Investir le 20 novembre 2022 avec ces 4 infos clés

Publié le - Auteur Par Lucie
Investir le 20 novembre 2022 avec ces 4 infos clés

Aujourd’hui on prend les choses en main, on ne remet pas à demain les actions permettant de faire des économies. Parce que mieux vaut tard que jamais, voici des idées pour épargner ou investir autrement.


Sujet de la semaine :

Investir dans les timbres

Même si avec l’avènement du courrier électronique, le timbre a perdu de sa superbe, il existe toujours des exemplaires qui ont de la valeur. Un timbre ancien ou dont l’oblitération est légère peut cacher un grand potentiel.

Philatélie : quel budget pour disposer de timbres de valeur ?

Afin de se lancer dans la philatélie, quelques euros suffisent, mais lorsque l’on veut aller au-delà de ce loisir pour un réel investissement, il faut compter sur un budget de 1000€. En effet la valeur minimale d’un timbre est de 100€, ce qui signifie que pour avoir une collection correcte dans une logique patrimoniale, l’investissement sera compris entre 1000€ et 20 000€.

Quel timbre choisir ?

Pour réaliser le meilleur investissement possible, voici les critères à respecter :

  • L’ancienneté du timbre : avant la Première Guerre mondiale.
  • La rareté : comme pour tout investissement, la côte stagne lorsqu’il y a eu une grande production.
  • L’état du timbre doit être excellent. Il faut être précautionneux, un timbre abimé peut perdre jusqu’à 90% de sa valeur.

Le catalogue Yvert et Tellier est la référence mondiale pour connaître la cote des timbres de collection.

Combien un timbre peut-il rapporter ?

D’après les spécialistes le rendement des timbres de collection est de 3 à 5% brut sur le long terme.

Quelle est la fiscalité de ce type de transaction ?

La plus-value sur la vente d’un timbre est assujettie au régime fiscal des œuvres d’art.

Un timbre dont la valeur est inférieure à 5000€ est exonéré de taxe. Au-delà de ce montant, deux choix sont possibles :

  • 6,5% sur la valeur du timbre
  • 36,2% sur la plus-value.

Les timbres les plus rares et les plus chers

  • British Guyana One Cent Black on Magenta(1856),
  • Swedish Treskilling Yellow (1855),
  • Orange-red and blue Mauritius (1847),
  • Mailed to Bordeaux France – ordering 30 barrels of wine! (1847),
  • Bermuda Postmaster Provisional (1848),
  • Penny Black – first postage stamp in the world. Penny Red (1840 – 1841),
  • Benjamin Franklin Z-Grill (1868),
  • Inverted Jenny (1918),
  • Hawaiian Missionaries (1851 – 1852),
  • Red Revenue Small 2c – The Red Lady in the Green Dress (1897),
  • Tiphlis Unique, or Tiflis stamp (1857).

Enrichir son vocabulaire :

La vente à découvert : c’est quoi ?

Définition

La vente à découvert (VAD) ou short selling en anglais est très différente de l’achat d’action/titre que tout le monde connait, en effet ici l’investisseur fait le pari inverse. La VAD consiste à vendre une action que l’investisseur ne détient pas, mais dont il suppose qu’elle va baisser, afin de réaliser une plus-value. Pour la pratiquer, il faut avoir un certain niveau de connaissance et de compétence dans le secteur. Ce n’est pas recommandé pour les débutants.

Fonctionnement

L’investisseur vend des titres/actions qu’il ne possède pas. Ces titres/actions sont empruntés en général à des investisseurs long terme, en espérant réaliser une plus-value supérieure au coût de l’emprunt. Pour effectuer la vente, il lui faut tout d’abord trouver un broker qui accepte la VAD à travers le Service de règlement différé (SRD).

Avantages et risques pour l’investisseur

Grâce à ce procédé, l’investisseur peut agir sur des titres qu’il ne possède pas dans son portefeuille.

Si la baisse anticipée ne se réalise pas, l’investisseur doit racheter les titres, dont la hausse possible est en théorie illimitée. Ce qui a pour effet d’amplifier la hausse redoutée.

Les effets de la VAD sur le marché

Même si elle comporte des inconvénients pour le marché, elle permet tout de même aux acteurs économiques de prendre des positions sur des titres sans être contraints de les posséder. Une démarche qui a pour effet d’augmenter la liquidité du marché.


L’offre de la semaine :

Acheter des pièces ou lingots en argent : valeur refuge accessible à tous

L’or est connu comme valeur refuge, mais ce n’est pas le seul métal précieux disponible, l’argent en est un aussi, et il est plus abordable à l’achat, ce qui offre une bonne alternative aux investisseurs.

Un métal d’investissement intéressant

Parmi les dix matières premières les plus chères au monde, on retrouve l’or, le rhodium, le palladium et également l’argent.

Le mois dernier l’argent valait 19,50€ l’once (unité de masse utilisée en général pour les métaux précieux). En parallèle l’once d’or est de 1 718€ et celui du palladium à plus de 2 200€.

Cet écart de prix peut paraître trompeur sur sa valeur, car depuis mars 2020 le prix de l’argent est en hausse, il a presque doublé en deux ans (11€ l’once en mars 2020).

Qu’est-ce qui fait la valeur de l’argent ?

