la qualité de service : durée des virements, durée de traitement des autres opérations bancaires, possibilité de négociation et durée de réponse à la demande qui a été formulée, disponibilité d’un conseiller client, efficacité et réactivité du service clientèle, grille tarifaire transparente (pas de frais caché), abonnement sans engagement. Le dirigeant a intérêt à établir une liste de questions à poser au représentant de la banque pour être sûr de ne rien oublier.

Les chefs d’entreprise qui s’orientent vers les banques en ligne et les néo-banques devraient s’attacher en plus aux points suivants :

  • L’autorisation d’accès à l’interface web de la banque à tous les salariés de l’entreprise qui ont en besoin, facilité d’utilisation de l’interface web (l’idéal serait qu’elle soit intuitive),
  • L’application mobile (pour les banques en ligne puisque elle est systématique pour les néo-banques).
  • Il leur est aussi conseillé de demander à la banque comment se déroulent les retraits et les paiements ainsi que les opérations impliquant des banques classiques.

Trouver des solutions de financement

Il n’est pas toujours évident d’obtenir un crédit pour une entreprise. Parfois, les dirigeants se découragent et cherchent d’autres solutions. Si vous souhaitez faire une demande de devis gratuite pour un crédit pour votre société sans perdre votre temps avec les banquiers, utilisez notre comparateur de crédit professionnel.

Trouver le bon compromis pour l’assurance santé de vos salariés

Les entreprises ont pour obligation de proposer une mutuelle santé à leurs salariés. Parfois ce choix a été fait rapidement et il ne correspond plus à vos attentes. Pour changer d’assurance santé sans pour autant réduire les qualités de prestation offertes à vos employés, utilisez notre comparateur de mutuelle santé à destination des entreprises.

La néobanque Qonto a été élue Fintech n°1 en France cette année. Son offre à destination des entreprises est très innovante et qualitative. Elle propose un panel de 4 forfaits qui démarrent à 9€ par mois, qui peut satisfaire les attentes d’un indépendant à ceux d’une grande entreprise.

Elle apporte de réels services supplémentaires aux entrepreneurs et service comptable avec l’accompagnement à la création d’entreprise, l’assistance à l’automatisation d’actions comptables, le virement des salaires, la simplification de la gestion des notes de frais …

Avec ComparateurBanque, le premier mois est offert pour encore mieux tester les services de la néobanque des entreprises.

Voici un bref descriptif des autres solutions :

Néobanque :

  • Anytime : propose 3 forfaits de 9,5€ à 19,5€ par mois. Tout est compris dans la cotisation mensuelle du moyen de paiement, au frais de tenue de compte, en passant par l’accès en ligne au compte. Anytime propose des solutions d’encaissement attractives.
  • Revolut : aurait pu être dans le TOP 3 mais il nous semble que son offre est encore trop instable pour être recommandée à un professionnel. La néobanque a pourtant fait de beaux efforts puisque son offre dédiée aux freelances est gratuite ainsi que la livraison de la carte. Elle est quand même a étudier pour les structures qui commercent beaucoup à l’international.
  • Monese : idéale pour les TPE-PME qui travaillent avec des sociétés étrangères. Pour bénéficier de l’offre Business à 9,99£ /mois vous devez disposer au moins d’un compte « Plus » à 4,95€/mois. La promesse de Monese est de réduire les frais bancaires à l’étranger de 88% moins chers qu’avec une banque classique. Offre attractive mais encore trop récente il nous semble.

Banque en ligne :

  • Boursorama Banque pour les entreprises : Elle se concentre sur les indépendants, personnes physique à la tête d’une entreprise. Les frais sont de 9€ TTC par mois (comme pour le 1er forfait de Qonto). Petit bonus, tout comme pour les particuliers, Boursorama offre une prime pour les nouveaux clients.

Banque classique :

  • HSBC avec le compte Fusion propose des services de haute qualité dès 17€ par mois. Ce compte est idéal pour les entreprises de grande envergure ou avec un rayonnement international. Les petits plus : Il propose un accès privilégié à Sage et Kleos pour facilité la gestion de l’entreprise.
  • BNP Paribas est une banque sérieuse mais les frais sont très importants : de 346,8€ à 1101, 4€ par an…