Avis – Que penser de Ma French Bank ?

Publié le
Ouvrir un compte avec 3 mois offerts
Avis – Que penser de Ma French Bank ?

Retrouvez ici tout ce qu’il faut savoir sur Ma French Bank, la néobanque 100% française et mobile : l’avis de ComparateurBanque, celui des clients, ses forces et faiblesses, etc.

Savoir enfin ce qu’il faut penser sur Ma French Bank

L’avis de Comparateur Banque sur Ma French Bank

Ma French Bank est la néobanque du groupe La Banque Postale. Elle se différencie de la concurrence en donnant accès à de nombreuses fonctionnalités pour un tarif extrêmement attractif de 2 € par mois.

L’application mobile est reconnue pour être particulièrement fonctionnelle. Toutefois, en tant que néobanque, les utilisateurs de Ma French Bank ne peuvent pas obtenir de chéquier ou déposer d’espèces. Malgré des débuts difficiles, Ma French Bank a su faire évoluer son offre pour satisfaire toujours plus de clients.

Aujourd’hui, elle amorce un virage définitivement positif avec un empreinte dynamique qui attire les jeunes : cagnottes, tirelire, compte pour mineurs, frais mini … Nous lui décernons une note de 4 étoiles sur 5.

Que disent les avis clients ?

Comparateur Banque a étudié l’ensemble des avis clients que l’on peut trouver sur Ma French Bank. Les 6 993 avis relevés sont répartis de la façon suivante :

  • 571 avis sur Trustpilot pour une note moyenne de 3,9 étoiles sur 5 ;
  • 5 560 avis sur Google Play avec une moyenne de 4,5 étoiles sur 5 ;
  • 862 avis sur Apple Store pour une moyenne de 3,8 étoiles.

Ce qui représente 4,4 étoiles si l’on fait la moyenne de tous ces avis clients. De fait, les utilisateurs de Ma French Bank sont largement satisfaits des services et fonctionnalités proposées par la néobanque du groupe La Banque Postale.

Bilan Forces et Faiblesses de Ma French Bank

 

Forces Faiblesses

Frais : un compte courant à 2€/mois. Les tarifs appliqués par Ma French Bank sont compétitifs et attractifs. L’établissement bancaire n’applique par exemple pas de frais pour les opérations vers et à l’étranger.

Pour ouvrir un compte classique chez Ma French Bank, il suffit d’avoir 18 ans et de posséder un compte dans un établissement bancaire français.

Un compte jeune, formule « We start » est accessible dès 12 ans.

La néobanque donne accès à toutes les opérations bancaires classiques : virement, retrait, prélèvement, etc.

En tant que néobanque française, Ma French Bank permet de bénéficier d’un RIB domicilié sur le territoire national. C’est rarement le cas pour ce type d’établissement bancaire.

Les formalités pour l’ouverture d’un compte sont particulièrement faciles et rapides.

L’ensemble des fonctionnalités sont accessibles depuis l’application mobile.

Plusieurs services complémentaires permettent de faciliter la gestion du budget.

Ma French Bank facilite les échanges d’argent avec ses proches avec notamment le virement par SMS, We partage, etc.

Les utilisateurs de Ma French Bank ont accès au paiement mobile.

Ma French Bank accepte les interdits bancaires et permet de gérer son argent au plus près avec sa carte à débit immédiat, avec autorisation systématique et sans découvert. De ce fait, elle ne permet pas de posséder un chéquier.

Les utilisateurs ne peuvent pas accéder à Google Pay ni à une carte virtuelle. De plus, contrairement à beaucoup de néobanques, Ma French Bank n’a pas mis en place de système de cashback.

Il n’est pas possible de déposer des espèces.

 

La vérité sur les avis négatifs laissés sur Ma French Bank

Si les avis clients que nous avons étudiés sont largement positifs, il existe tout de même un certain nombre de clients mécontents. Parmi les reproches les plus récurrents, on retrouve :

  • des difficultés à joindre le service client par téléphone ;
  • une application régulièrement inaccessible ;
  • une certaine lenteur dans les échanges.

Un service client injoignable par téléphone

De nombreux avis négatifs portent sur l’impossibilité de joindre un conseiller par téléphone. En effet, les conseillers bancaires de la banque postale présents dans les agences physiques du groupe ne pouvant intervenir pour les clients Ma French Bank, ces derniers n’ont d’autre choix que de contacter le service client par téléphone pour échanger en direct avec un conseiller. Or, il semble que beaucoup rencontrent des difficultés pour avoir une personne au bout du fil. Ma French Bank incite d’ailleurs fortement à privilégier les échanges via Twitter ou la messagerie Facebook pour poser ses questions à un conseiller. La néobanque a tout intérêt à travailler ce problème afin de permettre des échanges téléphoniques de qualité, digne d’un établissement bancaire de sa renommée.

Une application régulièrement hors service

Beaucoup de clients mécontents regrettent les nombreux bugs de l’application Ma French Bank. Ils disent n’avoir que rarement accès à leur solde et être contraints de se rapprocher du service client pour suivre les mouvements effectués sur leur compte. Pourtant, les avis positifs saluent largement l’application mobile Ma French Bank et ses nombreuses fonctionnalités.

Il est important de garder à l’esprit que les avis sur la néobanque sont largement positifs. Ceux qui sont mécontents des services ne représentent qu’une minorité.

Une certaine lenteur

Enfin, ce qui ressort de l’étude des avis négatifs est une certaine lenteur dans les formalités et les échanges. Si, de l’avis de tous, l’ouverture d’un compte bancaire est particulièrement simple et rapide, il semble que les autres opérations souffrent d’une certaine lenteur. C’est le cas notamment pour la réception du code permettant d’activer le compte en banque ou encore l’envoi d’une nouvelle carte bancaire en cas de perte par exemple. Ma French Bank a tout intérêt à travailler ces process pour gagner en qualité de service.

Pour qui est faite Ma French Bank ?

Les jeunes

En tant que néobanque, Ma French Bank s’adresse en priorité aux jeunes et aux personnes qui acceptent de ne pas avoir d’échanges réguliers avec un conseiller bancaire. C’est la solution idéale pour ouvrir un premier compte à son enfant notamment avec l’offre Westart à destination des 12-17 ans ou pour avoir un second compte bancaire en complément d’une offre dans un établissement classique qui donne accès à davantage de services (chéquier, dépôt d’espèces, etc.).

Les interdits bancaires

Ceux qui sont fichés interdits à la Banque de France peuvent y ouvrir un compte.

Ceux qui veulent faire des économies

Pour réduire ses frais, il est possible d’en faire sa banque principale ou son compte secondaire.