Starbucks prévoit le lancement d’un programme de récompenses NFT basé sur la blockchain Polygon (MATIC)

Publié le - Auteur Par Tony L.
Starbucks prévoit le lancement d’un programme de récompenses NFT basé sur la blockchain Polygon (MATIC)

Starbucks (SBUX) est la dernière grande entreprise en date à signaler qu’elle entre dans le jeu des tokens non fongibles (NFT). Avec le lancement d’un programme de fidélité basé sur des NFTs qui utilisera le réseau PoS (Proof of Stake) de Polygon pour fonctionner, Starbucks entend attirer et fidéliser une population réceptive et férue de cryptos.

Le nouveau programme s’appelle Starbucks Odyssey et est décrit comme une expérience Web3 qui permettra aux membres du programme de fidélité Starbucks Rewards et aux partenaires Starbucks (employés) aux États-Unis de gagner ou d’acheter des timbres numériques à collectionner sous forme de NFT.

 

 

Starbucks et les NFTs

La société avait d’abord fait allusion au développement de sa propre expérience Web3 en mai dernier lorsqu’elle avait annoncé son intention de lancer plusieurs collections NFT pour offrir « des expériences uniques et la création d’une communauté « .

Sur la base d’un rapport de TechCrunch publié lundi, Starbucks est sur le point de lancer son projet. Les utilisateurs entreprendront des « voyages » qui impliqueront de jouer à des jeux interactifs ou de relever des défis conçus pour fournir une éducation plus approfondie sur la marque et le café Starbucks. La réussite d’un “voyage” rapportera à l’utilisateur un NFT appelé « tampon de voyage » (journey stamp).

Starbucks se tourne vers Polygon

Starbucks a choisi Polygon (MATIC) pour sa capacité à offrir des transactions à grande vitesse à faible coût, tout en fonctionnant au-dessus du réseau Ethereum (ETH). La solution de mise à l’échelle s’est engagée à devenir négative en carbone d’ici la fin de 2022, et le “Merge” Ethereum contribuera davantage à cet objectif en réduisant l’empreinte carbone de Polygon de 99,91 %.

« Polygon est un choix naturel pour Starbucks, car les deux sociétés accordent une importance considérable à la diversité, à l’accessibilité et à la durabilité », selon le co-fondateur de Polygon, Sandeep Nailwal. « En tant que fournisseur d’infrastructure de premier plan permettant aux personnes et à la technologie de collaborer et d’échanger de la valeur à l’échelle mondiale et librement, Polygon fournit la rampe de lancement idéale pour l’entrée de Starbucks dans Web3. »

Anciennement connu sous le nom de Matic Network, Polygon est un framework pour la construction de réseaux de blockchain interconnectés.

Il cherche à résoudre certaines des principales limites d’Ethereum, notamment son débit, sa mauvaise expérience utilisateur et le manque de gouvernance communautaire, à l’aide d’une nouvelle solution de sidechain.

Plutôt que d’être une simple solution de mise à l’échelle comme son prédécesseur Matic Network, qui utilise une technologie connue sous le nom de Plasma pour traiter les transactions hors chaîne avant de les finaliser sur la chaîne principale Ethereum, Polygon est développée pour être une plate-forme complète conçue pour lancer des blockchains interopérables.

Grâce à Polygon, les développeurs peuvent lancer des réseaux de blockchain prédéfinis avec des attributs adaptés à leurs besoins. Ceux-ci peuvent être davantage personnalisés avec une gamme croissante de modules, qui permettent aux développeurs de créer des blockchains souveraines avec des fonctionnalités plus spécifiques.

Le projet Polygon est l’une des tentatives les plus récentes d’interopérabilité et de mise à l’échelle de la blockchain, et est conçu pour répondre à certaines des limites perçues des projets d’interopérabilité tels que Polkadot et Cosmos.

La mise en œuvre de la technologie Web3 ouvrira de nouvelles voies à Starbucks pour s’engager auprès des membres de son programme de fidélité en « déverrouillant l’accès à des expériences de café immersives allant de la marchandise unique et des collaborations d’artistes aux invitations à des événements exclusifs », selon l’annonce.

Ryan Butz, vice-président de la fidélisation, de la stratégie et du marketing pour Starbucks, a indiqué que l’organisation avait choisi Polygon pour sa capacité à traiter les transactions à un rythme élevé à faible coût, tout en atténuant les préoccupations environnementales.

« Construire Starbucks Odyssey en utilisant une technologie qui s’aligne sur nos aspirations et nos engagements en matière de développement durable est une priorité absolue. Nous avons adopté une approche très réfléchie et approfondie lors de l’évaluation de la blockchain à utiliser et le réseau rapide, peu coûteux et neutre en carbone de Polygon est la base parfaite pour notre première communauté numérique », a déclaré Butz.

La liste d’attente pour Starbucks Odyssey a été ouverte le 12 septembre avant le lancement complet de la plateforme plus tard en 2022.

 

Par Tony L.

Passionné de cryptos, Tony vous propose régulièrement des articles ou des dossiers exclusifs dans lesquels il partage avec vous le fruit des ses réflexions et de ses investigations. Il vous invite à le suivre en immersion dans l'univers fascinant de la blockchain et des crypto-monnaies.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire