Franfinance choisit par Yeeld pour son service crédit

Publié le - Auteur Par Danielle B
Franfinance choisit par Yeeld pour son service crédit

L’offre de crédit à la consommation co-construite par la société de financement Franfinance et l’acteur majeur du Banking as a Service Treezor commence à séduire les Fintech. Cette solution de financement est désormais accessible aux clients particuliers de Yeeld.

L’offre commune de Franfinance et Treezor est accessible chez Yeeld 

Dans un communiqué conjoint daté du 28 mars dernier, les deux filiales de Société Générale ont annoncé leur partenariat avec Yeeld. L’offre de crédit à la consommation qu’elles ont construit ensemble a été choisie par la Fintech qui aide à épargner pour étoffer les produits qu’elle destine à ses clients particuliers.

Que propose Yeeld ?

Yeeld est une Fintech française qui a pour objectif d’aider les consommateurs à se constituer une épargne :

  • Il s’agit d’une application mobile accessible à tous,
  • Elle s’accompagne d’un compte épargne et d’une carte Yeeld,
  • Les utilisateurs ont le choix entre 3 formules différentes dont l’une est gratuite,
  • La solution agit comme un véritable assistant personnel mobile et aide l’épargnant à mettre de l’argent de côté sans effort.

 

Le client fixe lui-même les règles d’épargne selon son style de vie et ses objectifs. Quel que soit le plan choisi, un bonus sur Amazon.fr est offert.

L’appli est 100% sécurisée puisque les fonds déposés ne sont ni investis ni placés. L’argent ne pourra pas disparaître.

L’offre est sans engagement et ne nécessite aucun changement de banque.

Lancée en 2017, Yeeld est devenue en quelques années l’application mobile numéro 1 pour apprendre à épargner. Elle enregistre aujourd’hui plus de 110 000 utilisateurs qui arrivent à mettre de côté 120€ par mois en moyenne.

Que va apporter cette collaboration à Yeeld ?

Depuis le début de l’année, les clients de la plateforme BaaS Treezor ont la possibilité d’intégrer une solution de financement à leurs parcours client. Désormais, marketplaces, fintechs, néobanques, solutions de paiement et autres peuvent s’appuyer sur son API et ses agréments pour se positionner sur le marché du crédit amortissable et du crédit renouvelable.

Cette offre est le fruit de la collaboration de Treezor avec Franfinance. En effet, cette dernière a développé une API Revolving Credit pour que les entreprises puissent élargir facilement leurs offres, implémenter une solution simple et améliorer l’expérience utilisateurs.

Tel est le cas de Yeeld qui a souhaité s’attaquer au marché du crédit à la consommation. Ses clients ont maintenant la possibilité d’accéder directement à un crédit renouvelable pouvant aller jusqu’à 3 000€ sans quitter la plateforme.

Quels sont les atouts de Franfinance et de Treezor ?

Franfinance et Treezor font partie toutes les deux du groupe Société Générale.

Franfinance : un acteur majeur du crédit à la consommation 

Pour faire la différence, Franfinance a plusieurs atouts :

  • Cette société de financement a l’avantage d’appartenir à un grand groupe. D’ailleurs, ses services sont ceux d’une grande banque,
  • Elle a fait le choix de se spécialiser dans le crédit à la consommation en ligne.
  • Ses clients ont le choix entre un crédit renouvelable de 500 à 5 000€ ou un prêt personnel de 1 500 à 75 000€,
  • Les démarches pour accéder à l’offre se font entièrement en ligne : simulation, souscription, envoi des justificatifs et signature du contrat.

 Treezor : un leader du Banking as a Service en Europe

Treezor a aussi plusieurs avantages pour se démarquer :

  • Elle dispose de l’agrément d’établissement de monnaie électronique et de paiement dans 25 pays,
  • Sa présence est assurée en France, en Italie, en Allemagne, au Benelux et à la Péninsule Ibérique,
  • Elle fait partie des réseaux internationaux de cartes,
  • Elle a déjà accompagné de nombreuses licornes dans leur émergence.

Pour Franfinance, tout comme pour Treezor, ce nouveau partenariat témoigne de la réussite de leur collaboration et leur offre l’opportunité de servir une clientèle jeune et urbaine.


Rappelons qu’un crédit vous engage et qu’il doit être remboursé. Vérifiez votre capacité de remboursement avant de vous engager.

Par Danielle B

Rédactrice spécialisée sur les sujets : Argent, banque, budget.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire