Virement professionnel avec tracker : la nouveauté qui va faciliter les transferts

Publié le - Auteur Par Danielle B
Virement professionnel avec tracker : la nouveauté qui va faciliter les transferts

Bon nombre d’entreprises doivent souvent faire face à des paiements internationaux et il arrive que ceux-ci soient bloqués, retardés ou qu’ils prennent bien plus de temps que prévu. Le transit de chaque transaction auprès de plusieurs intermédiaires bancaires avant son arrivée à destination en est la raison. Pour permettre aux entreprises et aux bénéficiaires de faire un suivi de chacun de leurs virements, un outil dénommé « Payment Tracker » vient d’être lancé.

De quoi s’agit-il ?

Un outil pour suivre les paiements en temps réel

Pour le secteur bancaire, l’outil Payment Tracker constitue une importante avancée, et ce, pour plusieurs raisons :

  • il a été conçu pour permettre en premier lieu aux entreprises de suivre en direct le statut de leurs paiements internationaux tel qu’elles auraient fait pour suivre leurs colis,
  • cette fonctionnalité entre en jeu durant chacune des étapes d’un transfert de fonds,
  • l’outil va permettre d’identifier les retards et les blocages qui apparaissent durant le processus,
  • si un virement bancaire peut mettre en moyenne 4 jours pour être réceptionné par le bénéficiaire, l’outil va chercher des réponses à ces retards,
  • l’outil va ainsi permettre à ses utilisateurs de réduire d’une quinzaine de jours le délai entre une commande et la livraison. Conséquemment, ils pourront également raccourcir leur cycle d’exploitation et réduire leur besoin en fonds de roulement.

Un outil pour identifier et évaluer les risques de fraude

Payment Tracker va également apporter sa contribution dans la lutte contre la fraude et le blanchiment d’argent dans l’espace économique international. En effet, grâce au suivi des paiements, les éventuels problèmes vont être facilement signalés et les paiements frauduleux rapidement bloqués. Ainsi, en détectant les fraudes, l’outil va permettre aux entités concernées de gagner en réactivité. Dans cette optique, l’outil peut être intéressant dans la mesure où :

  • le statut de chaque paiement peut être vérifié à tout moment,
  • son emplacement exact est facilement identifiable,
  • en cas de fraude, il est facile de bloquer le virement en quelques heures et de récupérer les fonds.

Qui propose l’outil ?

Cette solution en tant que telle est le fruit de IbanFirst, et ils ne sont pas les seuls à proposer cette fonctionnalité.

L’outil a été lancé par iBanFirst

L’interface Payment Tracker a été développée par iBanFirst, une fintech franco-belge spécialisée dans les solutions de paiement international. Cette fonctionnalité est disponible pour les ETI et PME utilisant la plateforme multidevises. IbanFirst a une offre très similaire à celle de Wise.

Elle a aussi été déployée pour les bénéficiaires d’un virement, et ce,  même si ces derniers ne sont pas des clients de la fintech.

Voici un exemple de ce que l’on peut voir :

Payment Tracker Iban First

Cela semble tellement évident de pouvoir suivre un virement et pourtant il est vrai que généralement, l’émetteur sait quand la somme part mais pas quand le destinataire la reçoit.

 

Les utilisateurs ont accès à l’outil de deux manières différentes ;

  • soit depuis la plateforme d’iBanFirst,
  • soit à partir d’un email d’invitation.

Concrètement, l’outil s’appuie sur le service de suivi en temps réel des virements SWIFT GPI. Il utilise aussi d’autres données de paiement comme celles d’iBanFirst.

Crédit Mutuel en parlait déjà en 2019

Tracker un virement n’est pas totalement nouveau. Déjà en 2019, la banque mutualiste Crédit Mutuel a été la première en terre française à intégrer la technologie GPI ou Global Payment Innovation pour rendre les virements :

  • plus traçables,
  • plus transparents
  • et plus rapides.

Grâce à cette interface, la banque qui en est équipée sait exactement où la somme virée se trouve-t-elle ? Elle est également en mesure de savoir quand le virement a été reçu par le bénéficiaire ainsi que le montant des commissions prélevées.

Cependant, en ces temps-là, seules une quarantaine de banques étaient équipées du service de suivi SWIFT GPI. Les informations pouvaient alors ne plus transiter si l’une des banques concernées n’en disposait pas. Toutefois, les professionnels, les associations et les particuliers clients de la banque pouvaient faire un suivi en temps réel de leurs virements depuis leur espace personnel.

Wise propose également le suivi des virements

Chez eux, 80% de transferts se font en 2 heures. Cependant d’autres prennent plus de temps. Dans ce cas, il est possible de suivre l’avancée du paiement en regardant le compte. Quand celui-ci est opéré il est inscrit : « Votre transfert a été complété ». Il n’y a pas le suivi similaire à celui d’un colis, mais cela s’en approche.

Si au tout début l’interface Payment Tracker a été créée pour les virements en devises étrangères, il est aujourd’hui le seul outil à avoir inclus les transferts en zone SEPA.

Nous menons l’enquête auprès des acteurs de la Fintech qui s’adressent aux entreprises pour savoir si cette fonctionnalité existe déjà chez eux ou si elle est prévue.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire