DeFi vs CeFi : comparatif entre la finance décentralisée et la finance centralisée

Modifié le

“Crypto-monnaie” n’est plus un terme que seules quelques personnes connaissent. Non seulement les entreprises sont engagées dans le marché des crypto-monnaies de nos jours, mais un grand nombre d’investisseurs réels le sont aussi. Avec la popularité croissante des crypto-monnaies, la conversation est passée à une nouvelle série de questions : DeFi, la finance décentralisée ou CeFi, la finance centralisée.

 

3 outils pour mieux investir dans les cryptos

Malgré le fait que la DeFi et la CeFi fournissent toutes deux un large éventail de services financiers liés aux crypto-monnaies, elles ne sont pas tout à fait les mêmes.

Qu’est-ce que la DeFi ?

La DeFi fait référence aux produits et services financiers construits sur les technologies blockchain. Pour faire simple, la DeFi est un système financier global et ouvert. Avec la DeFi, vous avez le contrôle et la visibilité sur votre argent, mais vous avez également accès aux marchés mondiaux et à des alternatives à votre monnaie locale et à vos options bancaires.

Une autre caractéristique notable de la DeFi (finance décentralisée) est que les marchés sont toujours accessibles, sans aucune autorité centralisée pour restreindre les paiements ou vous refuser l’accès à quoi que ce soit. Il s’agit essentiellement de tout un écosystème d’applications, alimentées par des contrats intelligents, qui vous permettent de prêter, d’épargner, d’échanger et plus encore, sans passer par une banque ou un processus de paiement nécessitant un intermédiaire

Le lancement d’Ethereum a ouvert la voie aux organisations et entreprises pour concevoir et déployer des produits qui composent aujourd’hui l’écosystème DeFi, leur permettant de maximiser le potentiel de la DeFi au sein de l’industrie financière. Avec la DeFi, une multitude de possibilités de créer un système financier transparent et sécurisé devient une réalité. Globalement, la DeFi fournit une variété de services tels que l’emprunt, le yield farming, le crypto lending (prêt), le stockage d’actifs, et bien plus encore.

Qu’est-ce que la CeFi ?

Avant l’introduction de la DeFi, la norme pour le trading de cryptos était la CeFi ou la finance centralisée. Elle contrôle une partie importante du marché des crypto-monnaies. Tous les ordres de négociation de crypto sont traités par un échange central. Dans la CeFi, l’exchange central est administré par des personnes spécifiques qui gèrent les fonds. Cela signifie que vous n’avez pas accès à votre portefeuille puisque vous n’avez pas de clé privée. En outre, l’exchange détermine quels coins sont disponibles pour le trading et combien vous devez payer de frais pour trader avec elles. Pour résumer le concept de finance centralisée, lorsque vous achetez ou vendez des crypto-monnaies par l’intermédiaire d’un exchange centralisé, vous n’en êtes pas propriétaire. En outre, vous êtes lié par les règles imposées par l’exchange centralisé.

En quoi la DeFi est-elle différente de la CeFi ?

DeFi et CeFi offrent toutes deux une variété de services financiers liés aux crypto-monnaies. Malgré le fait que la DeFi et la CeFi présentent différences et similitudes, la question centrale reste de savoir si les clients doivent faire confiance à la technologie ou aux personnes. Les utilisateurs de la DeFi ont confiance dans la capacité de la technologie à fournir les services demandés. Les utilisateurs de la CeFi, en revanche, font confiance aux employés d’une entreprise pour gérer les finances et fournir les services.

Examinons certaines des caractéristiques et fonctions des deux écosystèmes qui les distinguent.

Voici quelques caractéristiques propres à la CeFi et aux exchanges centralisés :

Les utilisateurs soumettent des fonds à un exchange de crypto-monnaies standard, comme Binance, Kraken ou Coinbase, et l’exchange les gère sur un compte interne. Malgré le fait que les fonds sont stockés sur l’exchange, ils sont conservés en dehors de la garde des utilisateurs et sont vulnérables aux menaces si les mesures de sécurité de l’exchange échouent. C’est pourquoi les exchanges centralisés ont été la cible de diverses attaques de sécurité. Les clients des exchanges centralisés n’hésitent pas à révéler leurs informations personnelles et à confier leurs fonds à ces organisations car ils pensent que les exchanges centralisés sont dignes de confiance.

De plus, les grands exchanges ont des départements entiers avec du personnel d’assistance à la clientèle disponible pour aider les clients. La bonne qualité du service à la clientèle donne aux clients un sentiment de sécurité, les rassurant sur le fait que leurs finances sont entre de bonnes mains.

Lors de la conversion d’espèces (monnaies Fiat) en cryptos et vice versa, les services centralisés offrent plus de flexibilité que les services décentralisés. La conversion de crypto-monnaies en Fiat nécessite normalement le recours à une institution centralisée. Les services décentralisés n’offrent pas autant de flexibilité avec les monnaies Fiat.

L’enregistrement des clients dans l’écosystème financier centralisé est simple, il se rapproche fortement d’un enregistrement classique sur une plateforme Web 2 lambda.

Concernant le trading crosschain, par exemple le trading de Litecoin, de XRP, ou de Bitcoin et autres coins émis sur des systèmes de blockchain distincts, il est traditionnellement bien pris en charge par les services CeFi. Les services DeFi quant à eux ne prennent pas en charge ces coins en raison de la latence et de la complexité de la réalisation des échanges crosschain. La CeFi peut résoudre ce problème en obtenant la garde de fonds provenant de plusieurs blockchains. Bon nombre des coins les plus souvent tradés et dont la capitalisation boursière est la plus élevée existent sur des blockchains distinctes et ne suivent pas les normes d’interopérabilité. Il s’agit donc d’un avantage considérable pour la CeFi.

