ING revoit sa prime de bienvenue à la baisse

Publié le - Auteur Par Olivier B.
ING revoit sa prime de bienvenue à la baisse

Après avoir proposé aux souscripteurs de l’Offre Intégrale assortie d’une prime de bienvenue allant jusqu’à 180 euros (dont 100 euros en partenariat avec RakutenTV), ING descend d’un cran à partir du mois d’octobre (avec 40 euros de prime pour les nouveaux clients de l’offre Intégrale). La question du coût d’acquisition client demeure centrale à l’heure où Karien van Gennip, CEO d’ING France, quitte l’établissement.

Karien van Gennip tourne la page ING

La banque en ligne ING annonce le départ de sa CEO en France, Karien van Gennip, à compter du 1er octobre. Celle qui occupait cette fonction depuis le mois de novembre 2015 sera remplacée par Anne-Sophie Castelnau, directrice de la banque de financement et d’investissement qui prend l’intérim.

Près de 12 ans au sein du groupe de bancassurance néerlandais

Karien van Gennip a passé une douzaine d’années au sein du groupe de bancassurance après avoir été femme politique et même secrétaire d’État aux affaires économiques et ministre du Commerce extérieur entre 2003 et 2007. L’ancienne parlementaire avait ensuite été engagée au sein de la banque en ligne néerlandaise au titre de chargée de la rédaction d’un plan stratégique pour ING France.

Karien van Gennip a exercé dès 2008 comme Directrice des Affaires Publiques et Gouvernementales du Groupe, avant de diriger, à partir de 2010, l’activité Private Banking & Investments d’ING aux Pays-Bas. Sous sa houlette, cette branche se transforme en une banque privée à forte croissance, récompensée au passage par de nombreux prix. Karien van Gennip est donc nommée CEO d’ING France, en octobre 2015, pour piloter un plan de transformation ambitieux.

Forte d’un portefeuille d’un million de clients dans l’hexagone, la banque en ligne pivote vers le qualitatif plus que la quantitatif contrairement à sa concurrente Boursorama Banque. ING France diversifie ses sources de revenus autrefois cannibalisées par son livret d’épargne. L’établissement investit le champ de la finance durable, consolide l’engagement des collaborateurs, booste sa visibilité externe et bascule en mode agile.

De la banque en ligne à l’assurance santé

Dans un communiqué de presse, la future ex-CEO, déclare : « C’est avec beaucoup d’émotion que je quitte mes fonctions après 5 années incroyables chez ING en France. Les défis que nous avons relevés sont nombreux, dans un environnement en évolution constante et de plus en plus compétitif. Je suis très fière des équipes et de tout ce que nous avons accompli ensemble, pour la banque en ligne et pour la banque de financement et d’investissement. Je suis également honorée d’avoir porté haut les valeurs de durabilité, de diversité et d’inclusion, d’innovation et de responsabilité sociale et environnementale qui sont au cœur de l’ADN d’ING et que je continuerai à défendre sans relâche. »

Au 1e novembre, Karien van Gennip occupera le poste de CEO de VGZ, une des principales compagnies d’assurance-santé des Pays-Bas.

 

Course aux primes de bienvenue : vers un essoufflement ?

La rentrée de septembre était l’occasion pour ING de parfaire sa prime de bienvenue en partenariat avec Rakuten. Les clients avaient jusqu’au 29 septembre 2020 pour bénéficier de 180 euros maximum. Celle-ci se composait d’une offre de 80 euros pour toute première ouverture d’un Compte Courant avec souscription d’une offre Intégrale et d’un crédit de 100 euros destiné à l’achat de contenus vidéo sur Rakuten TV. Les clients devaient aussi au choix souscrire l’assurance moyen de paiement ou bien ouvrir un livret d’épargne (LDDS ou Livret Epargne Orange). Une promotion qui n’a semble-t-il pas été un franc succès.

ING veut plus de clients actifs et engagés

Depuis le 1e octobre 2020, la prime de bienvenue a d’ailleurs été réduite à 40 euros, un bonus toujours associé à l’adhésion à la Formule Intégrale. Pour rappel, cette offre de compte courant dotée d’une carte Gold MasterCard est gratuite sous conditions de versement (1200 euros par mois ou dépôt de 5000 euros). Dans le cas contraire, il faut payer une cotisation mensuelle qui a doublé en septembre, passant de 5 à 10 euros. La banque en ligne ING souhaite privilégier les clients actifs et engagés qui utilisent leur carte bancaire, font des dépôts et souscrivent des produits d’épargne. On comprend mieux l’orientation de l’offre de bienvenue de septembre.

 

Offre Intégrale : gratuité des opérations en devises

L’Offre Intégrale mise en avant par ING s’adresse encore plus aux voyageurs réguliers ou occasionnels depuis les ajustements opérés là encore à la rentrée de septembre. En effet, les opérations de retraits et de paiements en devises sont désormais gratuites, tout comme l’option cash dépannage (retrait de liquides chez les points Western Union et MasterCard à l’étranger) qui était jusqu’alors facturée 95 euros. ING complète son offre avec la Formule Essentielle gratuite sans condition qui vise les clients désireux de maitriser leur budget grâce à leur carte MasterCard à débit immédiat.

 

En réduisant sa prime de bienvenue de 80 à 40 euros, ING baisse aussi ses frais d’acquisition client. La banque en ligne revendique le fait de sortir de cette course effrénée qui plombe la rentabilité du modèle économique des banques en ligne. ING cherche des clients actifs. Un quart d’entre eux (250 000 clients) domicilieraient leurs revenus dans l’établissement.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire