Poutine pour la création d’un systéme de paiment international basé sur la blockchain.

Publié le - Auteur Par Tony L.
Poutine pour la création d’un systéme de paiment international basé sur la blockchain.

Le président Russe Vladimir Poutine estime qu’un nouveau système international de transfert d’argent est nécessaire pour réduire la dépendance vis-à-vis des grandes banques et des tiers. Il est convaincu que les paiements transfrontaliers reposant sur les monnaies numériques et sur la technologie des registres distribués (distributed ledger technology) seront « beaucoup plus pratiques ».

Un système de paiement international inefficace et dangereux

S’exprimant le 24 novembre dernier lors de la conférence internationale AI Journey 2022 à Moscou, une conférence consacrée à l‘intelligence artificielle et organisée par Sberbank, la plus grande banque de Russie détenue majoritairement par l’État, le président russe a critiqué le monopole des systèmes mondiaux de paiement financier et a appelé à un réseau de règlement indépendant basé sur la blockchain.

Il a souligné que les flux financiers et les paiements entre les nations sont actuellement menacés dans un contexte de relations tendues entre la Russie et l’Occident, qualifiant les sanctions imposées par les Etats Unis et les Européens de « restrictions illégitimes ». “Nous savons tous très bien qu’en vertu des restrictions illégitimes d’aujourd’hui, l’une des lignes d’attaque passe par les paiements. Et nos institutions financières le savent mieux que quiconque car elles sont exposées à ces pratiques”, a précisé le président.

Vladimir Poutine faisait référence aux sanctions imposées à la Fédération de Russie suite à l’opération spéciale menée dans l’Ukraine voisine, qui ont sévèrement limité son accès aux finances et aux marchés mondiaux. Selon un rapport de l’agence de presse Prime, il a également précisé : “Aujourd’hui, le système des paiements internationaux est coûteux, avec des comptes de correspondance et une réglementation contrôlée par un petit club d’États et de groupes financiers”.

En résumé, Poutine décrit le système de paiement international actuel comme inefficace et contrôlé par une poignée de décideurs.

Contourner les sanctions avec un nouveau système

Pour rappel, le conflit entre la Russie et l’Ukraine a déclenché de la part des États-Unis et d’une partie de la communauté internationale une série de sanctions financières contre la Russie. Ces sanctions ont fortement affecté la capacité du pays à effectuer des paiements internationaux, y compris les opérations de la principale banque russe, Sberbank, dans d’autres pays.

En conséquence, le président Russe a appelé à la mise en place d’un nouveau système de règlements internationaux, indépendant des banques et de l’ingérence de tiers. Vladimir Poutine a donc profité de la conférence internationale sur l’IA à Moscou pour évoquer les avantages d’utiliser un système de paiement mondial basé sur la technologie blockchain.

Pour le président Poutine, le principal avantage serait la possibilité d’avoir un cadre de paiement international non contrôlé par des puissances étrangères. En outre, il mentionne également que l’utilisation de cette technologie en conjonction avec d’autres développements (comme l’intelligence artificielle) pourrait rendre les paiements plus efficaces et abordables.

Lors de l’événement il a déclaré :

“La technologie des monnaies numériques et des blockchains peut être utilisée pour créer un nouveau système de paiement international qui sera beaucoup plus pratique, absolument sûr pour ses utilisateurs et, surtout, ne dépendra pas des banques ou des interférences de pays tiers. Je suis convaincu que quelque chose comme ça sera certainement créé et se développera dans les années à venir parce que personne n’aime le diktat de ceux qui veulent imposer leur monopole, ce qui nuit à tous, y compris à ces derniers”.

Un substitut Swift basé sur la blockchain ?

Le président Vladimir Poutine a expliqué que l’utilisation appropriée de la technologie blockchain pourrait être très bénéfique pour les utilisateurs et les gouvernements. Il a déclaré qu’une technologie décentralisée et non monopolistique sera éventuellement déployée à l’échelle mondiale en raison des avantages qu’elle offre.

Poutine n’a pas davantage développé son idée d’un système de paiement blockchain et s’est plutôt concentré sur la nécessité d’innover dans le domaine de l’intelligence artificielle et de développer une infrastructure cloud capable de répondre aux besoins de l’ensemble du pays.

La Russie adopte lentement la crypto.

Bien sûr, une structure de paiement basée sur la technologie blockchain est possible. Pourtant, le président Poutine a laissé de côté la question de savoir qui contrôlerait les nœuds de validation d’un tel système. Dans le cas d’un réseau blockchain autorisé, si les gouvernements eux-mêmes contrôlent les nœuds, la capacité de censurer les transactions serait toute aussi réelle qu’elle l’est dans le système de paiement actuel.

La Russie, une relation amour-haine avec les crypto-monnaies et la technologie blockchain.

À ce jour, le président Poutine semble appartenir au camp “pro-blockchain anti-crypto”. La détention de crypto-monnaies est autorisée dans le pays, mais leur utilisation dans les paiements et les applications financières est strictement interdite car considérée comme des activités qui imiteraient la nature du rouble, portant atteinte à la souveraineté du pays.

Cependant, la position politique du pays vis-à-vis du sujet s’est récemment assouplie. En plus des appels du président à étudier l’utilisation de la technologie blockchain, des rapports indiquent que le pays s’ouvre à l’idée d’approuver le lancement d’un exchange national de crypto-monnaies.

De plus, il y a quelques jours, la Douma, la chambre basse du parlement, a entamé des discussions en vue de légaliser le minage de cryptos et la vente de tokens extraits.

Comme rapporté dernièrement, le président de la commission des marchés financiers de la Douma, Anatoly Aksakov, estime que « l’adoption de la loi fera entrer cette activité dans le domaine juridique et permettra la mise en pratique et l’application de la loi sur les questions liées à l’émission et à la circulation des données numériques ».

Lire notre article → Comment donner cours légal au Bitcoin ? 

Par Tony L.

Passionné de cryptos, Tony vous propose régulièrement des articles ou des dossiers exclusifs dans lesquels il partage avec vous le fruit des ses réflexions et de ses investigations. Il vous invite à le suivre en immersion dans l'univers fascinant de la blockchain et des crypto-monnaies.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire