Monzo est en passe de devenir la 2ème Fintech mondiale la mieux valorisée, mais elle n'est pas disponible en France.

Voir le classement des néobanques

Les éléments principaux qu’il faut connaître à propos de Monzo sont disponibles ici :

Son offre, ses frais, son service clients, ses conditions … et ses failles.

Fiche d’identité

Créé en2015
Maison mèreMonzo Bank Ltd
Offre globaleNéobanque britannique
Nombre de clients3 259 595
Idéal pour Expatrié, grand voyageur Etudiant à l’étranger, Erasmus…

Que penser de Monzo ?

Monzo est une néobanque qui cartonne outre Manche. Elle n'est pas disponible en France pour le moment, mais cela ne saurait tarder.

La néobanque britanique : Monzo a levé 144 millions de dollars. Elle est en passe de devenir la 2ème Fintech la mieux valorisée.
Cette levée de fonds devrait lui permettre d’attaquer le marché Américain alors qu’elle n’est même pas encore disponible en France.

Voici les grandes étapes de son évolution digne d’une success story :

Monzo a été créée en 2015 par un groupe d’anciens banquiers de Starling Bank. En février 2016,  elle a battu un record mémorable, celui de lever 1M£ en 96 secondes par le biais d’un financement participatif.

Son activité a débuté en Grande Bretagne en avril 2017. Elle a rapidement obtenu la licence bancaire ce qui lui a permis de proposer l’ouverture de compte courant. Dévoreuse de fonds, elle lance la série B en octobre 2016 et lève 4,8M£, puis 2,5M£ et ne s’arrête plus avec 19,5M£ et 130M$en juillet 2019… Aujourd’hui elle est valorisée 2,5 milliards de dollars. Elle n’a pourtant jamais dégagé de bénéfices à ce jour.
Le Brexit n’a, semble-t-il, aucun impact sur les acteurs de la Fintech.

Les chiffres principaux qui évoluent très vite : 

Elle compte aujourd’hui près de 3,5 millions de clients.
Un tiers de ses clients a entre 25 et 31 ans.
Une équipe de 300 personnes travaille pour Monzo que ce soit au siège à Londres ou en télétravail partout dans le monde.

 

Voici comment il est possible de décrire l’offre brièvement :

  • 100% mobile.
  • Initialement basée sur une modèle de cartes prépayées, qu’elle a vite laissé tomber au profit du compte courant traditionnel et ouvert à tous.
  • Elle a lancé récemment un compte pour les 16-18 ans.
  • Elle propose le compte joint.
  • Il est possible de payer par Apple Pay et Google Pay.
  • Elle fonctionne avec Transferwise pour la partie devises. Elle pratique donc des tarifs ultra concurrentiels.

La tarification est simple : 

Il n’y a aucun frais chez Monzo sur le sol britannique : paiement, retraits … sont gratuits.
Les retraits à l’étranger sont gratuits jusqu’à 200£, au-delà 3% sont facturés par retrait.

100% mobile, tout se fait en ligne facilement et rapidement.

Victime de son succès outre-Manche, il faut cependant parfois accepter d’attendre un peu avant d’avoir son compte validé.

Les anglais ont crée à ce titre le « Golden Ticket » qui permet de passer au-delà de la file d’attente.

Peu d’informations sont à fournir. Il faut télécharger l’application, et compléter le formulaire en ligne avec l’état civil et le numéro de mobile.
Deux jours après, si tout va bien, le client reçoit sa carte à la maison.

Il est possible de la contacter par :

  • Email : help @ monzo.com,
  • ou par téléphone.
  • Monzo dispose également de nombreux comptes sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Linkedin, Instagram et d’une chaine Youtube.

Même si l’offre n’est actuellement pas disponible en France, il est possible de voir où se situe l’offre Monzo par rapport au classement des néobanques en France. 

Monzo a également un attrait important sur la partie devises, il est possible de comparer son offre dans les solutions proposées aux voyageurs.