Voici maintenant quelques caractéristiques propres à la DeFi et aux exchanges décentralisés ou DEX (Decentralized Exchanges) :

Les utilisateurs DeFi n’ont pas besoin de permission ou de se soumettre à une vérification de profil ou d’identité. Pour utiliser les services CeFi, les utilisateurs doivent d’abord se soumettre à un processus KYC (Know Your Customer), qui les oblige à donner des informations personnelles ou à effectuer un dépôt financier. Avec la DeFi, au contraire, les utilisateurs se servent simplement d’un wallet (portefeuille) pour accéder aux services sans avoir à fournir d’informations personnelles ou à effectuer un dépôt financier, car la DeFi est ouvert à tous sans aucune restriction ni discrimination.

Les personnes qui souhaitent passer par un exchange décentralisé peuvent donc le faire sans restriction. Ces services offrent un haut niveau d’accessibilité et encouragent la collaboration communautaire. Et les produits développés dans le cadre de l’écosystème DeFi sont destinés à se soutenir mutuellement. A propos, les dispositifs DeFi sont souvent appelés “money legos”.

Le plus grand avantage d’utiliser les services DeFi est que vous n’avez pas à croire sur paroles qu’ils fonctionneront comme annoncé. Les utilisateurs peuvent vérifier que les services DeFi fonctionnent comme prévu en auditant leur code et en utilisant des outils externes comme Etherscan pour voir si une transaction a été effectuée correctement.

Un autre avantage notable de la DeFi est son rythme d’innovation rapide. L’écosystème de la finance décentralisée améliore constamment les capacités existantes tout en en expérimentant de nouvelles. L’espace DeFi est devenu en quelques années un écosystème diversifié offrant des services financiers révolutionnaires.

L’espace DeFi s’est en outre efforcé de proposer des approches alternatives pour gérer le problème d’interopérabilité, ou la possibilité de passer aisément d’une blockchain à l’autre. Pour résoudre l’incapacité de la DeFi à supporter le transfert de crypto-monnaies incompatibles comme le Bitcoin, des solutions comme tBTC et WBTC, qui sont compatibles avec les protocoles décentralisés, comblent le fossé en agissant comme des tokens rattachés à la valeur du BTC. Ces tokens permettent aux utilisateurs d’utiliser la DeFi pour accéder à Bitcoin sans avoir à utiliser directement le coin lui-même. Lisez à ce propos notre article sur les wrapped tokens et leur utilité.

Et voici les différences majeures entre DeFi et CeFi :

L’une des différences les plus importantes entre la finance décentralisée et la finance centralisée est que dans la CeFi, le système est réglementé, alors que dans DeFi, c’est le contraire. Dans la finance centralisée, les exchanges sont chargés de sécuriser l’argent des utilisateurs. Le concept derrière la DeFi, d’autre part, est que les transactions seront performées grâce aux smart contracts : un contrat entre deux parties qui applique certaines règles ou conditions de négociation lorsqu’une circonstance spécifique est satisfaite. En d’autres termes, les utilisateurs sont responsables de leurs propres finances et activités.
Il est facile d’empêcher les trades et d’imposer des restrictions aux utilisateurs de la CeFi. Dans le cas de la finance décentralisée, en revanche, cela n’est pas possible.

Mais il y a deux choses dans lesquelles la CeFi se distingue.

  • Premièrement, elle permet une conversion facile et transparente de la monnaie fiduciaire (Fiat) en crypto-monnaie et vice versa.
  • Ensuite, elle facilite l’échange inter-chaînes pour de nombreuses crypto-monnaies, démontrant ainsi le potentiel d’interopérabilité des crypto-monnaies.

Pour conclure, les objectifs de la finance décentralisée et ceux de la finance centralisée sont les mêmes. Elles entendent populariser le trading de crypto-monnaies et augmenter le volume des transactions. Cependant, les méthodes utilisées par ces deux écosystèmes pour atteindre leurs objectifs diffèrent.

La CeFi garantit la sécurité des fonds et l’équité de leur négociation. Le trading de crypto-monnaies est également accessible aux investisseurs en devises traditionnelles.
En outre, les exchanges CeFi offrent des services d’assistance à la clientèle que les services DeFi n’offrent pas.

La DeFi, quant à elle, vise à garder l’espace libre de toute intrusion. Elle offre aux investisseurs un endroit où ils peuvent mettre en œuvre leur stratégie sans avoir à traiter avec un intermédiaire.

Ces deux modèles présentent des avantages et des inconvénients. Ils dépendent des besoins des investisseurs. La DeFi est le modèle approprié à adopter si vous valorisez la transparence et la confidentialité. En revanche, si vous valorisez la confiance, le partage des risques, la flexibilité et davantage d’alternatives d’investissement, la CeFi est la voie à suivre. Alors selon vous, laquelle est supérieure, DeFi ou CeFi ?

Ici, Tony partage ses recherches. Il ne s'agit pas de conseil en investissement. Pour profiter de l'expertise de notre conseiller immatriculé auprès de l'Orias, contactez-le directement sur sa page.

Votre conseiller financier
Par Tony L.

Passionné de cryptos, Tony vous propose régulièrement des articles ou des dossiers exclusifs dans lesquels il partage avec vous le fruit des ses réflexions et de ses investigations. Il vous invite à le suivre en immersion dans l'univers fascinant de la blockchain et des crypto-monnaies.

Les autres établissements de notre comparatif