L’or est utilisé en bijouterie tout comme l’argent, mais ce dernier a d’autres utilités, ce qui vient confirmer que c’est un investissement anti-crise ou anti-inflation.

Du fait de sa conductivité très élevée, l’argent est utilisé pour de nombreuses applications technologiques augmentant un peu plus son attractivité et donc son rendement. Il intervient dans la fabrication d’éléments comme les batteries, les microcircuits des équipements médicaux, la dentisterie ou les panneaux solaires.

Deux façons d’investir

La première dans l’argent papier, c’est-à-dire dans les entreprises minières comme Rio Tinto ou Continental Mineral en achetant des actions « argent » dans le but de les conserver jusqu’à dégager une plus-value.

La deuxième l’argent physique : la méthode la moins risquée. Contrairement à l’argent papier, l’argent physique n’est pas soumis aux fluctuations des places boursières ni à la performance des compagnies d’exploitation.

Où s’en procurer ?

Si tout le monde sait où revendre ses vieux bijoux, se procurer de l’or ou de l’argent est une tout autre histoire. Heureusement l’achat d’argent en ligne s’est démocratisé ce qui permet d’investir via des plateformes sécurisées spécialisées. Ce qui est plus rassurant et  permet de vérifier la légitimité du vendeur entre les avis clients, les avis des sites spécialisés et les informations légales présentes sur le site.

Des sites comme Or.fr permettent même de stocker en toute sécurité les métaux précieux.

Le chiffre de la semaine :

7ème édition du mois de novembre sans fumer = 5 fois plus de chance d’arrêter

Lancé en 2016, le mois sans tabac continue son chemin pour accompagner les fumeurs qui veulent arrêter. Cet évènement est organisé en partenariat entre le ministère de la Santé et de la Prévention, Santé publique France et l’Assurance maladie.

Arrêter de fumer est aussi important pour la santé que pour le portefeuille. Cependant lorsque l’on évoque l’arrêt du tabac on parle surtout de la difficulté physique et morale liée au manque et rarement du coût des aides et substituts pour décrocher.

Le tabac en chiffres

  • 75000 décès par an,
  • 13 millions de personnes fument,
  • 6 fumeurs sur 10 souhaitent arrêter de fumer,
  • 1 cigarette = 1 mg de nicotine,
  • Prix moyen d’un paquet au 1er novembre 2022 : 10€,
  • 31,8% des 18-75 ans déclaraient fumer en 2020*,
  • 25,5% déclaraient fumer quotidiennement en 2020*,
  • Les fumeurs quotidiens fumaient en moyenne 13 cigarettes par jour en 2020*.
  • Plus de 1 million de personnes ont participé à cet évènement depuis la première édition.
  • Plus de 110 000 personnes se sont inscrites au Mois sans tabac en 2021,
  • L’application dédiée a été téléchargée près de 90 000 fois,
  • Le site dédié a enregistré plus de 2 millions de visites.
  • Pour la 7ème édition, plus de 150 000 personnes se sont inscrites.
  • 39 89 : le numéro à joindre pour profiter d’un suivi téléphonique avec un tabacologue.

* Selon le baromètre 2021 de Santé publique France.

Les aides de la Sécurité sociale

La prise en charge des traitements de substitution nicotiniques est devenue un droit commun pour les assurés depuis le 1er janvier 2019. Tous les assurés bénéficient d’une prise en charge à hauteur de 65% des traitements, à condition d’avoir prescription des substituts nicotiniques par l’un des professionnels de santé suivant : médecin traitant, médecin du travail, infirmier, chirurgien-dentiste, masseur-kinésithérapeute, sage-femme. Et les substituts soient bien entendu pris en charge par la sécurité sociale.

Les substituts nicotiniques peuvent prendre plusieurs formes :

  • Comprimés à sucer,
  • Gommes à mâcher,
  • Pastilles,
  • Patchs (ou dispositifs transdermiques).

Les aides de la mutuelle santé

Tout dépend des contrats, il faut bien se renseigner en amont, pour trouver les mutuelles qui proposent des forfaits prévention ou bien-être comprenant le remboursement du sevrage tabagique.

  • Complément de remboursement : certains contrats prévoient des garanties dites de « sevrage tabagique ». Dans ce cas de figure, la mutuelle rembourse tout ou partie du reste à charge des traitements nicotiniques de substitution. Ce type de garanties se trouve le plus souvent dans les formules milieu de gamme et haut de gamme.
  • Prise en charge des méthodes alternatives : homéopathie, hypnose, ou acupuncture sont des méthodes qui ont fait leurs preuves. C’est pour cela que les mutuelles proposent un forfait de prise en charge des médecines alternatives. Avant de prendre rendez-vous, il est vivement recommandé de vérifier la liste des médecines douces concernées.

Mentions légales 

Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Investir en Bourse, dans les crypto, dans une SCPI ou les ETF comporte un risque de perte totale ou partielle en capital.

 

Un Crédit vous engage et doit être remboursé à échéance. Vérifiez votre capacité d’endettement avant de signer un contrat.

Cet article est exclusivement destiné à l’information. Avant de faire un choix dans un produit financier ou de vous lancer dans une action, renseignez-vous auprès de notre conseiller qui vous guidera au mieux. Il réalisera pour vous un bilan social et patrimonial et vous guidera.

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire