Faux PV de stationnement : Attention cette arnaque se multiplie

Publié le - Auteur Par Hélène N.
Faux PV de stationnement : Attention cette arnaque se multiplie

Les arnaqueurs et escrocs en tout genre trouvent toujours des moyens pour voler autrui. Le faux PV de stationnement qu’un automobiliste a reçu dernièrement en est la preuve. Par chance, l’homme ciblé par les malfaiteurs n’était pas tombé dans le panneau. Focus !

Ce qu’il faut savoir de cette arnaque

Le faux PV de stationnement est une nouvelle forme d’arnaque qui inquiète à la fois les autorités et les potentielles victimes.

Comment se présente-t-elle ?

Récemment, un faux PV de stationnement se présentant comme un avis de paiement pour régler 50 euros de FPS (Forfait de post-stationnement) a été envoyé à une personne. C’est un habitant de l’Hérault (près de Montpellier) qui l’a reçu par voie postale. Il s’agit d’un document qui semblait, à première vue, authentique. Cependant, il n’en est rien. Après vérification, il s’agit d’un faux. Et cette personne n’est pas la seule à l’avoir reçu.

Il faut noter que le document ressemble beaucoup à un modèle envoyé par le ministère de l’Intérieur. En effet, cet avis de paiement mentionnait la marque du véhicule de la personne ciblée ainsi que la plaque d’immatriculation. Par contre, l’homme à qui le courrier a été destiné a été vigilant et a remarqué que quelque chose clochait sur l’amende. Cette dernière indiquait une adresse située à Paris.

Plus précisément, l’amende est datée du 6 décembre dernier dans le 12e arrondissement de Paris (rue Messidor) à 13h47. Cependant, l’automobiliste ne s’y est pas rendu à cette date. Par ailleurs, c’est un agent résidant dans les Hauts-de-Seine qui a dressé ce PV de stationnement. L’homme ayant reçu ce document a, bien entendu, trouvé tout cela douteux et a préféré alerter la gendarmerie de Castries. Les gendarmes ont confirmé qu’il s’agissait bien d’une tentative d’arnaque.

Quel est le but des arnaqueurs ?

Il est bon de savoir que ce faux PV de stationnement est une technique d’arnaque inquiétante. En effet, la police nationale et les services spécialisés de gendarmerie chargés de traquer ces voleurs ne l’ont jamais connue auparavant. D’ailleurs, cette méthode est considérée comme du travail de professionnels et risque bien de se répéter. C’est pourquoi tout le monde est appelé à la plus grande vigilance.

Les escrocs, avec cette méthode d’arnaque, visent à obtenir les informations bancaires de leurs victimes. Avec ces données en leur possession, ils peuvent dépenser plusieurs milliers d’euros sur le compte piraté en peu de temps, voire le vider complètement. Heureusement que l’automobiliste a pu déjouer l’escroquerie. Toutefois, les autorités restent inquiètes étant donné l’idée ingénieuse des malfaiteurs et encore plus s’ils venaient à cibler des personnes fragiles.

 

Les escrocs utilisent divers moyens pour arnaquer

Les escrocs ne manquent pas d’imagination pour arriver à leurs fins.

Plusieurs autres formes d’escroquerie déjà constatées

Une arnaque au faux avis de contravention a déjà fait plusieurs victimes en octobre 2021. Plusieurs automobilistes avaient, en effet, reçu dans leur boîte mails, un message leur demandant de payer une amende pour excès de vitesse. Ces courriels étaient évidemment faux.

Dans le Var, une autre forme d’escroquerie fait également ravage. Il s’agit d’une arnaque téléphonique que les escrocs mettent en place. Ils se font passer pour des policiers (de la brigade financière) et appellent leurs victimes pour leur faire croire qu’ils luttent contre la fraude à la carte bancaire. Ils demandent à leurs cibles d’aller dans un bureau de tabac et d’y acheter une Carte PCS tout en leur rassurant qu’ils ont la possibilité de mettre la main sur les fraudeurs, mais qu’elles doivent prendre part au piège tendu. Ensuite, ils invitent les personnes ciblées à communiquer leur numéro de carte. Une fois que les malfaiteurs ont cette information, ils l’utilisent pour dilapider l’argent que la victime a sur son compte avant de partir sans laisser de trace.

La conclusion de tout cela est d’augmenter sa vigilance et de ne jamais transmettre ses accès au compte bancaire, ni ses coordonnées bancaires. Préférez utiliser les cartes virtuelles pour les achats en ligne.

Par Hélène N.

Hélène est rédactrice pour ComparateurBanque.com depuis 2019. Elle traite souvent de sujets liés à l'actualité.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire